Article IV Consultations : Le FMI félicite le gouvernement pour sa politique économique et sociale

by | May 18, 2024 | Actualités, Economie, Politique

Le Fonds monétaire international (FMI) félicite Maurice pour sa forte reprise économique post-COVID. Un rebond étayé, entre autres, par les mesures de soutien prises par le gouvernement, constatent les directeurs exécutifs du FMI. Ils viennent de conclure leurs consultations avec Maurice au titre de l’article 4.

Le mercredi 15 mai dernier le FMI a bouclé ses consultations par rapport à l’article IV et parmi ses conclusions, les chiffres concernant l’économie mauricienne sont très favorables avec une estimation de croissance de 4,9 % pour 2024. L’institution de Bretton Woods constate que les mesures de soutien du gouvernement ont contribué à cette bonne relance notamment grâce à ses politiques fiscales. Les économistes du FMI soulignent que le fort rebond post Covid de l’économie mauricienne repose également sur une industrie touristique en plein essor, la construction de logements sociaux et les services financiers.

Selon le ministre des Finances, Renganaden Padayachy depuis quelques années notre économique est bien au-delà de la moyenne globale. «Nous avons subi une crise de plein fouet, nous avons comblé le fossé et en 2023 nous avons connu une croissance ben au-dessus de la moyenne mondiale et nous poursuivons sur cette tendance en 2024. Cela démontre notre réussite et l’efficience de notre politique économique et sociale» a-t-il déclaré sur le sujet lors de la pose de la première pierre de la ferme photovoltaïque de Bambous jeudi dernier.

Le FMI constate par ailleurs que l’inflation dans le pays prend une pente descendante et que son taux devrait passer à 4,9% en 2024 à 3,5% en 2025 pour se situer dans la fourchette prévu par la Banque de Maurice afin de maitriser la hausse des prix.

Les directeurs du FMI apprécient également le nouveau cadre de politique monétaire de la Banque centrale qui permet de contenir les pressions inflationnistes. Ils recommandent de préserver les dépenses sociales essentielles pour protéger les plus vulnérables.

En ce qu’il s’agit de la dette publique elle devrait se modérer à moyen terme et parmi les défis pour le pays il y a le changement climatique, le vieillissement de la population, la numérisation et la participation des femmes dans le marché du travail. Le FMI conclu que dans la poursuite de la transformation structurelle du pays est vitale pour renforcer la position extérieure du pays tout en assurant sa résilience et une croissance durable à long terme.

 

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne