Accident de la route à Mapou…adieux émouvants à Mathieu Russie et son beau-fils de 5 ans, Kayron Mardaymootoo

by | Mar 2, 2024 | Edito, Faits Divers

Le jeune homme voulait emmener sa petite famille à la plage dans le nord

Ce lundi 26 février, parents, familles et proches ont assisté à de touchantes funérailles en mémoire du petit Kayron Mardaymootoo, le garçonnet de 5 ans décédé lors d’un accident de voiture à Mapou. De nombreuses personnes se sont rendues à l’église Saint Sacrement de Cassis pour rendre un dernier hommage à ce petit ange parti trop tôt dans des circonstances atroces. Le cœur lourd, déchiré par cette tragédie, beaucoup n’ont pu retenir leurs larmes et leur douleur face à cette perte. Les pleurs et les cris ont empli l’atmosphère. Le même jour, les proches ont également dû dire adieu à Mathieu Russie, le beau-père du petit, qui a également perdu la vie dans ce drame.

Ces pertes soudaines ont été un coup dur pour Marie-Joyce Mardaymootoo, la mère de Kayron et compagne de Mathieu. Blessée lors de l’accident, elle est sortie de l’hôpital avec l’accord des médecins pour rendre un dernier hommage aux deux hommes qui comptaient tant pour elle. Transportée dans un véhicule du SAMU, la jeune femme s’est effondrée en larmes devant la dépouille de son fils. Après les funérailles, elle a été reconduite à l’hôpital.

Même si Marie-Joyce Mardaymootoo a survécu à ce terrible drame, elle ne sait pas comment elle pourra surmonter cette épreuve. Une partie d’elle s’est éteinte au moment où les urgentistes lui ont confirmé le décès des deux hommes qui donnaient un sens à sa vie. Heureusement, elle peut compter sur le soutien de sa famille, de celle de son compagnon et du père de Kayron, qui partage sa douleur.

Sortie en famille

Ce dimanche 25 février aurait dû être un moment de bonheur pour cette petite famille. Mathieu Russie, 28 ans, un habitant de Pamplemousses qui travaillait dans une entreprise privée et effectuait des petits jobs de maçon pour compléter ses revenus, avait décidé d’emmener les siens à la plage. Décrit comme un père responsable et sérieux, malgré sa séparation avec la mère de son fils Deonsley il y a deux ans, il avait refait sa vie avec Marie-Joyce et Kayron. Il était allé chercher l’enfant à Cassis pour passer du bon temps ensemble. Son ex-femme affirme que malgré leur rupture, Mathieu n’avait jamais failli à son rôle de père et faisait tout pour son fils.

Les deux couples et leurs fils respectifs, âgés de cinq ans, avaient quitté Cassis dans l’après-midi pour se rendre à la plage de Pereybère. Tout était prévu pour que ce dimanche soit mémorable. Cependant, un terrible accident est venu bouleverser leur journée. 

Violent accident

Il était aux alentours de 15 heures lorsque le drame s’est produit. La Nissan Sunny de 1997 que conduisait Mathieu a violemment quitté la route sur l’autoroute près de Mapou en direction du Nord, pour finir sa course contre un palmier. Selon les premiers éléments de l’enquête, Mathieu Russie aurait perdu le contrôle du véhicule qui circulait à grande vitesse sur la voie rapide. La voiture a percuté une barrière de sécurité utilisée pour séparer les voies.

Malheureusement, cette structure métallique a traversé le pare-brise avant de la voiture, atteignant le cou du conducteur. Kayron Mardaymootoo, cinq ans, assis à l’arrière, a également été blessé. Alertés, la police de Piton, les pompiers et les urgentistes du Samu se sont rendus immédiatement sur les lieux. Malheureusement, ils n’ont pu que constater le décès de Mathieu Russie et du petit Keron Mardaymootoo. Les autopsies pratiquées par le Dr Sudesh Kumar Gungadin, chef du département médico-légal de la police, ont révélé qu’ils étaient décédés des suites de fractures du crâne.

Mary Joyce Mardaymootoo, 29 ans, et le fils de Mathieu Russie qui voyageaient également dans la voiture ont été blessés. Ils ont été transportés à l’hôpital SSRN de Pamplemousses par des volontaires. Gravement blessée, la jeune femme a été admise en soins intensifs. Dimanche soir, ses médecins la jugeaient dans un état stable. Quant à Deonsley, il a été autorisé à rentrer chez lui après avoir été soigné.

Au cours de la semaine, les enquêteurs ont visionné les enregistrements des caméras de surveillance. Étant donné le décès du conducteur, c’est Mary Joyce qui a dû fournir des détails sur les circonstances exactes de l’accident. L’enquête est en cours.

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne