Régional du MSM au No. 4…Pravind Jugnauth :- ««Si fer erer, pena gom, si l’Opposition gagn election zot ziste pou zouir»

by | Feb 4, 2024 | Economie, Edito, Politique

  • Pas peur de l’opposition, son principal adversaire : la presse et ses démagogues

C’est dans une ambiance dynamique accompagnée des sons des tambours, des ravannes, des maravannes, des “dholoks” et d’autres instruments de musique que le Premier ministre et leader du MSM, Pravind Kumar Jugnauth, a pris la parole lundi soir lors du comité régional de son parti à Le Hochet. Il a profité de cette occasion pour critiquer l’opposition et présenter les réalisations de son gouvernement. De plus, il a évoqué les prochaines élections générales et a partagé ses réflexions sur divers sujets d’actualité dans le pays. Joe Lesjongard, ministre des Utilités Publiques et président du MSM, ainsi que les secrétaires parlementaires privés (PPS), Joanne Tour et Subashnee Luchmun-Roy, étaient également présents.

Dès le début, le Premier ministre a souligné qu’il ne craint pas l’opposition, mais que la presse reste son principal adversaire en vue des prochaines élections générales. Cette déclaration est une nouvelle claque pour l’opposition, qui devrait avoir honte de ne plus représenter une menace pour le Premier ministre sortant et de ne plus être considérée comme une alternative crédible aux yeux du gouvernement.

«Mo pa peur l’Opposition. C’est la presse mo principal adversaire parski zot écrir banes betises ek banes faussetés sak jour, soi-disant tou seki nou faire pa bon» a déclaré le Premier ministre. Le rôle néfaste de la presse a ainsi été démasqué, occupée qu’elle est à entraver le travail du gouvernement pour servir les intérêts du gouvernement. Les donneurs de leçons et les “opinion leaders” trouveront peut-être une parade, mais l’essentiel a été dit.

Plus de cohésion

Le Premier ministre a également appelé à plus de solidarité au sein de la majorité gouvernementale, en précisant que lui seul détient les clés et le secret de la date des prochaines élections, ainsi que des éventuels candidats qui représenteront les couleurs du MSM. «Ceki pe dire li pou candidat ek pe commence faire campagne, limem li pa pou candidat. Personn pa capav dire, pa mem minis ou depite. Zis mwa ki ena sa pouvoir la» ,  a-t-il laissé entendre devant le public, assurant que ceux qui se livrent à cette pratique malsaine s’excluent eux-mêmes de la possibilité d’une investiture aux prochaines élections législatives.

 

Quant à l’issue des élections, le leader du MSM a indiqué que personne ne peut prédire ce qui se passera et qu’il a lui-même connu des victoires et des défaites, mais que cette dernière possibilité n’est en aucun cas la fin du monde. «Mo finn konn victoires, défaites ek enkor victoire maus aussi banes défaites personnels mais li pa la fin du monde si mo pa dans sa position la. Mo ava alle occupe mo travay mais population bizin assume so responsabilité ek faire la différence entre ceki sincere ou non» a affirmé Pravind Jugnauth. «Si fer erer, pena gom, si l’Opposition gagn election zot ziste pou zouir» a-t-il prévenu. Il a tiré à boulets rouges sur Paul Bérenger et Navin Ramgoolam en promettant d’autres révélations contre ce dernier dans des cas de corruption. «Komision ine marsé depi compagnies étrangers kan li ti Premier ministre. Li p rode revinne Premier ministre mais li pankor dire kot Rs.220 millions sorti. Li préfère garde silence» , a-t-il affirmé.

 Des résultats concrets

Le chef du gouvernement a également mis l’accent sur les réalisations de son équipe et a estimé que la population est témoin des nombreux développements dans le pays ces quatre dernières années. Malheureusement, il y a eu un obstacle majeur avec la pandémie de Covid-19, mais le gouvernement a su se relever et redresser la situation. «Lekonomi ti a genou mais nou finn dépense Rs.85 milliards et c’est premier fois dans l’Histoire ki depense autant l’argent, Tous l’hotel ti pou fermé si nous pas ti soutenir zot. Mo pa fine hésité pou faire ceki bizin. L’opposition pe critique l’argent ki finn depensé depi la Banque de Maurice mais nou ti bizin protez l’emploi» a précisé Pravind Jugnauth. Malgré les difficultés, le gouvernement a pu augmenter les pensions de retraite, le salaire minimum, les compensations salariales et construire des logements sociaux.

Le Premier ministre, qui accuse l’opposition d’être antipatriotique, a démontré que l’économie est en plein essor et que tous les secteurs sont en bonne santé, notamment les exportations et le tourisme.  «Nous na ene bon bilan parski nou finn travay boucoup mais nou pa finn assez faire politique» a déclaré le leader du MSM en égratignant le leader du MMM, Paul Bérenger qui dit-il n’a pas pu concrétiser le salaire minimum malgré son passé de syndicaliste. Il a souligné que le salaire minimum est aujourd’hui de Rs.18,000 alors qu’en 2014 les ‘school cleaners’ obtenaient Rs.1,500. Il a promis qu’il y aura une augmentation de la pension de vieillesse pour ceux âgés entre 60 à 74 ans à Rs.13,500. «Mo pa pou dire dimounes ki bizin voter, mais zot bizin conner ki sanela moi et ki mo vrai visage» a-t-il fait ressortir.

Par ailleurs, le Premier ministre a dénoncé le député Eshan Juman pour avoir pénétré dans l’enceinte portuaire sans autorisation. Selon lui, ce dernier aurait dû faire l’objet d’un procès en bonne et due forme comme d’autres personnes avant lui mais le Directeur des Poursuites Publiques en a décidé autrement.

Concernant l’ancien directeur de la station météo, le Premier ministre a affirmé que Ram Dhurmea mérite sa mise à pied parce qu’il a communiqué des informations erronées aux autorités le lundi 15 janvier dernier. «Li dire tout korek, li pou tire classe 1 et travay capay reprend. Nou depane lors lopinion banes experts et mo ti bien en colère. Après line commence rakont tous qualité mensonges. Lerla mone dire montré vidéo de son banes propos dans reunion NEOC», a fait comprendre Pravind Jugnauth. Il faudra, dit-il trouver des solutions aux inondations comme c’est le cas actuellement à Rivière-Noire.

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne