Possession de téléphone satellite : Bruneau Laurette plaide non coupable

by | May 25, 2024 | Faits Divers

Ce mardi 21 mai 2024, Bruneau Laurette a comparu devant la cour intermédiaire dans le cadre de la saisie d’un portable satellitaire retrouvé dans sa demeure lors d’une perquisition. L’activiste fait face à des accusations formelles de “possession of phone that may be connected to GMPCS system” et “failing to make an application for an appropriate licence no later than 30 days after the commencement of section 45B of the Information and Communications Technologies Act”.

Lors de la séance, la magistrate Rehnu Karuna Gowry-Bhurrut, présidente de l’instance, lui a lu les deux accusations retenues contre lui. Bruneau Laurette, a plaidé « non coupable ». Le Maritime Security Leader, âgé de 49 ans a, par ailleurs, avisé la Cour qu’il retiendra le service d’un homme de loi. Il devra se présenter de nouveau devant l’instance le 4 juin 2024 afin que le procès soit fixé pour être entendu sur le fond.

Pour rappel, le 2 avril 2024, le Directeur des Poursuites Publiques (DPP) a instruit un procès formel contre Bruneau Laurette. Bruneau Laurette et son fils, Lucas Laurette avaient été arrêtés, le 4 novembre 2022, à Petit-Verger après une perquisition effectuée par les officiers de la Special Striking Team (SST). Ce jour-là, un téléphone satellite avait été saisi.

D’autre part, père et fils font face à trois accusations provisoires chacun devant le tribunal de Moka, soit possession de 46,25 kilos de haschisch valant plus de Rs 200 millions, blanchiment d’argent et possession d’armes à feu. Bruneau Laurette devra de nouveau se présenter devant l’instance, le 21 novembre 2024 tandis que son fils devra y comparaître le 5 septembre 2024.

 

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne