Liverpool colle un nouveau tarif à MU et repasse en tête

by | Apr 20, 2022 | Sports

Le match aller avait été une exécution (0-5), le retour aura été une corrida du même acabit ou presque (4-0) : comme en octobre dernier, le North West Derby n’a pas eu lieu et Liverpool a enterré Manchester United. Avec un Sadio Mané de gala, un Mohamed Salah retrouvant ses standards, un Luis Díaz moelleux, un Thiago Alcántara insolent et une nouvelle prestation collective époustouflante pour prendre deux unités d’avance sur Manchester City, qui accueille Brighton mercredi soir. Neuf buts, c’est exactement ce qui semble séparer Liverpool et MU, cette saison.

Défense à cinq, but à la 5e
Dès l’annonce des compositions, surprise : toujours privé de Raphaël Varane, Ralf Rangnick avait opté pour une quasi inédite défense à cinq (qui ne tiendra pas plus de 45 minutes), avec le pauvre Phil Jones sorti du placard pour l’occasion. Une arrière-garde à cinq hommes qui a volé en éclats, face à des Reds incroyables de sérénité à la relance (à l’image d’Alisson), Diogo Dalot et Harry Maguire se faisant aspirer pour laisser Mohamed Salah s’échapper et offrir l’ouverture du score au bouillonnant Luis Díaz (1-0, 4e). Et ce, à la quatrième minute, comme à l’aller avec Naby Keïta.
Dans la foulée du vibrant You’ll Never Walk Alone d’Anfield en soutien à l’absent Cristiano Ronaldo, le poissard Paul Pogba a dû sortir sur blessure après moins de dix minutes de jeu. Vingt minutes de football à sens unique plus tard (avec un Thiago en chaussons), le redoublement de passes a une nouvelle fois eu raison des visiteurs, et Sadio Mané a inventé un superbe assist pour Salah, qui ne s’est pas fait prier (2-0, 22e). Après un premier acte assourdissant (plus de trois quarts de possession liverpuldienne et aucune frappe tentée par MU), l’étau de Pool s’est desserré, et Jesse Lingard a envoyé Marcus Rashford buter sur Alisson (64e).
Mais comme en début de partie, une contre-attaque (menée par Andrew Robertson) a eu raison des Red Devils, et Luis Díaz a trouvé Mané, auteur d’une reprise du gauche parfaite dans le petit filet (3-0, 68e). À peine entré, Hannibal Mejbri a ensuite été mis en difficulté dans les dernières minutes, et Diogo Jota a trouvé Salah qui a piqué devant David de Gea, battu pour la quatrième fois de la soirée (4-0, 85e). Dans le temps additionnel, Aaron Wan-Bissaka a évité un nouveau triplé du Pharaon (90e+3), comme si l’honneur pouvait encore être sauvé. United, de son côté, n’aura frappé que deux fois, et cadré une seule. Pas sûr que Bruno Fernandes et consorts auraient pu faire mieux, ce mardi soir.

 

 

0 Comments

Laisser un Commentaire

José Mourinho « reste » à la Roma

José Mourinho « reste » à la Roma

Cette fois, il n'a pas annoncé son départ après avoir remporté une Coupe d'Europe avec un club italien. Tout juste lauréat de la Ligue Europa Conférence à la suite de la...

La LFP se paye la la Liga et Javier Tebas

La LFP se paye la la Liga et Javier Tebas

Elle s'est fait attendre, mais elle ne manque pas de répartie. Après avoir été tancé par Javier Tebas et la Liga, qui envisagent un recours à la suite de la prolongation de...

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne