Conférence sur le diabète : Jagutpal révèle que le diabète recule à Maurice

by | Jan 31, 2024 | Actualités, Santé

Le Président de la République, Prithvirajsing Roopun a donné, mardi dernier à l’hôtel InterContinental à Balaclava, le coup d’envoi d’une conférence de trois jours sur le diabète. Celle-ci est organisée par le ministère de Santé et du Bien-Etre en collaboration avec la Diabetes Foundation Mauritius et la World Community for Prevention of Diabetes Foundation, de l’Espagne. Le Pr Paul Zimmet, Chairperson of the Scientific Committee, le Pr Akhtar Hussain, Président de l’International Diabetes Federation, et la Doctoresse Anne Marie Ancian, représentante de la World Health Organisation (WHO) ont participé également aux travaux.

Dans son discours, le Président de la République a déclaré que cette conférence sert de plateforme pour un partage d’idées, faire avancer la connaissance, et travailler d’une manière collective pour mieux comprendre et traiter le diabète. Il a souligné que cette maladie figure parmi les causes principales de décès prématuré et affecte tous les continents à travers le monde.

Prithvirajsing Roopun a fait remarquer que le diabète est la deuxème cause de mortalité à Maurice mais que beaucoup de progrès ont été faits dans le domaine du traitement de cette maladie. Il a ajouté que l’engagement du gouvernement visant à combattre les maladies non-transmissibles est intact et a loué l’initiative du ministère de la Santé visant à obtenir l’aide de la diaspora mauricienne pour combattre ces maladies.

Le Président de la République a déploré le fait que le diabète est une des principales causes de décès dans le monde avec pas moins de 500 millions de cas qui pourrait passer à 800 millions dans les 20 prochaines années, selon les prévisions. «Selon le Diabetes Atlas de l’International Diabetes Federation, la Chine, l’Inde, le Pakistan et les Etats-Unis ont le plus fort taux de prévalence du diabète en 2021 avec chacun plus de 30 millions de cas. Il y a une détérioration rapide de la situation en Afrique sub-saharienne avec des prévisions alarmantes d’une augmentation des cas par 135% d’ici 2045” a-t-il déclaré.

Par ailleurs, selon le Health Statistic Report 2022, le diabète demeure la deuxième cause de décès à Maurice, soit 21,8%. Le Mauritius NCD Survey Report 2021 a également révélé qu’un adulte sur 5 agé entre 25 et 74 ans vivent avec le diabète. Les maladies associées telles que les complications cardiovasculaires, la cécité, les amputations, et l’insuffisance rénale sont à la base de beaucoup de décès et d’handicap menant à une augmentation des couts liés à la santé.

Selon le National Audit Report de 2020, Rs. 1,2 milliard ont été dépensées pour le traitement du diabète. Prithvirajsing Roopun a laissé entendre que le gouvernement fait beaucoup d’effort pour combattre la maladie et que malgré la population vieillissante l’engagement des autorités demeure constant et continu face à cette tache. «Il n’y a pas de place pour la complaisance et nous devons identifier et faciliter la dissémination de solutions innovantes» a maintenu le Président de la République.

Pour sa part, le ministre Kailesh Jagutpal a précisé que cette conférence réunie sous un même toit des experts de renoms dans la lutte contre les maladies non-transmissibles particulièrement le diabète, l’obésité et les infections associées qui ont émergé comme des défis majeurs non seulement à Maurice mais sur le plan global.

Le ministre de la Santé a ajouté que la lutte contre ses maladies demeure parmi les priorités du gouvernement. Puis, il a rappelé que le Premier ministre a développé un National Sport and Physical Activity Policy depuis 2018 justement pour encourager une culture de sport communautaire et d’activité physique dans le pays.

En 2021, a- t-il   il y avait 24 millions de diabétiques en Afrique alors que d’après l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), le taux de prévalence de l’obésité sur le continent africain tourne autour de 13,6% à 31%.

Kailesh Jagutpal s’est réjoui que le diabète et l’obésité reculent à Maurice avec le taux de prévalence du diabète qui est passé de 14,3% en 1987 à 22,9% en 2015 pour retomber à 19,9% en 2021 selon les statistiques du Mauritius Non-Communicable Survey de 2021. Il s’est par ailleurs dit inquiet du taux de prévalence des pré-diabétiques qui s’élève à 15.9% de la population active actuellement alors que 36.2% de la population mauricienne est obèse.

Kailesh Jagutpal a fait ressortir qu’il faut redoubler d’effort pour combattre ses maladies et que le National Service Framework for NCDs 2023-2028 et le National Integrated NCD Action Plan ont déjà été lancé et a énuméré une liste de projets actuellement en cours dans le combat contre les maladies non-transmissibles.

Cela inclu un National Strategy for Adolescent Health (2023–2028); un National Plan of Action for Nutrition basé sur le Mauritius Nutrition Survey 2022 et l’introduction de label nutritive sur les aliments par la Mauritius Food Standards Agency et une étude sur la consommation de sel à Maurice. Kailesh Jagutpal a souhaité que cette conférence internationale vienne de l’avant avec la déclaration de Maurice pour le contrôle du diabète, de l’obésité et des maladies associées.

Les participants à cette conférence, qui réunit des experts de renommé international, ont eu l’opportunité de se mettre à jour avec les dernières pratiques en vigueur dans le traitement du diabète et de formuler les mesures pratiques pour sa gestion.

 

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne