Développement à Bambous, Baie du Tombeau et St-François : L’Alliance Morisien symbole d’une île Maurice moderne

by | Jul 3, 2024 | Actualités, Economie, Politique

Comme dit l’anglais, « no stone left unturned », le gouvernement de Pravind Jugnauth incarne la modernisation du pays et aucune circonscription n’est laissée de côté en matière de développement. « No constituencies left behind », pouvons-nous affirmer en voyant les projets réalisés et en cours dans tous les coins du pays. Contrairement au gouvernement travailliste, ce gouvernement ne se contente pas de parler, il « walk the talk », comme en témoignent deux récents projets inaugurés il y a quelques jours : un nouveau pont à Pont Bruniquel, Baie du Tombeau et un centre communautaire moderne à Saint-François, Port-Louis.

Pravind Kumar Jugnauth a souligné, lors d’un relogement de familles à la Résidence Camélia à Bambous, que des projets doivent encore être lancés et inaugurés avant la fin de son mandat. « Kot nou pou kapav fer pou ed la populasyon nou pou fer. La biento nou pou prezant ou nou bilan. Nou pankor fini la. Ena pe prese », a-t-il déclaré, laissant entendre qu’il reste des maisons à livrer au nom de la National Housing Development Co Ltd (NHDC) et de la New Social Living Development (NSLD) d’ici août.

« Biento nou pou al livre lakaz a Olivia. Bien vit apre livrezon Grand Bel Air, Henrietta Site No 3, Réunion Maurel, Camp-Levieux, Bambous, Souillac, Pointe-aux-Piments, nou pou ale koumsa la. Enn seri livrezon, enn sertin nomb ban dimounn ki pou vinn benefisie, ki pou vinn proprieter zot lakaz », a-t-il ajouté.

Il ne s’agit pas de comparer, car aucune comparaison n’est possible entre l’ancien gouvernement de Navin Ramgoolam entre 2005 et 2014 et ce gouvernement dirigé par feu Sir Anerood Jugnauth en 2014, puis par Pravind Jugnauth depuis 2017. Si Navin Ramgoolam était un bon orateur, Pravind Jugnauth est un homme d’action, et cela se reflète dans la modernisation continue du pays, dans toutes les circonscriptions. Nous n’allons pas énumérer tous les projets de développement réalisés depuis 2014, mais nous devons parler de manière objective et honnête. Ce gouvernement a du cœur et place le bien-être de la population au cœur du développement. Malgré les critiques de l’Opposition et des insatisfaits, nous sommes d’accord pour dire que le progrès se fera à travers des infrastructures modernes, permettant à tous de bénéficier des avancées réalisées.

Cela nous amène à deux projets récemment inaugurés : le nouveau pont à Pont Bruniquel, Baie du Tombeau, et le centre communautaire moderne à St-François, Port-Louis. Le premier projet se trouve dans la circonscription numéro 5, Pamplemousses/Triolet, où Navin Ramgoolam a été élu à cinq reprises, dont trois fois en tant que Premier ministre. Ce n’est qu’en 1991 et 2000 qu’il a été élu député de l’Opposition de cette circonscription, mais il a occupé le poste de Premier ministre en 1995, 2005 et 2010. Cependant, cette circonscription a été négligée sous Ramgoolam, avec aucun projet d’envergure, aucun développement et un manque de considération insultant envers les habitants des régions telles que Baie du Tombeau, Arsenal, Pamplemousses, Le Goulet, Pointe aux Piments et même Triolet. Cela a contraint Navin Ramgoolam à fuir cette circonscription en 2019. Il n’a jamais eu de bilan pour sa circonscription, et son tableau de développement des infrastructures nationales est surtout marqué par des fiascos comme la Ring Road ‘Macatia’, la route Terre-Rouge/Verdun qui s’est effondrée avant même d’être utilisée, le Bagatelle Dam avec ses fuites et d’autres projets fantômes.

Cela nous amène alors au projet du Centre Communautaire de St-François dans la circonscription nO 3, Port-Louis Est / Port-Louis Maritime. Cette circonscription est passée du bastion mauve à la chasse gardée du Parti Travailliste depuis 2005, qui a fait élire au moins deux candidats à chaque élection depuis. Le MSM, en revanche, n’a fait élire que le Dr Anwar Husnoo en 2014, et en tant que “best loser” en 2019. Cependant, cette circonscription peut être fière que Salim Abbas-Mamode ait choisi de rejoindre les rangs du MSM et participer au développement au lieu de rester dans les rangs de l’opposition démagogique et antipatriotique. La circonscription nO 3  a fait un grand bond en avant sous ce gouvernement, et ce nouveau centre communautaire témoigne de la volonté du régime en place de mettre toutes les régions de l’île sur un pied d’égalité.

On peut dire la même chose pour toutes les circonscriptions, y compris les 19 et 20, car Pravind Jugnauth a été, est, et sera le Premier ministre de tous les Mauriciens !

Bonanga Lilongwé

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne