Régionale du MSM à Midlands.. « Nou ena ene l’Opposition machiavelique ek antipatriotik », fulmine Pravind Jugnauth

by | Nov 27, 2023 | Actualités, Politique

  • « Marker garder pou prosenn eleksyon, MMM ek PTr pou ale assize encor 5 banané dans l’Opposition », dixit Steven Obeegadoo

Le Chef du gouvernement et leader du Parti Soleil s’en est violemment pris à Navin Ramgoolam et Eshan Juman, tous deux membres du Parti Travailliste lors d’une réunion nocturne à Midlands, le samedi 25 novembre 2023. Il a également égratigné Xavier-Luc Duval et Paul Bérenger qui, selon lui, sont en train de faire de la démagogie. De son côté, le Deputy Prime Minister Steve Obeegadoo a juré son allégeance au MSM et à Pravind Jugnauth. Il se dit confiant en une victoire de l’Alliance Morisien lors des prochaines élections législatives.

Virulente sortie de Pravind Jugnauth contre les trois leaders de l’alliance de l’Opposition à savoir Navin Ramgoolam, Xavier-Luc Duval et Paul Bérenger ainsi que le député rouge Eshan Juman, le samedi 25 novembre dernier lors d’une réunion nocturne à Midlands, à Curepipe. « Zamais mone trouve ene l’Opposition aussi machiavelique, pitoyable ek antipatriotik », fulmine le leader du Parti Soleil.

D’emblée, le chef du gouvernement est revenu sur les allégations émises par Navin Ramgoolam sur l’organisation des élections de 2019. « Ki Ramgoolam pa fine dire lor election 2019. Line dir ki sois disant election ine truqué, ki banne fonctionnaire ine prend la regle pou pik banne bulletin dans boite. Eski ou penser ene la regle kapav change vote ene dimoune ? », rigole-t-il. Et d’ajouter : « zot ine mette plusieurs petitions electorale pou contester nou eleksyon, 5 petitions zot fine tirer pou pas perdi point ek 4 petitions la dans, la cour ine fou dehors ».

Pravind Jugnauth s’est également attardé sur le verdict du Privy Council qui a rejetté l’appel de Suren Dayal, candidat dechu du PTr lors des legislatievs de 2019. « Zot ine gagne ene claque avec Privy Council. Les juges du conseil privé du Roi ont rejeté tous les arguments avancés par Suren Dayal dans sa pétition électorale logé contre mes deux colistiers Leela Devi Dookun-Luchoomun, Yogida Sawmynaden et moi-même », dit-il. Ce dernier estime qu’avec ce verdict, Navin Ramgoolam aurait dû présenter ses excuses au Commissaire électorale, à l’Electoral Supervisory Commission et à ses propres agents qui ont travaillés lors des élections de 2019 pour les torts et préjudices causés.

Virulente sortie du PM contre Eshan Juman

En outre, le leader du MSM n’a pas maché ses mots à l’égard du député rouge Eshan Juman suivant les critiques ce de ce dernier envers le ministre de la Santé au sujet de la gestion des hôpitaux. « Je dénonce avec force les faussetés véhiculées par Eshan Juman à l’égard du ministre de la Santé Kailesh Jugatpal », fulmine Pravind Jugnauth. « Eshan Juman pe rode fer croire ki pe servi produits perimé pou prepare manger dans lopital. Eski ou croir si ti pe servi mangé gaté dans l’hopital, dimoune pa ti pou revolté ? », poursuit-il.

Le PM affirme que la vidéo de produits périmé dans l’entrepôt de l’hôpital Jeetoo a été fabriqué de toute pièce. « Dans video nou trouvé ki ena ene gros boite tomate ki sipoze perime. Me nou ine dekouver ki sa bann boite tomat la, zame lopital inn aste ». Pravind Jugnauth informe que c’est une pratique récurrente dans les hôpitaux de conserver les aliments périmés dans un entrepôt pour faire un contrôle interne. « Nou garde sa pou ki l’audit kapav fer so rapport. Si pa fer sa zot kpav dire ministre ou banne travayer lopital ine coquin aliments ».

Pravind Jugnauth a également commenté la polémique entourant l’achat de boissons alcoolisées par le ministère de la Santé pour un montant total de Rs 12 449,92. Le Chef du gouvernement explique que le ministère a acheté ses boissons alcoolisées dans un contexte particulier. « Ses boissons étaient destinés à des médecins étrangers qui étaient venu à Maurice pour offert leurs services gratuitement. Le pays a pu économiser Rs 100 M en 2022-2023 pour leurs interventions médicales », a-t-il précisé.

Revenant à Eshan Juman, le Premier ministre a declaré ceci : « marke garder mo pou tire so manzer dans parlement mardi prochain ». Selon Pravind Jugnauth, « en 2011, lorsque Navin Ramgoolam était alors le Premier ministre du pays, il avait achete des boisons alcoolisés pour un montant de Rs 1.7 millions aux frais des contribuables. Sa Eshan Juman pa trouver ? ». Le PM affirme qu’Eshan Juman est la dernière personne à donner de leçon a son prochain. « Eshan Juman ine comdané pou bribery car li ti pe donne ene pot de vin a ene policier ».

Le PM dénonce la volte-face de XLD

Pravind Jugnauth est également revenu sur la PNQ de Xavier-Luc Duval mardi dernier qui évoquait le paiement d’un 14e mois de salaire. « Kan mo tann leader lopozision koze,  mo dir, zot ena mari toupe selman. Parski zordi zot pe koz 14e mwa. Kan li ti dans gouvernement avec PTr, bann cleaner ti pe gagne Rs 1500 ». « Fode pa vinn fer demagozi kan zot, zot inn pietinn travayer», affirme-t-il. Ce dernier informe que c’est le MSM qui a eu le courage de venir de l’avant avec le salaire minimal afin d’améliorer la qualité de vie des Mauriciens.

Le Chef du gouvernement a également commenté la réaction de Paul Bérenger suivant la parution d’un éditorial dans le quotidien L’Express dans la semaine écoulé. « Berenger ine dir ki li envi done le directeur de publication de La Sentinelle, Nad Sivaramen, ene claque. Mo esperer ki ena ene solidarité parmi banne journaliste ek ki zot condane sa ».

D’autre part, le PM est revenu sur les différentes mesures prises par son gouvernement en vue d’améliorer les conditions de vie des Mauriciens. Il a cité entre autres l’augmentation des différentes prestations sociale ; l’introduction du CSG Income Allowance de Rs 2000 aux travailleurs ; le baby bonus de Rs 2000 pour les enfants âgés de 0 à 3 ans ; la gratuité de l’éducation pré-primaire et tertiaire, parmi tant d’autres. Aussi, il a réitéré le combat de son GM contre la mafia de la drogue. « Nou reste encore ene l’année avant eleksyon. Ena plusieurs projets ki reste à concrétiser. Mo confiant ki c’est le MSM qui revine au pouvoir ».

Pravind Jugnauth incarne le rôle d’un vrai leader

Prenant la parole, le PPS Kenny Dhunnoo affirme que Pravind Jugnauth est un leader exemplaire. « Il y a certains leaders qui ne donne pas le bon exemple. Il y a un en particulier qui n’a aucun respect pour la gent féminine. Pravind Jugnauth est différents des autres leaders. Il est un bon père de famille. Il représente un modèle pour tous les jeunes ». Kenny Dhunnoo estime que depuis que le MSM est au pouvoir, le pays a connu beaucoup de progrès. Il cite l’avènement du Metro Express qui est venu révolutionner le paysage du transport mauricien.

Obeegadoo jure son allégeance au MSM

De son coté, le Deputy Prime Minister, Steven Obeegadoo, également deputé de la circonscription no 17 (Curepipe/Midlands) a profité de cette occasion pour jurer son allégeance au MSM et au PM Pravind Jugnauth. « Depuis l’independance, lors 12 elections generales, 10 fois banne l’alliance ki fine contracté ine cassé. Mo fier ki ena ene unité entre banne parti ki forme l’Alliance Morisien », dixit-il.  Ce dernier affirme que l’annee prochaine fera dix ans depuis que le PTr est dans le camp de l’Opposition et vingt ans pour le MMM. « Marker garder pou prosenn eleksyon, MMM ek PTr pou ale assize encor 5 banané dans l’Opposition », conclut-il.

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne