Dévoilement d’une statue de SAJ au Port-Louis Waterfront… Pravind Jugnauth : « Ki République de Maurice ti pou était sans Sir Anerood Jugnauth ? »

by | Jun 17, 2024 | Edito, Politique

  • « Avec courage, volonté et détermination, SAJ est arrivé au sommet de l’État », soutient le Premier ministre

 

  • « Nous sommes fiers que nous construisons le pays sur les ‘soubassements’ solides que SAJ nous a laissés », dit-il

 

  • « Sir Anerood Jugnauth est un monument politique de son vivant’’, estime PJ

Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, son épouse Kobita, ainsi que Lady Sarojini, ont, hier, procédé à la cérémonie du dévoilement d’un statue de l’ancien président de la République et de l’ex-Premier ministre Sir Anerood Jugnauth, qui a incontestablement marqué de son empreinte l’histoire de notre pays à plusieurs niveaux. Le chef du gouvernement, les membres de sa famille, et des dignitaires, entre autres, y ont aussi procédé à un dépôt de gerbes. À cette occasion, le vice-président de la République, Eddy Boisseson, le ministre des Arts et de la Patrimoine culturel, Avinash Teeluck, des autres ministres, PPS, députés ainsi que le Lord-maire de Port-Louis, Issop Najurally, entre autres y étaient présent pour marquer cet événement.

S’adressant à une bonne foule, qui était principalement composé des ‘die hards’ et inconditionnels de SAJ y compris Beejaye Somai, Pravind Jugnauth a d’emblée remercié les nombreux Mauriciens venant des régions urbaines et rurales pour rendre hommage à ce grand tribun qui a modernisé et transformé le pays, et amélioré la vie de tous les Mauriciens.

L’importance de la date du 15 juin

Poursuivant, le Premier ministre a fait ressortir que : « Nous avons choisi la date du 15 juin pour honorer la mémoire de SAJ parce que c’est cette date que ce dernier avait remporté les élections générales et prêté serment comme Premier ministre de notre pays. Cette date restera gravée dans l’histoire de Maurice ».

Il a aussi souligné que c’est à partir de là que le destin de notre pays a connu un changement positif. « Le pays a progressé et le peuple a connu une transformation et leur avenir a subi un changement important. SAJ est un monument politique de son vivant. Nous sommes en train de le pérenniser à travers son statut. En tant que PM et son fils je lui rend justice à travers mon discours et du dévoilement de son statut (haut de 3.6 m). Le statut sera décrété comme un héritage national tout comme le Samadhi de SAJ à Pamplemousses », dira le chef du gouvernement, qui a, dans la foulée, remercié le sculpteur Devanand Bungshee.

SAJ :  idole et source d’inspiration pour les Mauriciens

Pravind Jugnauth a également laissé entendre que SAJ a mérite notre hommage. « C’est avec une grande émotion que ma famille et moi ainsi que la grande partie de la population rendent hommage à SAJ, qui demeure une idole et une source d’inspiration pour bon nombre de Mauriciens car il a marqué l’histoire de notre pays.  Pendant 60 ans, SAJ, était au service du pays et était une personnalité exceptionnelle. Il a laissé un héritage extraordinaire. Il connaissait l’importance des valeurs, de la discipline et on aimait son franc-parler. Il était direct et disait ce qu’il pensait. Il était sincère dans ses propos. Il travaillait dur et a beaucoup persévéré dans sa vie et démontrait sa détermination et conviction dans l’intérêt du pays et de la population. SAJ bougeait dans la bonne direction pour l’avancement du pays et des Mauriciens », a-t-il expliqué.

Le Premier ministre a ainsi fait comprendre que : « En tant que son fils et héritier, je bouge dans la même direction et poursuis la même philosophie de SAJ pour améliorer la qualité de la vie des Mauriciens. De plus je suis déterminé et animé par la même volonté comme mon père pour travailler et être au service du pays et de la population et ce avec le même courage de SAJ depuis que je suis à la tête du pays ».

Maurice qui a connu le miracle économique sous SAJ

Mettant l’accent sur le développement économique que Maurice a connu sous l’ère SAJ, il a fait ressortir que le pays avait avant connu la misère noire et que l’économie mauricienne en mauvais état. « C’était un désespoir pour le pays. Certains avaient même quitté le pays pour s’émigrer ailleurs. Notre Produit Intérieur Brut était inquiétant et il y avait 80 000 chômeurs dans le pays. Or, petit à petit SAJ a su redresser la situation pour changer le pays et améliorer la qualité de la vie de la population à tel point que de nombreuses institutions internationales disaient que Maurice a connu un miracle économique », dira le chef du gouvernement qui a aussi souligné que SAJ n’a épargné aucun effort pour transformer Rodrigues et la vie des habitants de cette île.

 

 Miracle politique

De plus, il a soutenu qu’en 2014, SAJ a réussi un miracle politique en amenant l’Alliance Lepep à la victoire. Par ailleurs, il a expliqué comment SAJ avait plaidé pour la souveraineté su Chagos devant la Cour Internationale de Justice (CIJ), qui avait demandé à la Grande-Bretagne de retourner Chagos à Maurice. « Cela a démontré que SAJ était un homme de conviction et qu’il aimait foncer dans la bonne direction malgré les divergences d’opinion », dit-il.

Le Premier ministre a également laissé entendre que tous les Mauriciens reconnaissent les nombreux accomplissements de SAJ. « Ki Répiblik de Moris ti pou été sans Sir Anerood Jugnauth ? », se demande-t-il.

Commission d’enquête sur la drogue

Le chef du gouvernement a également rappelé comment à Lancaster House en Angleterre, SAJ a lutté pour que Maurice accède à son indépendance et ce ensemble avec Sookdeo Bissoondoyal du IFB.  Il a fait ressortir qu’un ancien prix Nobel de la Paix avait prédit que Maurice connaîtra la misère et que notre pays ne survivra pas si on obtenait notre indépendance. Or, dit-il, ce dernier a fait une erreur. « Si pas ti pou ena autant développement économique ki ti pou arrive nou welfare state, léducation, la santé gratuit et nou pension ? », clame-t-il.

Pravind Jugnauth a aussi indiqué que nous devons avoir le minimum de reconnaissance à SAJ, qui dit-il, avait jugé utile de mettre sur pied une Commission d’enquête sur la drogue pour démasquer les trafiquants de la drogue.

Économie sur les rails

Il a souligné que SAJ avait résisté aux recommandations de plusieurs institutions internationales qui avaient demandé de retirer les subsides et de ceux qui disaient qu’il faut manger manioc et patate. « Mais SAJ avait décidé d’appliquer son programme car il croyait dans sa vision. Par la suite, le FMI avait soutenu que Maurice a connu un développement sans précédent. Je suis fier que nous avons su lutter contre la pandémie de la Covid-19 malgré que nous avons passé des moments difficiles. Nous avons restructuré l’État-providence que nous avons préservé. Selon le dernier rapport des institutions internationales notre économie est sur les rails, nos secteurs se portent bien. Notre économie est meilleur comme avant Covid-19 » a-t-il affirmé.

Enseignements de SAJ

Le Premier ministre a aussi déclaré que nous devons tirer des enseignements de la vie de SAJ et prendre connaissance dans quelle circonstance il a grandi. « Il était né dans une famille pauvre. La pauvreté n’est pas une fatalité.  Il a toujours lutté contre la pauvreté mais en faveur de l’éducation.  Nous avons la même philosophie que SAJ.  Nous avons toujours combattu la discrimination. C’est pourquoi nous avons donné l’éducation gratuite pour les élèves du pré primaire, primaire, secondaire et tertiaire et accordé des allocations pour les familles en difficultés », dira le chef du gouvernement qui a, dans la foulée parlé du Revenu Minimum Garanti et de la hausse de pension, entre autres.

Et d’ajouter que : « Or, avec courage, volonté détermination, SAJ est arrivé au sommet de l’État. Nous sommes fiers que nous construisons le pays sur les ‘soubassements’ solides que SAJ nous a laissés car il était l’homme au centre de tout développement qu’a connu le pays. Il était un guide bien qu’il était président de la République et Premier ministre du pays à plusieurs reprises.  SAJ avait un style, mais un homme simple et un homme terre à terre. Il était aussi un homme de famille », estime-t-il.

Lady Sarojini toujours à côté de SAJ

Cependant, Pravind Jugnauth a fait ressortir que Lady Jugnauth accompagnait SAJ. « Elle a aussi contribué aux combats de SAJ. Je dois saluer Lady Jugnauth. Tout comme cette dernière, j’obtiens le même soutien en tant que Premier ministre », a-t-il ajouté.

SAJ le plus grand patriote du pays

Le Premier ministre a aussi indiqué le parcours et les réalisations de SAJ témoignent ses résultats positives. « Il a donné sa vie pour le pays et la population. En grand leader politique avait dit que SAJ demeure le plus grand patriote de notre pays. Nous devons inspirer par ses œuvres de SAJ qui a toujours œuvré dans l’intérêt du pays et de la population. Je toujours continuerais toujours à prôner la même philosophie de SAJ. J’espère qu’il continuera à me donner sa bénédiction », a-t-il conclu.

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne