Judiciaire : La cour de Port-Louis ordonne l’extradition de Franklin

by | Jan 13, 2024 | Faits Divers

Le couperet est tombé dans l’après-midi de ce vendredi 12 janvier 2024. Jean Hubert Celérine alias Franklin sera extradé vers l’île de la Réunion. Le jugement a été rendu par la magistrate Shavina Jugnauth, en Cour de district de Port-Louis. A sa sortie du tribunal, Me Yatin Varma qui représente Franklin, a confié qu’il compte contester la décision de la cour en faisant appel.

Plaidoiries

Pour rappel, les plaidoiries des hommes de loi dans la procédure d’extradition de Jean-Hubert Célérine, alias Franklin, avaient eu lieu depuis le 3 décembre, devant la Cour de district de Port-Louis, présidée par la magistrate Shavina Jugnauth. Me Yatin Varma, l’avocat de Franklin, avait remis en cause l’assurance des autorités réunionnaises à l’effet que Franklin pourra être rejugé ou faire appel du jugement par contumace rendu par le tribunal correctionnel de St-Denis. Il avait maintenu que son client n’aura pas droit à un procès équitable à l’île sœur.

Me Jean-Louis avait déposé des soumissions écrites et n’a pas fait de plaidoirie. Ainsi, Me Varma a soulevé des points de droit pour démontrer que Franklin ne devait pas être extradé vers La Réunion. Il était d’avis qu’avec l’assurance fournie par les autorités réunionnaises le 23 mars 2023, tout porte à croire que Franklin n’y bénéficiera pas d’un procès équitable.

Il a remis en question cette assurance des autorités réunionnaises à la lumière du Code de procédure pénale français. Ce Code fait état qu’en ce qui concerne un jugement rendu par contumace, un prévenu a dix jours à partir de l’énoncé du jugement pour réclamer un nouveau procès. Or, le jugement du tribunal correctionnel de St-Denis concernant Franklin et son acolyte présumé Jérémy Décidé (alias Nono) a été rendu le 2 juillet 2021. Et ce ne fut qu’en février 2023 que Franklin a appris qu’un jugement par contumace avait été rendu contre lui, ce qui fait qu’il a, à priori déjà perdu tout droit de réclamer un nouveau procès.

Me Varma avait également souligné que le dossier à charge contre Franklin et Nono est en grande partie constitué du témoignage du Réunionnais Laurent Mariaye. Ce dernier avait, en effet, identifié les deux Mauriciens comme leurs contacts mauriciens dans le trafic de zamal entre Maurice et la Réunion à partir de photos.

L’homme de loi avait aussi soulevé la question de réciprocité et a fait ressortir que la France refuse toujours d’extrader ses citoyens vers d’autres pays. Pour conclure, il a fait ressortir que cette affaire n’a pas satisfait les exigences sous l’Extradition Act, notamment en ce qui concerne la question si le prévenu pourra bénéficier d’un procès équitable, et que par conséquent, son client n’est pas éligible à l’extradition.

Demande de l’Attorney General

A savoir que c’est le 31 mars 2023 que le bureau de l’Attorney General a déposé une demande d’extradition des autorités françaises contre Franklin. Cela, après sa condamnation, le 2 juillet 2021, à sept ans de prison pour délit de drogue. Le verdict avait été prononcé par la Cour d’appel de Saint-Denis, La Réunion, en absence de Franklin.

Dans le jugement, le Mauricien a été reconnu coupable de complicité de transport, exportation et acquisition de cannabis courant 2017 et jusqu’au 30 avril 2018. Le jugement du tribunal réunionnais souligne également que les investigations ont démontré que Jean Hubert Celerine était celui qui orchestrait le trafic de stupéfiants depuis l’île Maurice ».

Franklin faisait l’objet d’une demande d’extradition par la cour de Saint-Denis, depuis juillet 2021. Toutefois, les services judiciaires mauriciens ont attendu de finir investiguer sur des dossiers le concernant, avant d’accepter son extradition. L’affaire a toutefois été marqué par des rebondissements, des appels et des déclarations contradictoires, qui lui a valu près d’un an de comparution judiciaire.

Nono condamné à quatre ans

En octobre dernier, s’est tenu le procès du skipper Nono, accusé de trafic de stupéfiants entre La Réunion et l’île Maurice. Ce dernier a été reconnu coupable et a été condamné à 4 ans de prison ferme à la Réunion. Selon les enquêteurs, “Nono” aurait été le transporteur dans ce trafic. Et Franklin, en serait le superviseur.

 

0 Comments

Laisser un Commentaire

HIPPISME : (7e Journée/avant course)

HIPPISME : (7e Journée/avant course)

Blackburn Roc est à craindre dans ce lot La course-phare de cet 7e acte sera disputée sur les 1450m, avec cinq partants du Benchmark 50+. En engageant deux chevaux, le yard...

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne