Conférence de presse du MSM…Bobby Hurreeram : « pays pe vinn modern grace à nou PM »

by | Mar 11, 2024 | Actualités, Economie, Politique

Tragédie lors du pèlerinage du Maha Shivaratri : « nou pa dan enn blame game, me sertenman ena bann leson a tire, » lance le ministre des Infrastructures publiques

 

Fête de l’indépendance : « Venez célébrer en famille et vivre notre mauricianisme », » appel lancé par le ministre Avinash Teeluck 

 

Plusieurs sujets de l’actualité ont été abordés, ce samedi 9 mars 2024, lors de la conférence de presse du MSM. Elle était animée par les ministres Bobby Hurreeram et Avinash Teeluck et s’est tenue au bâtiment du Sun Trust, à Port-Louis. Profitant de l’occasion, les deux membres du gouvernement se sont exprimés sur les récents événements qui ont marqué l’île et ont aussi annoncé les projets. Parmi les thèmes abordés, la tragédie survenue dimanche dernier, à Arsenal, lors du pèlerinage du Maha Shivaratri ; l’inauguration des nouvelles infrastructures à Agaléga ; l’inauguration du Sir Anerood Jugnauth Bridge à Coromandel et les célébrations du 56e anniversaire de l’Indépendance de Maurice.

 

Six morts lors du pèlerinage du Maha Shivaratri : « Nous sentons une grande préoccupation »

C’est le ministre des Arts et du Patrimoine Culturel qui a ouvert le bal. Avinash Teeluck a avant tout tenu à présenter ses sincères sympathies aux familles qui ont perdu leurs enfants lors de ce terrible incident, qui a fait plusieurs blessés et coûté la vie de six pèlerins à Arsenal, le dimanche 3 mars. Le ministre a fait ressortir que l’équipe gouvernementale était à Grand Bassin lorsqu’elle a appris cette mauvaise nouvelle. D’ajouter que le Premier ministre s’est immédiatement rendu sur place pour apporter son soutien aux survivants et s’assurer que toutes les dispositions sont prises afin qu’ils reçoivent les meilleurs soins possibles.

Avinash Teeluck a fait ressortir que le lendemain, le Premier ministre a également tenu à être présent aux côtés des familles lors des funérailles des victimes. Il a précisé que Pravind Jugnauth s’est rendu chez les six familles endeuillées afin de présenter ses condoléances et d’apporter son soutien dans ce moment difficile. Selon le ministre, cela démontre à quel point le gouvernement est concerné par cette tragédie, tout comme la population mauricienne.

Parlant de l’incident et suivant les diverses insinuations qui ont été faites, le ministre a rappelé que le gouvernement avait imposé des directives depuis l’année dernière suite à l’incident de la même nature qui s’est produit, justement pour éviter ce genre de situation. Avinash Teeluck a accentué sur le fait que plusieurs recommandations et directives avaient été émises en consultation avec toutes les autorités concernées, soit avec les associations socio-culturelles et plusieurs institutions locales, notamment sur les dimensions des Kanwars, les dispositions à prendre, les restrictions et les matériaux utilisés entre autres.

Le ministre a fait ressortir que ces règlements avaient été travaillés et mis sur pied dans le but d’assurer la sécurité des pèlerins. Plusieurs conférences et communications ont été faites pour sensibiliser la population et les pèlerins à ce sujet et des lois existent déjà notamment concernant l’interdiction de manipuler des fils électriques, a-t-il souligné. Néanmoins, a-t-il ajouté, le gouvernement se penchera à nouveau sur le sujet avec les acteurs concernés pour voir comment mieux éduquer les pèlerins, afin que cette situation ne se reproduise plus jamais.

Sur cette lancée, Avinash Teeluck a tenu à remercier le Task-Force pour le travail abattu dans le cadre des préparatifs pour le pèlerinage. Il a expliqué que chaque année, cette entité présidée par le Premier ministre, travaille d’arrache-pied afin d’apporter plus de facilités, en termes de logistique et de structures aux pèlerins. Le ministre a souligné que Pravind Jugnauth a dirigé et suivi étape par étape tous les travaux qui devaient être effectués. Des remerciements ont également été adressés aux policiers, aux pompiers et à toutes les institutions qui ont contribué à faire de ce pèlerinage un succès.

« Venez célébrer en famille et vivre notre mauricianisme »

Le ministre des Arts et du Patrimoine Culturel a également abordé les célébrations du 56e anniversaire de notre Indépendance. Il a rappelé que cette année, le pays fêtera, après quatre ans, cet événement au Champ de Mars, comme le veut la tradition. Avinash Teeluck a lancé un appel aux Mauriciens pour venir en grand nombre assister aux célébrations, qui débuteront cette fois-ci à 14h. Il a souligné que le thème retenu, « Ansam nou avancé », n’est pas un hasard mais démontre l’intérêt premier de ce gouvernement, soit de voir un peuple uni et solidaire. Concernant l’invitée d’honneur, il a précisé que l’arrivée de Droupadi Murmu, Présidente de l’Inde, démontre la relation spéciale que nous partageons avec la Grande péninsule.

À l’occasion des festivités, un rabais sera instauré sur les prix du ticket de métro et d’autobus durant les heures prévues pour l’événement. Le transport sera gratuit pour les moins de 13 ans et des autobus seront mis à disposition des Mauriciens dans certaines régions.

Bobby Hurreeram lance un appel pour plus de responsabilités et retenus

Prenant la parole, Bobby Hurreeram s’est aussi appesanti sur le drame survenu à Arsenal. Le ministre des Infrastructures nationales s’est joint à son collègue pour présenter ses sympathies aux familles endeuillées. Il a réitéré que le gouvernement travaillera en consensus avec les socio-culturelles et les autres acteurs concernés sur des campagnes de sensibilisation afin de mieux éduquer la population dans le cadre des futurs pèlerinages. Il a également lancé un appel pour plus de retenus dans les commentaires. « Sertenman nou ena enn travay de konsiantisatyon et nou pa dan enn ‘blame-game’. Sertenman ena bann leson a tire. Me nou lans enn lapel a bokou plus de retenu. Ena bann titre de press pe fer bann commenter lor comportman nou bann zenn, nou pensé li pa approprié dans enn letan de deuille coumsa ».

 

Agaléga : « lopozition in decouyoner »

Le ministre a également abordé l’inauguration des nouvelles infrastructures construites à Agaléga. Il a tenu à répondre aux « palabres » qui font état que le gouvernement aurait dû y construire des maisons et d’autres structures qui auraient mieux aider les Agaléens dans leur quotidien, cela au lieu de la jetée et de la piste d’atterrissage. Bobby Hurreeram a déclaré que sans ses infrastructures, il serait difficile d’apporter des matériaux dans cet archipel. « avan rent dan sa kalité demagozi la, bizin reflesi pou coné couma pou aranz lacaz et amelior sor agalega si pena connectivité, enn moyen transport ek provision. Tou zafer bizin comens par comensman », a dit le ministre.

Bobby Hurreeram a également déploré des critiques qui sont émises à chaque fois que Maurice reçoit le soutien de l’Inde. Il a cité le cas des médicaments durant la covid et le Métro Express. Il s’est alors demandé si certains ont un problème avec la Grande Péninsule.  Pour lui, les aides qu’obtiennent Maurice démontrent uniquement les bonnes relations qu’entretiennent le Premier ministre de la Grande Péninsule et son homologue Mauricien. D’ajouter que Pravind Jugnauth est un leader respecté sur le plan international. Non un leader qui se cache dans les couloirs pour pouvoir rencontrer des dirigeants étrangers.

Le ministre a fait ressortir que le Premier Ministre a été clair sur ses intentions envers l’archipel et la nécessité de mettre aussi en place des infrastructures afin de protéger notre zone économique maritime. Selon lui, les membres de l’Opposition qui étaient présents lors de l’inauguration ont été déconcertés de ne voir aucun avion, ni base militaire ou sous-marins sur les lieux.

 

Sir Anerood Jugnauth Bridge

Pour conclure, le ministre a commenté l’inauguration du grand viaduc de Soreze, prévu dans la matinée de ce dimanche 10 mars. Bobby Hurreeram a souligné que cette infrastructure, qui est une prouesse architecturale et technique, fait partie du grand plan de décongestion initié par le PM. De préciser qu’avec celui-ci, plusieurs routes, passerelles et autres projets ont été construits pour rendre la circulation plus fluide.

Il a ajouté que malgré les retards accumulés en raison des confinements, fermetures et restrictions de la covid, les projets lancés par ce gouvernement parviennent à être délivrés dans les délais. Ce qui, selon lui, démontre le travail et l’effort fournis par tout un chacun. Bobby Hurreeram de préciser que le pays s’ouvre à un nouveau statut et se démarque une fois de plus dans l’Océan Indien grâce à la vision et le leadership de Pravind Jugnauth.

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne