Festival kiltir ek Langaz Kreol Morisien…Pravind Jugnauth : « Personn pa kapave doute nou sincérité ek nou determination »

by | Dec 3, 2023 | Actualités, Economie, Politique

  • Considération prise pour introduire le Kreol Morisien au Parlement

Le Premier ministre, Pravind Jugnauth a donné le coup d’envoi du Festival Kiltir ek Langaz Kreol Morisien au Caudan Arts Center, hier, samedi 2 décembre. L’occasion pour le chef du gouvernement de revenir sur les réalisations de son gouvernement pour faire avancer notre langue maternelle.

« Nou langaz siman nou linite », c’est le thème choisi cette année pour célébrer le Festival Kiltir ek Langaz Kreol Morisien. Pour Pravind Jugnauth, il ne pouvait y avoir un thème « pli vrai ki sa ». Le Premier ministre a ainsi affirmé que la langue Kreol appartient à toute la population mauricienne. « Li enn richesse extraordinaire et li enn véritable reflet de nou identité en tant ki citoyen de sa pays la. Malheureusement ena certain dimoune ki ena enn concept bien limité pou associer langaz kreol avec nou bane descendants ki sorti depi dans lafrik ine vine a Maurice », dit le Premier ministre. Ce dernier met en exergue le besoin de voir la réalité telle qu’elle est. « Nou bizin gete ki parkour nou fine faire ziska zordi ek nou bizin fer enn konstat de ceki nou été zordi. Mo dakor ki nou bizin gete ceki fine ena hier. Pou moi hier li important, zordi enkor pli important ek demain li pou bokou pli important », affirme Pravind Jugnauth.

Pour le Premier ministre, le langage Kreol a connu sa progression grâce à l’apport des autres langues que nous avons à Maurice.  «Ki li français, anglais, hindi ou bhojpuri ek enkor bane lezot langue, zot fine influence langaze Kreol ek langaze Kreol  fine ena so linflience lor zot.  La langue Kreol li appartenir a nou. Li nou bien commun, li nou leritaze ek melanze sa bane différent langue la fine fer ki nou kapave vive ensam kuma enn sel ek revendik nou bane droit divan bane laforss colonial», insiste le Premier ministre. Ce dernier se base alors sur les données de Statistics Mauritius pour affirmer que plus de 90% de la population parle le Kreol Morisien  à la maison. 

Pravind Jugnauth tacle subtilement ses adversaires

« Personnellement moi mo fier parski grâce à la confiance ki la population ine mett en moi dan nou pour être au gouvernement a plizir reprise et bizin dire ki nou en tant ki bane décideurs li normal ki nou ena enn pli gran influence lor lavenir enn langue kuma li développé ek nou pe prosed dan enn manière pou ki dime nou pas ale cogner parski sak pa ki nou fer li bizin enn pa en avant », explique le Premier ministre.

Le Chef du gouvernement a aussi parlé de l’importance du Kreol Morisien dans le monde politique. « Auparavant, conseil des ministres ti pe fer en Kreol apres ou gagne probablement bane London Boys ki kontant koz anglais. Mais depi ki nou la, pa ziss moi mais sous Sir Anerood Jugnauth nou fer nou conbsey des ministres en Kreol », dit Pravind Jugnauth.

Concernant l’introduction du Kreol Morisien à l’Assemblée nationale, Pravind Jugnauth a annoncé qu’il y a eu une considération dans ce sens mais celle-ci requiert beaucoup de préparations. « Mone déjà dire, mone déjà reponne lorla dan l’Assemblée Nationale kot tou bane l’idée vine lor  latab  kot bane grand débat ena lieu et évidemment sa (introduction Kreol Morisien) li pou enn lott bas pou demokratiz l’accès a bane bureau d’instance a n’importe kisanla, n’importe ki citoyen », dit-il. Toutefois, Pravind Jugnauth dit avancer avec précautions  sur la question « kan mone koze dan l’Assemblée mone déjà prend kom référence ceki Dev Virahsawmy in déjà dire, so réflexion ek sa li ale dan le sens même de ceki ministre l’Education ine dire dan préparation ki nou pe fer pou kontinier fer la langue Kreol avance parski tousala li demande enn préparation li demande enn cadre li demande certaine règlement ek pa kapave fer à la va-vite parski kan nou cogner pou ena malheureusement bane détracteurs ki pou saisi sa bane lokasyon pour vine dire ala ti bizin pa fer sa. Mo appel sa bane passéiste mais personn pa kapave doute nou sincerite ek nou détermination », affirme le Premier ministre.

Il a également évoqué le rôle important des artistes dans la valorisation de la riche culture mauricienne et de notre langue créole. Le gouvernement, a-t-il souligné, continuera à œuvrer pour l’amélioration du statut des artistes en prévoyant diverses mesures de soutien. Le Premier ministre Jugnauth a exprimé sa gratitude à nos ancêtres qui ont préservé leurs cultures, traditions et religions au fil du temps tout en soulignant les contributions majeures des pionniers qui ont lutté pour la reconnaissance et la promotion de la langue créole à Maurice. De plus, il a rendu hommage à feu Dev Virahsawmy pour sa précieuse contribution à la langue créole.

Obeegadoo confirme la détermination du gouvernement

Quant au DPM, Steven Obeegadoo il a déclaré que cette année marque la tenue de la 3ème édition du festival depuis 2020 et que l’événement a pris une nouvelle dimension permettant à davantage de Mauriciens de participer activement et d’explorer notre riche culture ainsi que la langue créole. À cette fin, une série d’activités seront organisées à travers le pays pour que de plus en plus de personnes se joignent aux célébrations, a-t-il indiqué.« Nous pensons que le créole mauricien est la base solide de la prospérité de notre riche patrimoine et qu’il est important de valoriser tous les aspects de notre culture afin que chaque mauricien vive dans l’unité malgré notre diversité », a-t-il souligné. Le festival, a-t-il mentionné, est également l’occasion de réfléchir sur les défis et les opportunités liés à la langue créole. Le gouvernement, a-t-il réitéré, poursuivra ses efforts pour la reconnaissance de la langue créole tant au niveau national qu’international.

Le Kreol Morisien a trouvé sa place dans le cursus scolaire

Pour sa part, la Vice-Première ministre Leela Devi Dookun-Luchoomun a parlé des initiatives qui ont conduit à l’introduction et à l’enseignement du créole mauricien dans les écoles et à ses évaluations au niveau du Primary School Achievement Certificate et du National Certificate of Education, ainsi qu’au niveau du Primary School Achievement Certificate et du National Certificate of Education. Certificat de scolarité. En 2023, 19 462 élèves des écoles primaires de la 1re à la 6e année et 8 339 élèves de la 7e à la 9e année ont choisi la langue créole, a-t-elle indiqué. Par ailleurs, elle a informé que 209 élèves ont pris part aux examens de langue créole du Certificat National d’École. La VPM a également insisté sur la création de l’Akademi Kreol Repiblik Moris en mai 2019 sous l’égide de son ministère pour suivre le développement et l’usage de la langue créole en République de Maurice. Elle a souligné que l’un des principaux objectifs de l’Académie était de développer davantage l’orthographe, la grammaire, le lexique, l’usage et les normes du créole mauricien et de promouvoir son usage. Elle a en outre relevé que l’Akademi Kreol Repiblik Moris, en collaboration avec l’Université de Maurice (UOM) et le Mauritius Institute of Education (MIE), avait déjà organisé plusieurs cours de langue en créole mauricien pour adultes. Elle a salué les contributions et les efforts de l’UOM et du MIE dans la promotion de la langue créole mauricienne.

 

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne