Rencontre avec les opérateurs du secteur du tourisme et du voyage et les représentants des institutions publiques

by | Feb 3, 2024 | Actualités, Economie

C’est dans une ambiance conviviale que le Premier ministre adjoint, ministre du Logement et de l’Aménagement du Territoire et ministre du Tourisme, Steven Obeegadoo, a reçu les opérateurs du secteur du tourisme et du voyage ainsi que les représentants des institutions publiques, au restaurant Rooftop à Ebène, le lundi 29 janvier. L’occasion pour lui de les remercier pour leur contribution au succès du secteur en 2023 et rappeler les attentes pour 2024. « 2023 a été une année extraordinaire pour le secteur du tourisme et du voyage », a-t-il d’emblée affirmé.

Une année extraordinaire au regard de la performance de ce secteur à tous les niveaux. Il a ainsi rappelé que Maurice a accueilli presque 1,3 millions de touristes en 2023. « Après la COVID-19 notre mission était de faire redémarrer le tourisme et lui permettre de retrouver le niveau pré-COVID. Notre défi pour 2024 est désormais de faire encore mieux en termes d’arrivées touristiques. En ce qui concerne les recettes, nous sommes passés de Rs 65 milliards en 2019 à une prévision de presque Rs 85 milliards en 2023 », a-t-il précisé.

Le Premier ministre adjoint a aussi rappelé le rôle capital du secteur du tourisme dans la reprise économique. « La contribution directe du secteur au Produit Intérieur Brut (PIB) était de 8% avant la COVID-19 alors qu’elle a atteint presque les 9% en 2023. Par ailleurs, le tourisme a aussi été le moteur de la croissance avec quelque 120000 emplois, soit 20% de la main-d’œuvre mauricienne », a-t-il poursuivi.

Dans la foulée, Steven Obeegadoo  a salué la contribution de tous les acteurs du secteur nommément les compagnies aériennes, y compris la compagnie nationale, l’aéroport, les hôtels et autres structures d’hébergement, les réceptifs ainsi que l’ensemble des prestataires. « Ces résultats sont ceux de ce collectif qui a œuvré sans relâche, à tous les niveaux, pour que Maurice puisse relever le défi de la reprise du secteur », a-t-il dit.

Il a, par la même, vanté la collaboration privée-publique dans la promotion de la destination. « Depuis des années, la MTPA travaille de très près avec le privé pour promouvoir la destination Maurice et la faire connaître auprès d’autres marchés. Les chiffres parlent d’eux-mêmes, car bien que nous ayons moins de sièges disponibles, nous avons fait bien mieux dans plusieurs marchés qu’avant la pandémie. Je pense ici, à la France où nous affichons un record de tous les temps et aussi à d’autres marchés cibles comme l’Arabie Saoudite, les Emirats Arabes Unis, la Russie, la République Tchèque, la Pologne entre autres. »

2024 : Une année encore plus prometteuse

Selon Steven Obeegadoo, l’année 2024 s’annonce encore plus prometteuse pour le secteur du tourisme et du voyage. Il a ainsi partagé l’annonce de l’élargissement du secteur hôtelier, avec plus de 2600 chambres additionnelles qui viendront se greffer aux 14000 chambres existantes. « C’est pour vous dire la confiance des investisseurs dans le marché touristique mauricien et l’économie mauricienne en général ».

Par ailleurs, le Premier ministre adjoint a affiché son optimisme eu égard à la connectivité aérienne, en cette nouvelle année. « Air Mauritius a annoncé la reprise de ses vols vers Chennai et Rome alors que le transporteur espagnol, Iberojet, a annoncé un total de 27 vols notamment de Madrid, Barcelone et Lisbonne, ce qui représente un apport de 11000 sièges additionnels. Nous avons aussi reçu la demande d’Aeroflot pour augmenter ses liaisons entre Moscou et Maurice », a-t-il expliqué.

Evoquant le développement du produit touristique, Steven Obeegadoo a parlé du passage critique, d’un « Destination tourism » à un « Product tourism », dans les prochaines années. « Le défi de l’avenir est d’encourager un tourisme plus durable, plus équitable et plus innovateur », a-t-il confié.

Se référant aussi au récent passage des cyclones Belal et Candice dans les parages de Maurice et les dégâts causés aux régions côtières et à certains établissements hôteliers, Steven Obeegadoo a fait ressortir que l’avenir sera désormais sujet au dictat du changement climatique et qu’il est donc important de travailler ensemble, avec les institutions concernées, pour prendre des mesures fortes pour s’adapter à ce nouveau contexte.

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne