Emplois “interdits aux binationaux”: Attal et Bompard fustigent la proposition de Bardella

by | Jun 26, 2024 | Monde

Jordan Bardella souhaite interdire certains “emplois sensibles” aux binationaux.

Une mesure qui a fait bondir Gabriel Attal et Manuel Bompard sur le plateau du débat des législatives sur TF1, mardi.

Interdire des “emplois sensibles” aux binationaux. La proposition de Jordan Bardella (Rassemblement national) continue de faire polémique, et a recueilli l’unanimité contre elle ce mardi soir sur TF1 pour le premier débat des élections législatives organisé entre les représentants des trois principaux blocs politiques. Le Premier ministre Gabriel Attal (Ensemble) et le coordinateur national de La France insoumise Manuel Bompard sont tous les deux tombés à bras raccourcis sur l’eurodéputé RN pour lui dire tout le mal qu’ils pensaient de cette mesure.

“Le message que vous faites passer c’est que quand on est binational on est demi-national, qu’on ne serait pas des vrais Français et qu’on ne serait pas dignes de confiance pour occuper des postes à responsabilité. Imaginez le message que vous envoyez”, lui a asséné Gabriel Attal, assurant que 3,5 millions de Français “se sont sentis humiliés par cette proposition”. Le chef du gouvernement l’a accusé d’avoir mis sur la table cette mesure pour “envoyer un message en vous disant que ça permettra de gagner des voix, qui consiste à dire que quand on est binational, qu’on a deux nationalités dont la nationalité française, on n’est pas digne de confiance et d’exercer des responsabilités”.

Des enquêtes approfondies

“Vous voulez mettre un franco-russe à la tête d’une centrale nucléaire ? Ça ne vous pose pas un sujet d’intérêt national ?”, lui a rétorqué Jordan Bardella, réassurant qu’il ne remettait pas en cause la double nationalité. “Je pense qu’il faut se protéger d’un certain nombre d’ingérences, et aujourd’hui je pense qu’à la tête des services de renseignement, d’une centrale nucléaire, il faut des enquêtes approfondies.”

Des enquêtes approfondies existent déjà, lui a répondu Manuel Bompard. “Bien sûr que quand on accorde des emplois sur des fonctions stratégiques il y a, et ça existe déjà, des enquêtes. Mais vous savez, elles ne concernent pas que les gens qui ont une double nationalité, elles concernent aussi des Français qui n’ont qu’une seule nationalité”. “Je veux dire à quel point votre proposition a heurté des centaines de milliers de Français dans ce pays qui parfois ont deux nationalités, et l’idée que vous remettiez en cause leur loyauté à la nation française est quelque chose qui est insupportable”, a ajouté l’ex-député des Bouches-du-Rhône.

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne