Combat contre la drogue : Un procès formel instruit contre le constable Kevin Joumont pour des appels non autorisés à la prison

by | Jun 21, 2024 | Faits Divers

Son procès dans le cadre de la saisie record d’héroïne est renvoyé au 22 juillet

Les ennuis s’accumulent pour le constable Kevin Joumont. Le mardi 11 juin, trois accusations formelles de communication illégale avec un prisonnier ont été retenues contre lui. Ces accusations ont été portées devant la cour intermédiaire par le Directeur des poursuites publiques (DPP). Le policier, mentionné dans le rapport de la commission d’enquête sur la drogue présidée par le juge Paul Lam Shang Leen, devra faire face à un procès le 25 juillet.

Les autorités lui reprochent d’avoir eu des contacts illégaux, notamment par le biais d’appels téléphoniques non autorisés, avec le trafiquant de drogue Gerald Prosper en 2015 et 2016, alors qu’il était détenu à la prison de Petit-Verger. Ces accusations découlent des recommandations du rapport Lam Shang Leen, qui a mis en lumière des policiers soupçonnés de collusion avec des barons de la drogue. La commission a recueilli des preuves contre une quarantaine d’entre eux, suscitant des soupçons avec les transactions financières sur leurs comptes bancaires.

Lors de son interrogatoire dans le cadre de l’enquête sur la drogue devant Paul Lam Shang Leen et ses deux assesseurs, Paul Joumont n’a pas été convaincant dans ses explications sur l’origine des fonds. Insatisfaite, la commission a recommandé une enquête supplémentaire, menée par les enquêteurs avant de transmettre le dossier au bureau du DPP.

Trafic de drogue

Le suspect a comparu devant la Cour d’assises ce lundi 17 juin, où une accusation formelle de trafic de drogue a été portée contre lui dans le cadre de l’enquête sur la saisie record de drogue d’une valeur de Rs 3,3 milliards. Lors de l’audience devant le juge Luchmyparsad Aujayeb, l’avocate du bureau du DPP, Ida Dookhy-Rambarun, a pris en compte les représentations de Me Jean Claude Bibi, l’un des avocats du suspect.

Lors de l’audience précédente, l’avocat avait expliqué que son client ne pouvait pas encore plaider coupable ou non-coupable car le dossier à charge n’avait pas été communiqué à la défense. Par conséquent, la représentante de l’accusation a demandé du temps pour prendre position. Ainsi, le procès a été renvoyé au 22 juillet.

Cette affaire remonte à plus de trois ans, lorsque la brigade antidrogue avait saisi 269 kg de drogue d’une valeur de plus de Rs 3,3 milliards à Pointe-aux-Cannoniers le 2 mai 2021. Dans cette affaire, les frères Gurroby ainsi que le constable Kevin Joumont avaient été placés en état d’arrestation. Le constable Kevin Joumont est défendu par Mes Jean Claude Bibi, Anouchka Veerapen et Shaheen Cheeroo, plaidant non coupable des accusations portées contre lui.

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne