Ferme photovoltaïque à La Valette, Bambous : Joe Lesjongard prône la démocratisation du secteur de l’énergie

by | May 18, 2024 | Actualités, Economie, Politique

Le ministre de l’Énergie et des Services publics, Joe Lesjongard, a posé la première pierre de la ferme photovoltaïque de 10 mégawatts à La Valette, Bambous, durant la semaine écoulée. La cérémonie s’est déroulée en présence du ministre des Finances, Renganaden Padayachy, du ministre Alan Ganoo, de la Chief Executive Officer de Landscope Mauritius, Naila Hanoomanjee, ainsi que d’autres personnalités.

Cette ferme photovoltaïque de 10 mégawatts nécessitera des investissements de 550 millions de roupies et produira environ 20 gigawatts d’électricité par an. Sa construction sera terminée d’ici février 2025 et elle alimentera 13 000 foyers en électricité tout en contribuant à la réduction des émissions de carbone.

Dans son discours, le ministre Joe Lesjongard a souligné que cette ferme photovoltaïque de 10 mégawatts est la première du genre à être aménagée par des entreprises publiques dans le cadre du Greenfield Renewable Energy Scheme. Il a rappelé que ce projet a été lancé par le Central Electricity Board en 2022 et que plusieurs entités du secteur public avaient exprimé leur intention de développer leur propre ferme solaire.

La Banque de Développement a été l’une des premières entreprises à installer des panneaux solaires d’une capacité de production de 950 kilowatts. Ces initiatives aident le pays à atteindre son objectif de produire 60% d’énergies renouvelables d’ici 2030 et à réduire sa dépendance aux énergies fossiles.

Depuis 2023, trois fermes solaires ont été mises en opération à Henrietta, Arsenal et Rodrigues. Celle de Rodrigues, sera inaugurée ce samedi.

Le ministre des Services publics et de l’Énergie a également mis l’accent sur la démocratisation du secteur de l’énergie en permettant à différentes catégories d’opérateurs, ainsi qu’aux citoyens, d’y participer. À cet effet, il a précisé que les familles à faible revenu bénéficieront gratuitement de panneaux solaires, tandis que les ménages et les entreprises sont encouragés à produire leur propre électricité pour accompagner la transition énergétique.

Joe Lesjongard a également souligné que son ministère a développé l’Agri-PV scheme afin de permettre à chaque personne de produire 500 kilowatts d’énergie solaire pour être utilisés sur leurs fermes. Cela réduira la dépendance du pays à l’importation de denrées tout en renforçant la sécurité alimentaire de Maurice.

De son côté, Renganaden Padayachy a déclaré que Maurice est un petit État insulaire en développement plus vulnérable aux changements climatiques et au réchauffement global. Notre pays doit donc s’adapter et renforcer sa réponse face à ce phénomène. Puis, il a souligné que Maurice est l’un des premiers pays signataires de l’accord de Paris sur le changement climatique et a mis en place plusieurs mesures ces dernières années pour atténuer les effets du changement climatique.

Le ministre des Finances a souligné que l’énergie verte a créé de nouvelles opportunités dans le secteur de l’énergie, nécessitant toutefois d’importants investissements financiers pour se développer et stimuler la croissance économique du pays.

La collaboration du secteur privé est essentielle pour accélérer la transition énergétique de Maurice en soutenant les objectifs du gouvernement visant à réduire sa dépendance aux énergies fossiles et à diversifier son mix énergétique.

Renganaden Padayachy a mis en avant le fait que l’énergie verte est présente aujourd’hui dans tous les secteurs, qu’ils soient industriels, commerciaux, technologiques ou éducatifs, afin de maximiser l’utilisation des énergies renouvelables. Il a réaffirmé la ferme volonté du gouvernement de s’engager dans une transformation intelligente du secteur de l’énergie pour faire face aux impacts du changement climatique, soutenir une croissance économique durable et résiliente.

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne