Procès CIM Financial Services Ltd v/s Boopendrasing Boojhawon…

by | Sep 30, 2021 | Faits Divers

Le juge devant lequel CIM Financial Services Ltd avait
présenté une motion pour réclamer que Boopendrasing
Boojhawon soit condamné pour outrage à la cour, étant
donné qu'il avait fait fi a un ordre de la Cour, a eu raison de
rejeter la motion. C'est ce qu'a statué la Cour d'Appel,
composée du chef juge Asraf Caunhye et de la juge A.D.
Narain, qui estiment que la question de Boopendrasing
Boojhawon a "flouted an order of the court does not arise" et
que "the principles of contempt of Court find no application
in the present matter". Cette affaire avait initialement été
logée par Mauritian Eagle Leasing Co. Ltd. Suite à un ordre du
juge en Chambre, un huissier s’était rendu chez
Boopendrasing Boojhawon pour effectuer une saisie des
véhicules et équipements qu'il avait déjà remboursés et il y
avait une affaire en Cour Supreme concernant ce cas. Suite à
une amalgamation, CIM Financial Services Ltd devait prendre
la relève de Mauritian Eagle.

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne