Comité central du MSM, Pravind Jugnauth : « Kot sa mone dir ki mo pe concède déjà la défaite, montrer moi ? »

by | Feb 5, 2024 | Actualités, Economie, Politique

  • « Marker garder, l’Opposition pou dégringoler avant eleksyon »

L’état-major du Mouvement Socialiste Militant (MSM) a rassemblé son comité central hier, le samedi 3 février 2024, au bâtiment du Sun Trust, à Port-Louis. L’occasion pour le leader du parti, Pravind Jugnauth, de rencontrer ses fidèles lieutenants et proches sympathisants pour discuter des activités du parti, faire un état des lieux et aborder les thèmes majeurs du moment.

Le Premier ministre Pravind Jugnauth, a démenti toute rumeur selon laquelle il aurait déjà intériorisé sa défaite aux prochaines élections législatives. « Il y a beaucoup de faussetés qui sont véhiculées dans une section de la presse. Lors d’un comité régional dans la circonscription no 4, j’ai dit que je ne resterais pas Premier ministre éternellement. On mourra tous un jour. Or, certains ont voulu faire croire que j’ai publiquement concédé la défaite. C’est tout faux », a-t-il martelé. Ce dernier informe qu’il est bien parti pour remporter les prochaines élections législatives aux cotés de ses partenaires en alliance.

Le leader du MSM a précisé que les élections générales, comme réclamées par l’opposition, n’auront pas lieu de sitôt. Pravind Jugnauth a martelé que ce gouvernement ira jusqu’à la fin de son mandat. « Nous avons un budget à présenter en juin prochain. En sus de cela, nous avons plusieurs projets à concrétiser. Ceux qui pensent que les élections sont pour demain, qu’ils attendent ! Mon gouvernement compte bien compléter son mandat de cinq ans avant de rappeler le peuple aux urnes », a-t-il précisé.

Poursuivant sa lancée, le leader du Parti Soleil demande à ses troupes de ne pas attendre l’annonce de la tenue des élections pour commencer à labourer le terrain. « J’ai déjà commencé à labourer le terrain. Je demande aux membres de mon gouvernement et à tous mes sympathisants de faire de même. Il faut commencer à labourer chaque pouce du terrain », conseille-t-il. Ce dernier informe qu’il y aura quelques changements dans plusieurs circonscriptions en raison de la délimitation comme préconisé par l’Electoral Boundaries Commission (EBC). « Pou ena plusieurs changements, bizin dir dimoune kotsa zot pou voté pou zot pa fer confusion ».

Virulente sortie du PM contre Ramgoolam

Le Chef du gouvernement a fait une virulente sortie contre le leader des rouges, Navin Ramgoolam, suivant les allégations de ce dernier lors d’un rassemblement à Pointe-Canon, le 1er février dernier dans le cadre de la commémoration de l’abolition de l’esclavage. « Je prend note des allégations de Navin Ramgoolam faite à mon égard à Pointe-Canon, jeudi dernier. Il a laissé entendre que j’ai touché un pot de vin pour un projet au Morne. Il est en train de mettre du poison dans la tête de la population avec ses mensonges. J’ai déjà consulté mes avocats et je compte le trainer en justice », fulmine Pravind Jugnauth.

Par extension, le leader du Parti Soleil s’en est également pris à l’ancien CEO de Mauritius Telecom, Sherry Singh. « Kot Maharajah aster ? Li ti dire ki pou ena ene tempete politik ? Li mem li pe passe dans tempete. Li pou bizin vine explik la provenance tou banne cash ki ena lors so banne compte en bank. Mo sure si devoile so banne compte bancaire ou pou choquer », poursuit le Premier ministre.  Il informe que les autorités détiennent des informations compromettant contre Sherry Singh. Selon lui, au fur et à mesure, que l’enquête se poursuivra, le peuple sera exposé à la vérité.

Le PM n’a pas ménagé Paul Bérenger et Xavier-Luc Duval lors de son discours durant son comité central. « Bérenger, Duval et Ramgoolam ne sont rien que des assoiffés de pouvoir. Ou penser si zot remporte election, zot pou travay dans ou l’avantage ou bien zot pou travay pou rempli zot poche ou coffre ? ». Par ricochet, Pravind Jugnauth affirme que les tandem Duval et Bérenger ne maitrise pas leur dossier. « Berenger pou cyclone ti pe reclame demission Ashraff Dulull. Depi kan Dulull ti ministre dans mo gouvernement », dit-il en rigolant. « Mo pe dir zot marker garder, l’Opposition pou degringoler avant eleksyon ».

D’autre part, le Premier ministre a commenté les récentes pluies  et cyclones qui se sont abattus sur le pays le début de l’année en raison du changement climatique. « Nou triste ceki fine ariver lundi le 15 janvier. C’est le directeur de la météo Mr Dhurmeea qui nous a mal conseillé. Vous avez pu voire les preuves à la télé. Malheureusement, il y a deux personnes qui sont décédé. C’est triste de voir qu’il y a certains politiciens à l’instar de Navin Ramgoolam qui sont en train de faire de la politique sur le cadavre des gens », confie Pravind Jugnauth. « Ramgoolam ine mem dire lor radio ki 8 dimoune ine mort. Guett ki kalité dimoune pe aspire pou vine Premier ministre ».

Dans la même foulée, Pravind Jugnauth a mis en exergue les mesures de soutien mises en place par son gouvernement,  en vue de soutenir les personnes affectées par le cyclone Belal. « Nous avons décaissé un milliard de roupie afin de soutenir les sinistrés de Belal. En sus de cela, un soutien financier sera accordé aux propriétaires des véhicules qui ont été abimés durant le passage du cyclone. Aussi, une somme de Rs 2000 sera offerte à chaque famille qui ont été privé d’électricité pendant au moins douze heures de temps durant le passage du cyclone Belal sur notre île ».

Autre point abordé, la récente visite du Président des Seychelles, Wavel Ramkalawan, chez nous tout récemment. « Je suis très heureux du fait que les Seychelles accordent leur soutien sans équivoque à Maurice dans sa lutte en vue d’obtenir sa souveraineté sur les Chagos. Je remercie du fond du cœur le président Seychellois. Vous pourrez compter sur moi , je continuerais de lutter pour notre droit sur les Chagos ».

En outre, le Chef du gouvernement a fait un appel à la discipline surtout chez les conseillers des villages et des mairies. « Mo constaté ki ena certains conseillers pe essaye mette baton dans la roue certains nou bann deputés. Kan zot fer sa zot pe fer moi ek le parti aussi du tort. Zot dir ki zot ene MSM. Mazine bien ki zot pas indispensable pour le parti. Si vous prétendez être un MSM, soit vous êtes avec le parti soit ne l’êtes pas. Ou pa kapav mette ene li pied dans deux bateau », poursuit-il.

Abordant son combat contre les mafias de la drogue, Pravind Jugnauth a affirmé qu’il continuera à améliorer les conditions de vie des Mauriciens. Evant de préciser que « Le 1er janvier mo ti annonce augmentation pension pou banne personnes âgées de 75ans et plus. Très bientôt, les personnes âgées de 60 ans et plus connaitront également une hausse de leur pension. »

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne