Agaléga…des nouvelles infrastructures qui marquent un tournant pour l’archipel

by | Mar 2, 2024 | Actualités, Economie, Politique

 

Jeudi 29 février, les projecteurs étaient tournés vers Agaléga où une grande cérémonie officielle a été organisée pour l’inauguration de deux importantes réalisations en matière d’infrastructures, à savoir une nouvelle jetée maritime et portuaire, nouvellement installée sur l’île. Composées d’une piste d’atterrissage de 3 km de long et d’une nouvelle jetée pouvant accueillir des bateaux de marchandises, ces nouvelles infrastructures, qui représentent un tournant dans l’histoire de l’île, ont été inaugurées par le Premier ministre Pravind Jugnauth et son homologue indien, Narendra Modi, qui a pris part à la cérémonie depuis New Delhi par visioconférence. L’événement, qui a attiré un grand nombre d’invités de marque mauriciens ainsi que des représentants indiens, a été diffusé en direct sur la MBC et sur des chaînes internationales. 

Un grand effort a été déployé pour marquer ce moment historique dans la vie des Agaléens. Plusieurs journalistes ont été invités à bord du Mauritius Trochetia depuis dimanche dernier pour assurer la couverture de l’événement. Ils ont pu découvrir l’archipel et ses habitants avant l’arrivée du Premier ministre et de la délégation mauricienne, composée de ministres, de députés, de membres de l’Opposition ainsi que de hauts fonctionnaires. Ces derniers ont été accueillis par un défilé de la police. Pendant ce temps, de nombreux Agaléens sont venus en masse pour assister aux inaugurations et aux autres activités organisées dans le cadre de cet événement. 

L’arrivée de Pravind Jugnauth

 Le chef du gouvernement est arrivé à Agaléga vers 11 h. Il a atterri sur le tarmac de la nouvelle piste d’atterrissage, faisant ainsi son baptême de feu à bord de l’ATR72 d’Air Mauritius. Parmi les invités qui ont voyagé avec le Premier ministre, on compte Stephan Toussaint, ministre de la Jeunesse et des Sports, Deepak Balgobin, ministre des TIC, Sudheer Maudhoo, ministre de la Pêche, Anwar Husnoo, vice-Premier ministre et ministre des Collectivités locales, ainsi que Kavi Ramano, ministre de l’Environnement. On note également la présence de personnalités telles que l’ambassadrice de l’Inde à Maurice, Nandini Singla et le Commissaire de Police, Anil Kumar Dip. Étaient également présents aux côtés de Pravind Jugnauth les PPS, Ismaël Rawoo et Sandra Mayotte, ainsi que les députés Abbas Salim Mamode, Aadil Ameer Meea du MMM et Ehsan Juman du PTr. À noter que ces trois députés représentent la circonscription no3 (Port-Louis-Est-Port-Louis-Maritime) dont fait partie Agaléga. La présence d’Olivier Bancoult, président du Chagossian Welfare Fund Board et président du Groupe Réfugiés Chagos, ainsi que des ouvriers indiens de la compagnie indienne Afcons Infrastructure Ltd, qui a construit les nouvelles installations dans l’archipel, a également été remarquée.

La piste d’atterrissage

Les activités du Premier ministre ont débuté avec la cérémonie inaugurale de la piste d’atterrissage d’Agaléga. Le Premier ministre et son excellence, Nandini Singla ont dévoilé une plaque commémorative pour cette nouvelle infrastructure. Longue de 3 km, elle vise à renforcer la connectivité et à promouvoir le développement socio-économique dans la région. Elle profitera directement aux habitants de l’île d’Agaléga et à l’ensemble de la communauté mauricienne. Cette piste sera un atout pour divers secteurs, notamment la santé, l’éducation et les infrastructures. Elle améliorera non seulement la qualité de vie des Agaléens mais offrira de nouvelles possibilités de développement économique. Ces initiatives reflètent l’approche globale du partenariat entre l’Inde et Maurice, qui se concentre non seulement sur les intérêts stratégiques, mais aussi sur le développement humain et le bien-être des habitants.

Avant la cérémonie de dévoilement de la plaque commémorative de la piste d’atterrissage, le ministre des TIC, Deepak Balgobin, a remis un First Day Cover de la Mauritius Post à Pravind Jugnauth. Le dévoilement de la plaque commémorative a également été marqué par une prière de Soeur Dorothée. Le Premier ministre a également eu droit à une visite guidée des installations et des équipements nouvellement mis en place à l’aérodrome d’Agaléga. 

Pravind Jugnauth 

Dans son discours, le Premier ministre Jugnauth a rappelé qu’en 2015, un protocole d’accord sur l’amélioration des transports maritimes et aériens à Agaléga avait été signé lors de la visite du Premier ministre Modi à Maurice. Ce protocole d’accord vise à mettre en œuvre des mesures relatives à la sécurité maritime, notamment la surveillance et le contrôle efficaces de la zone économique exclusive de 2,3 millions de km2, la lutte contre la piraterie, le terrorisme, le trafic de stupéfiants et d’êtres humains, le contrôle de la pêche illégale, non déclarée et non réglementée, les opérations d’urgence par le biais de recherches et de sauvetages, la lutte contre la pollution marine et les activités d’assistance humanitaire et de secours en cas de catastrophe.

« L’achèvement des travaux de construction de la nouvelle piste d’atterrissage et de la jetée de Saint-James », a souligné le Premier ministre, « témoigne de l’engagement du gouvernement indien ». 

À cet égard, il a condamné la campagne de dénigrement de l’Inde à Maurice selon laquelle l’Inde transformerait Agaléga en base militaire. Qualifiant l’amélioration des liaisons maritimes et aériennes de moteur du développement, le Premier ministre Jugnauth s’est attardé sur l’essor de nouvelles activités économiques et sur les opportunités qui en découleront pour les Agaléens en termes d’emploi et de génération de revenus. « Par extension, le partenariat entre Maurice et l’Inde », a-t-il indiqué, « favorisera une meilleure qualité de vie à Agaléga ».

Le Premier ministre a également souligné que Maurice est le premier pays à adopter le programme Jan Aushadhi initié par le gouvernement indien, qui fournira quelque 250 médicaments de haute qualité du Pharmaceutical and Medical Devices Bureau of India. 

Narendra Modi

En direct de New Delhi, Narendra Modi a indiqué que les projets de développement à Maurice font partie intégrante de la Vision Sagar. Le Premier ministre de l’Inde a cité la carte RuPay et les projets d’infrastructure, notamment les lignes de métro, le développement du bien-être communautaire, les logements sociaux, l’hôpital ORL, le Civil Service College et le complexe sportif comme des partenariats de développement entre l’Inde et l’île Maurice. Il a également réfléchi sur la manière dont l’aide financière de 400 millions de dollars et les lignes de crédit de plus de 1 000 millions de dollars accordées à Maurice au cours des dix dernières années ont amélioré la vie de nombreux Mauriciens. De même, le Premier ministre Modi a souligné que les projets d’infrastructure réalisés à Agaléga favoriseront le développement économique.

Pour sa part, Emmanuel Jasmin, directeur résident par intérim,  a exprimé sa gratitude au gouvernement indien et à Afcons Infrastructure Ltd pour leur soutien indéfectible et leur assistance technique. Déplorant les problèmes rencontrés avec l’ancienne jetée qui ne pouvait pas fonctionner par mauvais temps, ce qui obligeait de nombreux cas d’urgence à attendre, il a déclaré que « la nouvelle piste d’atterrissage et la nouvelle jetée favoriseront une connectivité meilleure, plus rapide et plus sûre avec l’île Maurice et d’autres parties du monde ».

La nouvelle jetée de Saint-James

Par la suite, le Premier ministre, accompagné de l’Ambassadrice de la République de l’Inde à Maurice, son Excellence Nandini Singla, ainsi que les autres invités se sont rendus à la Jetée Saint-James pour une nouvelle cérémonie inaugurale. La construction de cette nouvelle infrastructure d’accostage de 255 mètres de long, possédant la capacité d’accueillir des navires de 149 mètres, entièrement financée par le gouvernement indien, a été entreprise par Afcons Infrastructure Ltd. 

Ce projet a nécessité d’importants moyens en termes d’infrastructures et a été spécialement conçu pour améliorer, moderniser et sécuriser l’embarquement et le débarquement des passagers ainsi que le chargement et le déchargement des marchandises. Construite de manière moderne, elle se démarque de l’ancienne jetée adjacente qui était souvent impraticable lors de mauvaises conditions météorologiques.

Les moments forts de cette cérémonie à la jetée comprenaient un jet spray, la mise en place du “mooring rope” à l’un des bollards dans la tradition maritime avec les sirènes des navires et des tugs retentissant sous les ordres de Pravind Jugnauth.

Station de débarquement 

Ces deux événements ont été suivis par le dévoilement d’une plaque commémorative pour l’inauguration de la station de débarquement de poisson de La Fourche. La mise en place de ce projet de développement à petite échelle sur l’île vise principalement à améliorer les moyens de subsistance des pêcheurs en leur permettant de gagner immédiatement un revenu par la vente directe de leurs prises, qui seront ensuite exportées vers l’île Maurice. La station de débarquement de poisson sera équipée d’une chambre froide et d’une unité de transformation de poisson.

Nouvelle Bibliothèque du Nord

Une plaque commémorative pour une nouvelle bibliothèque a été dévoilée. L’Ambassadrice indienne, Son Excellence Nandini Singla, a remis des livres de différents genres, en anglais et en français, au directeur résident par intérim, s’ajoutant ainsi aux 500 livres fournis par le Centre de Lecture et d’Animations Culturelles. L’objectif principal de la création de cette bibliothèque est d’inculquer une culture de la lecture aux personnes de différents groupes d’âge, en particulier aux étudiants, afin d’améliorer leurs résultats scolaires. De plus, la bibliothèque est équipée de quatre ordinateurs et d’une connexion Internet Wi-Fi.

Il est à noter que le gouvernement indien a investi un montant estimé à Rs 90 millions dans l’exécution de six projets de développement d’infrastructures, à savoir le Centre Communautaire Village 25, la Bibliothèque du Nord, La Fourche Fish Landing Station, la Boutique du Nord, le Centre Polyvalent Sainte Rita, le Kiosque La Pointe du Nord et le Kiosque La Pointe du Sud. Toutes ces infrastructures ont été inaugurées.

Programme culturel

Après les inaugurations, Pravind Jugnauth a assisté à un programme culturel comprenant, entre autres, une exposition organisée dans les locaux du centre communautaire. Les Agaléens ont ainsi eu l’occasion de montrer leurs talents culinaires et artisanaux. Aussi au programme, une remise de cadeaux et de dons aux Agaléens.

À savoir que l’ingrédient clé de la cuisine agaléenne est la noix de coco. Le « Seraz », le plat traditionnel propre à Agalega, est un riche ragoût de poisson, de poulpe et de lentilles à base de lait de coco. D’autres plats de poisson figurent également parmi les spécialités culinaires de l’île. 

En ce qui concerne l’artisanat, il est fabriqué à partir de noix de coco, de vieux vêtements, de parapluies cassés, de bouteilles trouvées sur la plage et de coquillages. Récemment, les habitants d’Agaléga, en particulier les femmes de l’association Fam Agaléga, ont reçu une formation d’un professeur de MEDCO Agaléga pour améliorer leurs compétences en matière d’artisanat.

La visite du premier jour et la cérémonie d’inauguration à Agaléga se sont terminées par des chants et des danses des artistes agaléens. Le point culminant de la soirée a été un spectacle animé par Clarel Armel, les artistes locaux, ainsi qu’une projection de film sur Agaléga.

Pour le deuxième jour de la visite du Premier ministre, ce vendredi 1er mars, la délégation s’est rendue à l’île du Sud pour inaugurer le Centre Polyvalent Sainte Rita, doté d’un bloc administratif. Après plusieurs visites (chapelle, services météo, vieux moulin, écurie historique…), Pravind Jugnauth est retourné sur l’île du Nord en milieu de journée.

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne