Flashback sur le règne du Parti Travailliste : Les inondations du 26 mars 2008 et 30 mars 2013… Silence radio et amnésie totale chez l’Opposition

by | Apr 2, 2024 | Actualités, Economie

En répondant à la Private Notice Question du leader de l’Opositor le mardi dernier 26 mars 2024, le Dr Anwar Husnoo, vice-premier ministre et ministre des Collectivités Locales, n’est pas tombé dans la démagogie ou la politique politicaille pour rappeler surtout les événements du 26 mars 2008 où quatre personnes, dont une jeune collégienne de 13 ans avait trouvé la mort dans les inondations qui sont survenues à Mon Goût.

Comme lors des émeutes de 1999, il y a eu en mars 2013, onze ans de cela, une absence générale de direction au plus haut niveau du pays durant les Flash Flood meurtrières. La plupart de ceux qui s’ėtaient retrouvés dans la capitale ont été piégés par la montée des eaux. Il a fallu beaucoup de temps avant que les autorités ne réagissent. Les dirigeants politiques avaient tous pratiquement disparu.

Mon Goût aurait dû être un eye-opener avec ces 4 morts dont une collègienne de 13 ans

Sous le règne et la gestion catastrophique du Parti Travailliste, il y a eu les inondations meurtrières du 26 mars 2008 à Mon-Goût. Cette localité avait alors été la scène de quatre décès tragiques dont celui de Laura Paul, collégienne de 13 ans, emportée par les eaux de la rivière Citron. Elle aurait eu 28 ans ou 29 ans cette année et sans doute être maman de beaux enfants. Mais elle a été fauchée à la fleur de l’âge.

Sa mère Vishwanee, relate qu’à l’époque, Laura était une jeune fille ambitieuse qui voulait réussir dans ses études pour ensuite se trouver un bon emploi: « Elle disait tout le temps qu’elle voulait devenir une personne importante. Elle voyait les difficultés auxquelles nous devions faire face dans la vie de tous les jours et disait connaître l’importance de l’argent ».

L’absence de Laura Paul pèse énormément sur sa mère Vishwanee Paul, aussi connue comme Nella. S’il y a une chose qui lui manque énormément, c’est la voix douce de sa Laura quand celle-ci se mettait à chanter : « Laura passait son temps à fredonner des chansons. C’était son plaisir. Je me souviens qu’elle chantait souvent Tere Bin durant les jours précédant sa mort ».

Cette jeune étudiante de 13 ans a été emportée par les flots suite aux grosses averses qui s’étaient abattues sur l’île, le 26 mars 2008 et qui avaient fait trois autres victimes : Fabrice Aza, Rudy Catapermal et Vinoda Ragoo.

 

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne