124e édition Notre santé, Notre trésor :Manger moins de viande : un geste pour notre santé et pour la planète

by | Feb 12, 2024 | Santé

Réduire notre consommation de viande pourrait avoir un impact considérable sur notre santé et sur l’environnement. En effet, les experts s’accordent à dire que notre alimentation occidentale, riche en viande, est souvent associée à divers problèmes de santé, tels que les maladies cardiovasculaires et certains types de cancer. Justement nous vous en parlons dans cette 124e édition de Notre santé, Notre trésor en nous  basant sur un dossier paru dans le magazine Que Choisir Santé.

 

En optant pour une alimentation plus végétale, nous pourrions non seulement réduire notre risque de maladies, mais aussi contribuer à la préservation de la planète. L’industrie de la viande est en effet une des principales sources d’émissions de gaz à effet de serre, de déforestation et de pollution de l’eau. En diminuant notre consommation de viande, nous pourrions donc réduire notre empreinte écologique et aider à préserver les ressources naturelles pour les générations futures.

 

De plus, une alimentation moins centrée sur la viande pourrait nous encourager à diversifier notre régime alimentaire et en découvrir d’autres sources, ce qui pourrait être bénéfique pour notre santé en nous fournissant un large éventail de nutriments essentiels.

 

Bien sûr, cela ne signifie pas renoncer complètement à la viande mais simplement réduire sa consommation ainsi privilégier des sources de protéines alternatives, telles que les légumineuses, les céréales complètes, les noix et les graines.

 

En conclusion, manger moins de viande représente un petit geste individuel qui, collectivement, pourrait avoir un impact considérable sur le bien commun. C’est une invitation à repenser nos habitudes alimentaires pour un avenir plus sain et plus durable pour tous.

 

Un choix bénéfique pour la santé

D’abord, pour la santé cardiovasculaire : Les régimes riches en viande, en particulier la viande rouge et transformée, sont associés à un risque accru de maladies cardiovasculaires. En réduisant notre consommation de viande, nous pouvons diminuer notre taux de cholestérol et de graisses saturées, ainsi diminuer les risques de crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux.

De nombreuses études ont aussi établi un lien entre la consommation de viande rouge et transformée et le risque de certains types de cancer, notamment le cancer colorectal. En optant pour des alternatives à la viande et en consommant davantage de fruits, de légumes et de céréales complètes, les risques sont ainsi réduits.

Sans oublier que les régimes riches en viande ont tendance à être plus riches en calories et en graisses, ce qui peut contribuer à la prise de poids et à l’obésité. En diminuant notre consommation de viande et en privilégiant des aliments d’origine végétale, nous pouvons mieux contrôler notre poids et réduire le risque de problèmes de santé associés.

 

Remplacement de la viande pour les seniors

Pour de nombreux seniors, réduire ou éliminer la viande de leur alimentation peut être une décision avantageuse dans leur quotidien. Il existe de nombreuses alternatives à la viande qui peuvent fournir les éléments nutritifs essentiels pour maintenir une alimentation équilibrée à un âge avancé. D’abord, les légumineuses telles que les lentilles, les pois chiches et les haricots sont d’excellentes sources de protéines pour les seniors. Riches en fibres, en fer et en autres nutriments essentiels, elles contribuent à maintenir la santé cardiaque et digestive. Puis, le tofu. Ils peuvent être ajoutés à de nombreux plats, tels que les sautés, les soupes et les salades, pour augmenter leur valeur nutritive.

 

De nos jours, il existe une grande variété de produits à base de protéines végétales sur le marché, tels que les burgers végétaux, les saucisses végétariennes et les substituts de poulet.

Pensez aussi aux produits laitiers et aux œufs. Enfin, il est important de consulter un professionnel de la santé ou un nutritionniste avant de modifier son régime alimentaire, surtout pour les seniors qui ont des besoins nutritionnels spécifiques. Avec une planification appropriée, il est tout à fait possible de remplacer la viande par des alternatives saines et équilibrées qui contribueront au bien-être général des seniors.

 

Le régime végan : Avantages et inconvénients

 

Le régime végan, également connu sous le nom de végétalisme, est un mode de vie alimentaire qui exclut tous les produits d’origine animale, y compris la viande, les produits laitiers, les œufs et le miel. Les végans se nourrissent principalement de fruits, légumes, céréales, légumineuses, noix et graines.

Les bienfaits

Adopter un régime végan peut entraîner une diminution du risque de maladies chroniques telles que les maladies cardiaques, le diabète de type 2 et certains types de cancer. Les régimes végans sont souvent riches en fibres, en antioxydants et en certains nutriments.

 

De plus, la production de produits d’origine animale a un impact significatif sur l’environnement, notamment en termes d’utilisation des terres, de consommation d’eau et d’émissions de gaz à effet de serre. En optant pour un régime végan, on peut réduire son empreinte écologique et contribuer à la préservation de l’environnement. Le véganisme est souvent motivé par une préoccupation éthique envers le bien-être des animaux. En excluant les produits d’origine animale de leur alimentation et de leur mode de vie, les végans choisissent de ne pas contribuer à l’exploitation animale et à la souffrance des animaux d’élevage.

 

Inconvénients

 

Le régime végan peut entraîner des carences en certains nutriments essentiels tels que la vitamine B12, la vitamine D, le calcium, le fer et les acides gras oméga-3. Il est important pour les végans de planifier leur alimentation soigneusement et de prendre des suppléments si nécessaire pour éviter les carences nutritionnelles. En outre, dans certaines situations sociales, comme les repas en famille ou entre amis, il peut être difficile de trouver des options alimentaires véganes. Les végans peuvent se sentir exclus ou mal à l’aise dans ces situations, ce qui peut rendre le maintien du régime plus difficile.

Puis, adopter un régime végan nécessite souvent une planification supplémentaire pour s’assurer que les besoins nutritionnels sont satisfaits. Cela peut inclure la recherche de recettes équilibrées, la lecture des étiquettes des produits alimentaires et la prise de décisions conscientes lors des courses et des repas.

 

Des alternatives délicieuses et nutritives

Pour ceux qui envisagent de réduire leur consommation de viande ou de la remplacer complètement, il existe une multitude d’options savoureuses et nutritives. Par exemples les « grains secs » sont d’excellentes sources de protéines végétales, de fibres et de divers nutriments essentiels. Ils peuvent être utilisés dans une variété de plats, comme les soupes, les salades, les currys et les hamburgers végétariens.

 

Puis, il y le tofu. Autre option, les protéines végétales texturées (PVT). Elles peuvent être réhydratées et utilisées dans les sauces à spaghetti, les chilis, les tacos et bien d’autres plats. Les nutritionnistes parlent aussi des champignons, qui ont une texture charnue et un goût savoureux qui en fait un excellent substitut de viande dans les plats tels que les burgers, les sautés et les sauces.

Pour remplacer de la viande, songez aussi aux graines et fruits à coque : Les graines de tournesol, de courge, de sésame, ainsi que les noix comme les amandes, les noix de cajou et les pistaches.

 

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne