L’Opposition doit des excuses à la population !

by | Nov 29, 2023 | Opinion, Politique

Cette semaine, de nouveaux développements au sujet de l’opposition et la question du pouvoir d’achat des travailleurs ont retenu notre attention. Du côté des adversaires politiques du régime en place, il y a eu une tentative de relance, si on peut la qualifier ainsi. Il serait donc inélégant de rejeter toutes les propositions émanant de l’alliance PTr-MMM-PMSD.

Avant d’aborder la proposition relative au paiement d’un quatorzième mois, revenons sur ce que Ramgoolam et Bérenger ont déclaré cette semaine. Ce que Ramgoolam a dit lors du meeting de Chemin Grenier est surprenant et assez choquant. Il a abordé la question de la violence conjugale, ce qui semble tout à fait normal. Car le sujet en lui-même est dans l’intérêt de la population. Cependant venir que c’est aujourd’hui que la situation empire n’est pas vraie.

En ce qui concerne le leader des mauves, un événement important s’est également produit. Il a tenu des propos absolument inacceptables envers un rédacteur en chef d’un grand journal du pays. Comment peut-on accepter un tel langage de la part d’un leader d’un parti national qui vise le pouvoir ? Si certaines personnes pensent que M. Bérenger est dépassé par les événements, ont-elles tort ? Est-ce que ceux qui affirment que ce leader se trompe ont absolument tort ? Peut-être n’avons-nous jamais vu un leader politique tenir de tels propos à l’encontre d’un journaliste, comme l’a fait M. Bérenger. Il a la responsabilité de bien réfléchir avant de rendre publics ses propos. C’est également important de prendre en considération, le fait qu’il y aura des élections dans un an et qu’un leader politique ne peut pas tenir des propos pareils, sans l’analyser sérieusement. Mettons-nous à la place du gouvernement et envisageons un instant ce que l’opposition, et en particulier la presse, auraient dit si le chef du gouvernement avait fait de telles déclarations.

La question du jugement du Privy Council a également été commentée cette semaine. Certains au sein de l’opposition font comme si cette affaire n’avait aucune importance aujourd’hui. Le chef du gouvernement a eu absolument raison d’attirer l’attention sur ce sujet. La manière dont le leader des rouges a traité cette affaire est incroyable. D’un côté, il avait fait des commentaires inacceptables à propos de la plus haute instance judiciaire de notre pays. Il avait exprimé sa confiance envers le Privy Council, mais lors du verdict rendu par cette instance, M. Ramgoolam a changé d’avis. Cela devrait susciter une réflexion parmi tous les Mauriciens.

Aujourd’hui, les Mauriciens ont raison de dire que les adversaires politique du régime en place ont le devoir de présenter des excuses, ce n’est pas exagéré car il est important de corriger nos erreurs. Ces excuses ne seront pas une victoire pour le gouvernement mais plutôt une façon de s’excuser envers le peuple. On ne peut affirmer que les politiciens cherchent à influencer les jugements des juges, cela constitue une attaque grave envers le système judiciaire. Dans notre démocratie, de telles attaques sont totalement inacceptables. Si l’alliance PTr-MMM-PMSD refuse de présenter ses excuses, la population tirera ses propres conclusions. Il ne faut pas oublier qu’il y a également des critiques inacceptables envers la Commission de supervision Électorale et la Commission Électorale.

Tout le monde dans le pays peut évaluer la gestion économique du MSM. Il est possible de ne pas être d’accord avec le parti au pouvoir, mais il est indéniable que ce parti a bien géré l’économie pendant plus de vingt ans. Si les organisations internationales reconnaissent les progrès accomplis chez nous, le crédit revient incontestablement au MSM. C’est aussi pour cette raison que la population fait confiance au gouvernement actuel. Face au MSM, on remarque que l’opposition actuelle, préoccupée par la prise du pouvoir, n’a pas encore présenté ses propositions. Nous savons que dans le passé, le MMM a présenté son manifeste électoral bien en avance, et aujourd’hui, l’alliance PTr-MMM-PMSD est incapable de formuler les leurs.

En passant, il a également été mentionné un autre point concernant la députée Joanna Bérenger au cours de la semaine écoulée. On a entendu dire qu’elle a défendu la compagnie Omnicane. Il est rare de voir un membre des adversaires politique du gouvernement actuel défendre une grande compagnie privée. Cette affaire sera bien sûr suivie et commentée dans les jours à venir. Mme Joanna Bérenger est tenue de contester cette affaire avec des preuves suffisantes, étant donné le sérieux de cette accusation. Les Mauriciens suivront attentivement cette affaire. Sans aucun doute, l’opposition actuelle est aujourd’hui dans une situation délicate.  Si elle estime être humiliée en présentant des excuses, au contraire, elle pourrait en sortir victorieuse. Nous espérons que dans les jours à venir, l’alliance PTr-MMM-PMSD saura prendre la décision nécessaire à ce sujet.

Jay Lallbahadoor.

0 Comments

Laisser un Commentaire

Le Napoli et le Barça se neutralisent

Le Napoli et le Barça se neutralisent

Buts : Osimhen (75e) pour les Partenopei // Lewandowski (60e) pour les Blaugrana Stopper l’hémorragie, tel était le leitmotiv du côté napolitain comme du côté barcelonais....

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne