Meurtre à Vallée-Pitot en mai 2023 : liberté sous caution à WazeemFadilLalloo

by | Nov 9, 2023 | Faits Divers

WazeemFadilLalloo, âgé de 33 ans, a obtenu sa liberté sous caution devant la Bail and Remand Court, ce mardi 31 octobre. Le magistrat YakrajsinghRamsohok, siégeant à la Bail & Remand Court (BRC), a accepté la requête de la défense pour la remise en liberté conditionnelle du suspect, qui est accusé provisoirement d’assassinat devant le tribunal de Port-Louis pour un crime commis le 5 mai 2023 à Vallée-Pitot.

Selon les conditions émises par le magistrat Ramsohok, le trentenaire devra fournir deux cautions de Rs 150 000 chacune par chèque et signer un engagement de dette de Rs 2 M. Il devra également se présenter au poste de police le plus proche de son domicile deux fois par jour, entre 6 heures et 8 heures, et entre 16 heures et 18 heures.

De plus, WazeemFadilLalloo devra informer la police de ses mouvements et sera soumis à un couvre-feu de 19 heures à 5 heures du matin. Il lui est également interdit d’entrer en contact avec les témoins de l’affaire. Le trentenaire avait demandé la liberté sous caution par le biais de son avocat, mais la poursuite s’y était opposée en invoquant le risque d’interférence avec les témoins et le risque de fuite du suspect.

Selon le sergent Doomun, de la Major Crimes Investigation Team (MCIT), le 7 mai 2023, la police s’était rendue à la Clinique du Nord où le décès du quinquagénaire avait été constaté. L’autopsie avait révélé qu’Imran Hossenbaccus était décédé de multiples blessures. L’enquête policière avait révélé que le quinquagénaire se trouvait chez lui le 5 mai 2023 lorsque cinq individus lui avaient demandé de les accompagner. Il les avait suivis jusqu’à Vallée-des-Prêtres, où il avait été agressé avec une torche électrique et roué de coups. Ensuite, il avait été ramené à son domicile où il avait été battu devant ses proches. Ses agresseurs l’avaient menacé de représailles s’il portait plainte à la police. Quatre personnes avaient été arrêtées le 7 mai 2023, dont le suspect Lalloo.

Selon le sergent, lors de sa déposition auprès de la police, le trentenaire avait avoué avoir conduit la victime à Vallée-des-Prêtres en compagnie de ses complices dans un 4×4. Bien qu’il ait nié avoir agressé le quinquagénaire, il avait reconnu avoir été présent lors de l’agression. De plus, le sergent Doomun a souligné que WazeemFadilLalloo et Imran Hossenbaccus étaient voisins. Le policier a également affirmé que le suspect fait face à une accusation grave et qu’il n’a pas de casier judiciaire. Le prévenu a déclaré qu’il respectera les conditions de sa remise en liberté.

Dans son arrêt, le magistrat YakrajsinghRamsohok a tenu compte des objections de la poursuite et des déclarations du prévenu devant le tribunal. Il a noté que WazeemFadilLalloo n’avait jamais eu de problèmes avec la justice avant cette affaire. Le magistrat a donc rejeté l’objection de la poursuite et accordé la liberté sous caution au trentenaire.

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne