L’Ethiopie lance la construction d’une nouvelle zone économique avec le soutien de la Chine

by | May 23, 2024 | Monde

Depuis plusieurs années, l’Ethiopie tente d’accélérer l’industrialisation de son économie ralentie ces dernières années par la guerre civile qui a frappé le pays. Désormais, les autorités relancent de nouveaux projets, avec le soutien de la Chine, premier investisseur dans le pays.

 

Vendredi 10 mai 2024, l’Ethiopie a officiellement lancé un projet de construction d’une nouvelle zone économique spéciale, dans l’Etat de l’Oromia. La cérémonie de lancement a eu lieu en présence des responsables de la China Railway Construction Corporation (CRCC), des membres du gouvernement de l’Oromia et du Premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed (photo).

 

S’étendant sur plus de 24 000 hectares selon le site dédié au projet, l’infrastructure sera mise en œuvre en partenariat avec la Chine. Son objectif est de fournir des terrains viabilisés aux investisseurs pour attirer des projets industriels et commerciaux ainsi que les devises étrangères, tout en générant des emplois en accélérant le développement industriel et, à terme, « la transformation économique du pays en général et d’Oromia en particulier ».

 

 

La Gada Special Economic Zone (GSEZ) abritera 13 zones industrielles, zones franches, centres de loisirs, quartiers centraux d’affaires, centres scientifiques et technologiques ainsi que des parcs de services commerciaux et des zones résidentielles. A cet effet, un mémorandum d’entente a été signé entre la China Civil Engineering Construction Corporation (CCECC) et l’administration régionale d’Oromia, pour la construction de la zone de libre-échange de Lume, au sein de la GSEZ.

 

« La Zone de libre-échange de Lume travaillera en harmonie avec d’autres parcs industriels en Ethiopie pour produire des synergies, notamment dans des industries telles que la transformation du café, la transformation du bambou et du bois, la fabrication de machines et les biopharmaceutiques », a indiqué Dai Hegen, président de la CCECC.

 

Ces dernières années, l’Ethiopie a multiplié les efforts avec son partenaire chinois, en vue d’accélérer l’industrialisation de son économie à travers des projets infrastructurels et de zones économiques spéciales. Ce partenariat s’inscrit en grande partie dans le cadre du projet de la Nouvelle Route de la Soie que Pékin développe depuis plusieurs années et dont fait partie le pays des Négus. En conséquence, la Chine est devenue la première source des investissements directs étrangers (IDE) en Ethiopie, qui a reçu jusqu’à 4,2 milliards $ de flux d’IDE en 2021, selon les données de la Banque mondiale.

 

« Nous visons à reproduire les succès de notre secteur agricole dans le domaine industriel, et la zone économique spéciale de Gada sert de plateforme essentielle pour réaliser cette vision, libérant ainsi le vaste potentiel de notre région et de notre nation. Avec la création et l’exploitation de la zone de libre-échange de Lume au sein de la ZES, celle-ci deviendra la deuxième zone de libre-échange après Dire Dawa, amplifiant ainsi les opportunités de croissance et de développement économiques », a révélé le Premier ministre Abiy Ahmed.

 

Rappelons qu’en 2019, la Chine avait déjà financé la construction d’un nouveau parc industriel de 300 millions $ à Adama, au sud-est de la capitale Addis-Abeba.

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne