Patricide à St Paul : Gérard Tuyau décède après avoir été agressé par son fils pour de l’argent…

by | Mar 14, 2024 | Faits Divers

Forcé de se rendre dans une banque malgré ses blessures, le sexagénaire rend l’âme devant sa maison

 

Son benjamin et sa belle-fille inculpés pour non-assistance à personne en danger

 

Ce mercredi 6 mars, la Criminal Investigation Division de Phoenix a procédé à l’arrestation de Hansley, 37 ans, Nigel, 30 ans, ainsi que de la concubine de ce dernier, Suhaiah Lidialam, 26 ans. Les deux frères ainsi que la jeune femme ont été placés en détention dans le cadre de la mort de Gérard Tuyau, le père des deux jeunes hommes.

Agé de 63 ans, Gérard Tuyau a été retrouvé en sang dans une ruelle menant vers sa maison à Osman Lane, à St-Paul dans l’après-midi du mardi 7 mars. Suivant les premiers témoignages des suspects, une accusation de meurtre a été retenue contre Nigel Tuyau, considéré comme celui qui aurait commis l’acte. Alors que Hansley et Suhaiah ont été inculpés pour non-assistance à une personne en danger.

Les trois suspects ont comparu devant la cour de Curepipe, ce jeudi 7 mars.  La police ayant contesté à leur libération, ils ont tous trois étaient conduits en cellule, en attendant leurs prochaines comparutions. Selon une source proche du dossier, la concubine de Nigel Yannick Tuyau a raconté aux enquêteurs ce qui s’est passé. Elle a révélé que Gérard Tuyau a été victime d’une agression de la part de son cadet depuis mardi, pour une affaire d’argent. La jeune femme d’ajouter que les disputes étaient fréquentes chez la famille Tuyau provoquées dans la plupart des cas par la consommation d’alcool entre père et fils.

 

Agression

Selon les premiers éléments de la police, le père et le fils avaient pour habitude de consommer de l’alcool et finissaient souvent par se disputer concernant l’argent de la pension du sexagénaire. Cependant, cette fois-ci, la situation a dégénéré et a atteint un point de non-retour. L’histoire a commencé depuis mardi quand le sexagénaire a perçu sa pension. Le trentenaire a réclamé de l’argent à son père mais s’est heurté à un refus catégorique. Suivant plusieurs disputes, les choses sont rapidement venues au main et Gérard Tuyau a été roué de coups sur tout le corps par Nigel au cours de la nuit à l’aide d’un tuyau en « polypipe ». La victime était tombée ce soir-là.

Après cette dispute, le sexagénaire s’est mis au lit, déjà gravement blessé. Le lendemain, mercredi, son fils l’a conduit à la banque pour qu’il fasse un retrait de Rs 4 700. Toutefois, le retraité n’allait pas supporter ses blessures et sa peine davantage. Il s’est effondré dans une ruelle menant vers sa maison pendant le chemin du retour aux alentours de 14 h. Il a rendu l’âme juste après. La police de Phoenix a alors été alertée. Le Service d’aide médicale urgente (SAMU) s’est rendu sur place et le personnel a confirmé que le père de famille avait déjà rendu son dernier souffle.

L’autopsie pratiquée par le chef médecin légiste de la police, le Dr Sudesh Kumar Gungadin, a attribué le décès du sexagénaire à une rupture de la rate. Ce dernier a requis une enquête approfondie. La police a immédiatement obtenu des informations que les fils s’en prenaient souvent à leur père lorsque le retraité touchait sa pension. Ils ont alors interpellé les trois proches de la victime.

Lors de son interrogatoire, Suhaiah Lidialam, la compagne du suspect, a expliqué ce qui s’est passé. Depuis quelques mois, elle avait fait la connaissance de Nigel Yannick et vivaient ensemble depuis. Les disputes dans cette maison étaient quotidiennes, a soutenu la jeune femme aux enquêteurs de la brigade criminelle. Elle affirme ne pas être intervenue pour sa propre sécurité. Selon la jeune femme, lors de l’agression, elle a averti Hansley que Nigel frappait son père. Mais que Hansley aurait décidé de ne pas intervenir. « Les zot lager, zot abitié lager. Mo pa pou rant ladan », aurait dit Hansley Tuyau.

Hansley, l’autre frère, a soutenu en Cour qu’il n’avait rien à voir avec la mort de son père. Cependant, étant donné qu’il était présent au moment de la bagarre entre son frère et son père, selon la loi, il aurait dû intervenir pour aider son père.

La police essaie de déterminer si Gérard Tuyau a succombé après une chute ou à une agression. La police n’écarte aucune piste. Gérard Tuyau, qui avait un penchant pour la bouteille, est tombé à maintes reprises dans la rue alors qu’il était sous l’influence de l’alcool. Nigel n’a pas encore donné sa version. Sa compagne a participé à une reconstitution des faits jeudi après-midi, après sa comparution en Cour.

 

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne