Rouma Bahadoor démissionne du MMM

by | Jun 27, 2024 | Edito, Politique

Le feu couvait sous les cendres depuis belle lurette. Malgré le show hebdomadaire dans de somptueux décors, les militants ne décolèrent point contre l’alliance PTr-MMM-ND. Les vrais militants de la base en ont marre d’être menée en bateau. Rouma Bahadoor, une de celles qui se sont sacrifiés pour le MMM en 2019 où elle était candidate au No 12, vient de claquer la porte des mauves. Ce n’est pas surprenant quand l’on sait qu’elle-même, Tony Apollon e d’autres militants s’étaient réunis au centre de Mare d’Albert, il y a quelques mois, pour évoquer leurs désarrois face à la direction du MMM. Si dans un premier temps, certains protagonistes avaient démenti l’information, le temps vient de confirmer le malaise palpable chez les mauves.

Rouma Bahadoor, enseignante, était présidente de l’aile féminine du MMM depuis le départ de Jenny Adebiro en 2022. La présidente de l’aile féminine est très populaire dans la circonscription numéro 12.

Alors que la campagne électorale a déjà commencé avec les congrès de tous les blocs politiques partout sur l’île, déterminer qui obtiendra un ticket est un véritable casse-tête. Rouma Bahadoor, enseignante, était présidente de l’aile féminine du MMM depuis le départ de Jenny Adebiro en 2022.

Selon des sources au sein du MMM, elle a décidé de partir déçue de ne pas avoir obtenu de ticket dans la circonscription numéro 12 à Mahébourg où elle travaille depuis des années. Tony Apollon devrait être le candidat de l’alliance avec Ritesh Ramphul et Kevin Luckeeram du parti travailliste.

Contrairement à ce que certains membres du MMM laissent entendre, il ne s’agit pas uniquement d’une question de ticket. Au numéro 1, par exemple, des pressions de la hiérarchie ont été exercées pour changer de candidat. Idem au numéro 12 selon des proches de la principale concernée.

Les militants, comme Rouma Bahadoor, une habitante du sud, ne veulent pas chanter « donn-mwa ene kudmé  pou risse sa sarette Ramgoolam ek so coffre-fort » que fredonnent Paul Bérenger, Rajesh Bhagwan et Ajay Gunness pour assurer l’avenir politique de Joanna Bérenger. L’héritière de la dynastie Papa-Tifi qui fait voir de tous les couleurs aux militants coaltar. Affaire à suivre !

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne