L’OM calme tranquillement Montpellier

by | Feb 26, 2024 | Sports

Buts : Ndiaye (31e), Aubameyang (43e, 62e S.P.) & Sacko (82e, C.S.C.) pour l’OM // Al-Taamari (5e) pour le MHSC

Le capitaine montpelliérain Téji Savanier n’avait même pas encore touché le ballon, ce dimanche soir, lorsque Musa Al-Taamari, au bout d’un festival de ratés marseillais, a refroidi le Vélodrome sur une tête opportuniste (0-1, 5e). Le décor d’une première défaite de Jean-Louis Gasset à la tête de l’OM était donc planté, mais les Phocéens, dans les 85 minutes suivantes, ont fait le match qu’il fallait pour l’emporter (2-1), boucler une belle semaine – avec la victoire contre le Shakhtar jeudi – et déjà chasser de leurs pensées le naufrage à Brest il y a une semaine ou le cafard de l’ère Gennaro Gattuso. Pour ce faire, l’Olympique a pu compter sur Iliman Ndiaye et Pierre-Emerick Aubameyang, qui ont réussi leur soirée.

Iliman of the match

Le premier, certainement homme du match de par son activité et son influence sur la rencontre, a remis les siens à flot d’un enchaînement terrible (1-1, 31e), permettant aux Marseillais de commencer à respirer, développer leur jeu et enchaîner les offensives. Contré in extremis par Issiaga Sylla (34e), Aubame a finalement marqué dans le but vide sur un ballon glissé par Ismaïla Sarr et prolongé par le très costaud Chancel Mbemba (2-1, 43e). Après la pause, le meilleur buteur de l’histoire de la Ligue Europa a raté son duel avec Benjamin Lecomte (57e) ; mais en fauchant Ndiaye dans les seize mètres, Boubakar Kouyaté a offert un penalty aux locaux et le doublé à PEA (3-1, 62e).

Sarr, lui aussi dans un bon jour, a terminé le travail en provoquant le but contre son camp du malheureux Falaye Sacko (4-1, 82e). Côté montpelliérain justement, on a surtout existé par les contres d’Al-Taamari – aucun n’a été au bout – et les coups de pied arrêtés du maître Savanier. Sur corners, le MHSC a d’ailleurs touché deux fois le poteau gauche de Pau López, avec un missile de Jordan Ferri parfaitement travaillé (11e), puis un ballon touché au rebond par Issiaga Sylla (45e+2). Sur coup franc ensuite, Sylla a également placé sa tête (52e). Peu vernie et rapidement dépassée, la Paillade (15e avec 22 points) pourra remercier Nantes et Lyon d’avoir respectivement battu Lorient (16e, 22 points) et Metz (17e, 17 points) ce week-end. L’OM, lui, peut enfin se remettre à regarder vers le haut.

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne