Trafic de drogue pour le compte d’un grossiste : l’Italien Youssef Assime écope de 20 ans de prison

by | Jun 20, 2024 | Faits Divers

Le 6 juin 2024, la cour d’assises a prononcé une peine de 20 ans de prison et une amende de Rs 50 000 à l’encontre de Youssef Assime, un ressortissant italien. Cette condamnation fait suite à la découverte de haschisch d’une valeur de Rs 19 769 700 en sa possession en vue de revente, lors d’un délit commis le 1er octobre 2019 à Coromandel.

Arrivé à Maurice le 30 septembre 2019 en possession de la drogue, l’Italien avait séjourné à la Belamy Tourist Residence à Coromandel en attendant des instructions de ‘Fatou’ pour la livraison de la drogue à un contact local.

Le 1er octobre 2019, Youssef Assime a été arrêté par l’Anti Drug and Smuggling Unit (ADSU) suite à une perquisition à Coromandel, au cours de laquelle la drogue a été saisie. En cour, l’accusé a plaidé coupable, représenté par les avocats Mes Jean Claude Bibi, Joseph Désiré Dian et Shaheen Acktar Cheeroo. La poursuite était assurée par Mes Anjalee Devi Ramdin, Deputy Director of Public Prosecutions, et Yanish Rao Jeerasoo, State Counsel.

Lors de son témoignage, Youssef Assime a expliqué les circonstances dans lesquelles il avait importé du haschisch à Maurice, mentionnant sa rencontre avec Moussa par l’intermédiaire d’amis, ainsi qu’un accident avec le scooter de Moussa qui l’avait contraint à rembourser des dégâts évalués à 11 000 euros (Rs 551 059.81). Au mois de septembre 2019, Moussa avait conclu un accord avec l’accusé. Ce dernier devait apporter un colis à Maurice. En échange, Moussa renoncerait au remboursement de 11 000 euros. Dans un premier temps, l’accusé avait refusé les propositions de Moussa. Sous la menace de Moussa et pour éviter de nuire à sa famille, l’accusé avait accepté de transporter de la drogue à Maurice en échange de l’annulation de sa dette.

Déposant sous serment, Youssef Assime avait souligné qu’il était jeune, vulnérable et immature. Il avait réclamé l’indulgence de la cour.  Dans son jugement, le juge Pravin Heerah a pris en considération les circonstances du cas, reconnaissant la gravité du délit commis par l’accusé. Malgré le plaidoyer de culpabilité et les aveux de Youssef Assime, le juge a prononcé une peine de vingt ans de prison et une amende de Rs 50 000. Les 1 613 jours passés en détention préventive par l’accusé ont été déduits de sa peine.

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne