Bénin : le nombre d’abonnés mobile money a augmenté de 327 % en cinq ans

by | Jun 17, 2024 | Monde

Avec la démocratisation progressive de la téléphonie mobile, le mobile money gagne du terrain. Dans certains pays comme le Bénin, le service constitue un instrument d’inclusion financière pour une population souvent peu bancarisée.

L’adoption du mobile money est en pleine croissance au Bénin. Selon les données de l’Autorité de régulation des communications électroniques et de la poste (ARCEP), le nombre de comptes de services financiers mobiles est passé de 2,6 millions à la fin de l’année 2018 à 11,1 millions fin 2023. Cela représente un taux de croissance de 327 % sur la période.

L’ARCEP ne donne pas une explication directe à cette croissance de l’adoption du mobile au Bénin, mais elle précise l’usage qu’en fait la population. « Les transactions effectuées via la téléphonie mobile au Bénin sont relatives aux dépôts et retraits d’argent, aux achats de crédit téléphonique, aux transferts push et pull, aux paiements des salaires, aux paiements marchands, aux transferts P2P [d’un utilisateur vers un autre, Ndlr], aux transferts P2C [d’un utilisateur vers une société, Ndlr] et aux transferts internationaux entrants et sortants », peut-on lire dans le rapport d’activités 2023 du régulateur télécoms.

Selon les données de l’ARCEP, les titulaires de comptes d’argent mobile béninois ont effectué un total de 2,07 milliards de transactions en 2023, soit une hausse d’environ 920 % par rapport aux 202,6 millions de transactions enregistrées en 2018. La valeur globale de ces transactions est passée de 2 081,8 milliards de francs CFA (3,4 milliards USD) à 10 686,5 milliards FCFA sur la période.

Précisons que l’adoption et l’usage du mobile money au Bénin ne peuvent être dissociés de ceux de la téléphonie mobile puisqu’il faut disposer d’une carte SIM pour ouvrir un compte d’argent mobile auprès des opérateurs télécoms. Le parc national d’abonnements mobiles est passé de 9,4 millions en 2018 à 16,4 millions en 2023. Le nombre d’abonnés uniques s’élevait à 8,5 millions pour un taux de pénétration de 67,3 %.

Le taux de pénétration du mobile money est passé de 23 % à 89 % entre 2018 et 2023, selon l’ARCEP. Cependant, les chiffres réels sont moins importants en raison du phénomène de multi-SIM qui fait que certaines personnes ont plusieurs comptes chez un ou plusieurs opérateurs. Une plus grande adoption de l’argent mobile devrait contribuer à améliorer l’inclusion financière au Bénin, car le service constitue une solution alternative pour la bancarisation des populations.

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne