Le Ghana proche d’abriter la plus grande mine d’or d’Afrique

by | May 20, 2024 | Science et Tech

En fusionnant leurs mines d’or Iduapriem et Tarkwa, les compagnies AngloGold et Gold Fields veulent produire annuellement 900 000 onces au Ghana. La plus grande mine africaine d’or est pour le moment la mine Kibali en RDC qui produit plus de 700 000 onces par an.

 

AngloGold Ashanti a réalisé des « progrès significatifs » dans la mise en œuvre de son projet de création au Ghana du plus grand complexe aurifère d’Afrique, en partenariat avec le sud-africain Gold Fields. C’est ce qu’a indiqué la compagnie dans les résultats du premier trimestre 2024 publiés le 10 mai, précisant qu’il reste néanmoins à trouver un accord avec les autorités locales.

 

« Ce n’est pas une négociation facile. Nous avons progressé et il y a une approche constructive de la part du gouvernement, du ministre et du chef de la Commission des minéraux […]. Nous sommes proches du but, mais nous n’y sommes pas encore », a déclaré Alberto Calderon, PDG d’AngloGold cité par le média sud-africain IOL à la fin de la conférence téléphonique consécutive à la publication des résultats.

 

Annoncé il y a plus d’un an, le projet de création de la plus grande mine africaine d’or au Ghana consiste à fusionner les mines d’or Iduapriem (AngloGold Ashanti) et Tarkwa (Gold Fields). Le complexe aurifère qui en résultera devrait être capable de livrer annuellement 900 000 onces sur les cinq premières années d’exploitation. Une production annuelle moyenne de plus de 600 000 onces est par ailleurs attendue sur une durée de vie d’au moins 18 ans.

 

En excluant la participation du gouvernement ghanéen, qui détient actuellement 10% d’intérêts dans Tarkwa, le nouveau complexe aurifère sera détenu à 66,7% par Gold Fields et 33,3% par AngloGold Ashanti. Si l’opération aboutit, le Ghana détrônerait la RDC comme terre d’accueil de la plus grande mine d’or d’Afrique, qui se trouve actuellement être Kibali.

 

Pour rappel, le Ghana est le premier producteur africain d’or. Le métal jaune est le premier produit d’exportation du pays, avec 7,6 milliards de dollars de revenus en 2023. Cela représente 45% des revenus d’exportation du Ghana, loin devant les revenus combinés du pétrole brut et du cacao, selon les données de la Banque centrale.

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne