Le taux d’utilisation d’Internet en Afrique a plus que doublé en 10 ans, malgré les prix d’accès les plus chers du monde

by | Feb 29, 2024 | Science et Tech

Le taux d’utilisation d’Internet en Afrique a plus que doublé en 10 ans, malgré les prix d’accès les plus chers du monde

L’analyse des données de l’UIT concernant le taux d’utilisation d’Internet en Afrique montre que la connectivité progresse sur le continent, ce qui suscite de l’espoir et présente des opportunités pour l’inclusion numérique.

Selon les données d’un rapport de l’UIT intitulé « Facts and Figures 2023 », 37 % de la population africaine utilise Internet en 2023. Malgré le fait que le taux d’utilisation de 2023 soit en baisse par rapport à l’année précédente où il était de 40 %, l’analyse des données de l’organisation faite par Agence Ecofin montre une progression constante sur la dernière décennie.

En effet, de 16% en 2013, le taux d’utilisation d’Internet est passé à 25% en 2016, avant de progresser régulièrement pour atteindre 40% en 2022. Avant la baisse de 2023, la seule diminution observée sur la dernière décennie date de 2017 où le taux avait perdu 3,3 points de pourcentage.

Plusieurs facteurs peuvent expliquer la progression entre 2020 et 2022. Parmi ces facteurs, on peut citer la pandémie de Covid-19 suite à laquelle plusieurs activités ont été déplacées en ligne, ce qui a créé une augmentation de l’utilisation d’Internet.

Si l’UIT n’explique pas la baisse entre 2022 et 2023, plusieurs raisons peuvent être avancées, parmi lesquelles la reprise des activités physiques, les coupures d’Internet constatées dans certains pays, ou encore les problèmes d’accès à Internet observée dans d’autres. En août 2023, la coupure des câbles sous-marins WACS et SAT-3 a également provoqué des perturbations d’internet dans certains pays d’Afrique.

Faire mieux pour se rapprocher de la moyenne mondiale

Les données de 2023 rapportées par l’UIT montrent qu’il y a de la marge pour des progrès sur le continent. En effet, alors que l’Afrique comptait 37% de taux d’utilisation, la moyenne mondiale affichait 67% selon l’organisation.

De plus, contrairement au continent africain, l’Europe, la Communauté des États indépendants (CEI) et les Amériques ont enregistré des taux d’utilisation d’Internet variant entre 87 et 91 %. Les États arabes et la région Asie-Pacifique se rapprochent de la moyenne mondiale avec des taux de 69 et 66 % respectivement.

Une meilleure connectivité favorisera la croissance de plusieurs secteurs

Si la part de la population africaine utilisant Internet venait à progresser dans les années à venir, cela ouvrirait de nouveaux horizons pour plusieurs secteurs économiques, y compris celui de l’e-commerce. Selon le rapport « Future of Commerce : Outlook for 2024 » de TechCabal Insights, le secteur de l’e-commerce est en plein développement avec un chiffre d’affaires global de 32,49 milliards de dollars en 2022 et 387,5 millions d’acheteurs en ligne africains.

Malgré 25 câbles sous-marins et 1,2 million de km de fibre terrestre, l’empreinte de la fibre optique reste encore faible en Afrique. Certains pays manquent encore d’infrastructures de télécommunications à haut débit. De plus, les tarifs d’accès au haut débit fixe en Afrique sont les plus chers au monde : 14,8 % du revenu national brut (RNB) alors le l’UIT recommande 2 %.

Afin d’améliorer l’accès à Internet en Afrique, l’association Internet Society a fait plusieurs recommandations. Entre autres, elle préconise de réformer le marché télécoms pour favoriser l’émergence des réseaux d’accès concurrents et étendre les infrastructures de base nationales au-delà des principaux points d’atterrissage des câbles sous-marins et du principal centre de population vers d’autres centres de population.

 

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne