Emmanuel Macron reçu en Inde comme un «allié indispensable»

by | Jan 25, 2024 | Actualités, Economie, Monde

Le pays le plus peuplé du monde compte de plus en plus sur la France pour soutenir son développement.

Narendra Modi rend la politesse à Emmanuel Macron. Invité d’honneur du dernier 14 Juillet à Paris, le premier ministre indien accueille cette semaine avec faste le président français, d’abord à Jaipur, capitale du Rajasthan, puis à New Delhi, la capitale fédérale, pour le Jour de la République, vendredi. Un défilé militaire marquera le 75e anniversaire de la Constitution indienne, auquel participeront notamment deux Rafale français (1), l’avion de combat dont l’Inde a déjà acquis 36 exemplaires. Initialement invité, le président américain, Joe Biden, a décliné dans un contexte de campagne électorale aux États-Unis et de tensions avec New Delhi sur plusieurs dossiers.

Ce déplacement dans le pays le plus peuplé du monde (1 milliard 417 millions d’individus) vise pour l’Élysée à «consolider un partenariat stratégique» qui repose sur trois piliers: une coopération militaire et de sécurité, une collaboration sur des enjeux globaux tels que le climat, et le renforcement des interactions…

Mais cette visite, qui devrait durer deux jours, ne se résumera pas à la Fête de la Constitution indienne. Narendra Modi réserve, d’abord, à son homologue français un accueil en grande pompe, jeudi à Jaipur, « pays des rois », capitale régionale de l’État de Rajasthan, à 200 kilomètres au sud de New Delhi et réputée pour ses palais, ses maharajas et ses éléphants. Emmanuel Macron va alors rencontrer des artistes et échanger avec de jeunes Indiens dans l’imposant décor du Fort d’Amber, avant de rejoindre le Premier ministre.

Et pour insister sur l’importance de ce déplacement, Emmanuel Macron ne se déplacera pas seul. Il sera accompagné de Stéphane Séjourné, ministre des Affaires étrangères, et de Rachida Dati, ministre de la Culture et de Sébastien Lecornu, ministre des Armées. Outre ces membres du gouvernement, le chef d’État a invité des chefs de PME, de TPE et de grandes entreprises (dont EDF, Dassault Aviation, Naval Group et Cap Gemini), ainsi que l’astronaute Thomas Pesquet.

La géopolitique, sujet central de cette visite

Si François Hollande, Nicolas Sarkozy et Jacques Chirac s’étaient également déplacés en Inde, puissance économique et nucléaire incontournable, cette invitation revêt un écho particulier au regard du poids stratégique croissant de New Delhi et des ambitions de la France dans cette région du monde. En première ligne face à la Chine, rivale numéro un des États-Unis, avec laquelle elle entretient aussi des relations compliquées, l’Inde est également proche de la Russie. Le géant asiatique a d’ailleurs refusé de sanctionner Moscou pour son invasion de l’Ukraine, allant même jusqu’à acheter le pétrole que les Européens ont décidé de boycotter. L’Inde reste d’ailleurs le principal fournisseur d’armes à la Russie.

« L’Inde est, dans le contexte actuel, un partenaire clé pour contribuer à la paix et la sécurité internationale », a précisé la présidence française. Et Emmanuel Macron souhaite faire de la France un acteur de la zone Asie-Pacifique et une puissance d’équilibre, en jouant le rôle de passerelle entre le Nord et le Sud. L’échange avec New Delhi est donc un passage obligatoire.

Les deux dirigeants vont également aborder plusieurs dossiers importants, dont l’Ukraine, le Moyen-Orient et la Chine.

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne