Le chef du gouvernement satisfait du travail abattu par ses ministres, réitère que les masques vont tomber dans le camp adverse

by | Nov 26, 2023 | Actualités, Economie, Politique

Ce jeudi 23 novembre, le comité régional du Mouvement Socialiste Militant (MSM) du no 13 (Rivière des Anguilles/Souillac) a tenu une réunion élargie avec ses membres au Mohall Hall à Grand Bois, dans le cadre des festivités de fin d’année. Outre Reganaden Padayachy, Kailesh Jagutpal et Ismael Rawoo, (les députés de la circonscription), le leader du parti orange, Pravind Jugnauth, était également présent lors de cet événement. Malgré une voix enrouée, le Premier Ministre s’est adressé de manière ferme à l’assistance, rassemblée en grand nombre pour écouter son message.

Dans son discours, Pravind Jugnauth n’a pas manqué de faire l’éloge de ses deux ministres de la circonscription et tous ceux qui travaillent pour le compte du parti dans cette région. Le PM a fait savoir qu’il est fier du gros travail abattu que ce soit par le ministre des Finances ou celui de la Santé, qui dit-il, ont toujours donné le meilleur d’eux-mêmes pour apporter du soulagement à la population. Le chef du gouvernement devait par ailleurs tirer à boulets rouge sur les membres de l’opposition qui ne ratent aucune occasion pour émettre des critiques. Ces derniers, a-t-il soutenu ne font que dans la démagogie, dans la fabrication et dans le mensonge mais que leurs masques vont bientôt tombés.

« Xavier-Luc Duval ena toupe reklam enn 14e mwa !»

Lors de son allocution, Pravind Jugnauth est revenu sur les récentes réclamations de Xavier Luc Duval, lors de sa PNQ, à l’Assemblée nationale mardi dernier. Le leader de l’opposition demandait si le gouvernement envisageait d’accorder le paiement d’un 14e mois pour les employés touchant moins de Rs 50 000 par mois. Pour le PM, cette requête n’est ni plus ni moins qu’une énième démagogie de la part de ce dernier pour faire croire à la population que le gouvernement ne se soucie pas des problèmes des Mauriciens. « Xavier-Luc Duval ena toupe reklam enn 14e mwa ! Zordi pe vinn koz 14e mwa. Pe rod fer krwar nou pa pe adres nou a bann problem popilasyon pe fer fas. Me fodé pa nou blié kisana kinn pietinn bann travayer e kisana in redonn zot zot dignité. Se le MSM e pa bann Travailliste, arcor moins PMSD » a-t-il soutenu.

Pravind Jugnauth a rappelé qu’auparavant, l’ancien régime ne faisait rien pour la cause des travailleurs mais qu’au contraire, il inventait toute sorte de loi en faveur du patronat et des capitalistes. « kan parti travayis ek PMSD ti dan gouvernman, ti ena travayer ki ti pe gayn Rs 1 500 par mwa. Ou imazin ou ? pe fer bann travailleur bann madam al travay nettoyer dan bann lekol ou bann lot plass et la fin du moi paye zot zis Rs 1500. Et sa ti pe passé zis kelke annés de cela. Pa tro loin nanier ! » a martelé le PM. Il a ensuite accusé l’ancien gouvernement d’avoir dilapidé les fonds publics « sans rien faire pour la population ».

A contrario, Pravind Jugnauth, a expliqué que depuis qu’il a pris les rênes, le gouvernement n’a cessé de mettre en place, des mesures correctives. « Nou kone par ki sitiasion pei inn pase. Inn ena Covid-19, apre lager ruso-ikrenien. Seki a lorizinn linflasion. Sistem inn deraye. Malgré sa, gouvernement in pren bann mezir ki bizin ». Il a rappelé l’introduction du salaire minimum garanti de Rs 15 000. Pravind Jugnauth est ensuite revenu sur l’augmentation de la pension universelle depuis la prise du pouvoir par l’Alliance Lepep, soulignant que la pension universelle sera ramenée à Rs 13 500 à la fin de leur mandat. Et de rappeler qu’en 21 mois, le gouvernement a dépensé Rs 27 milliards pour soutenir la population à travers des subventions.

« Opposition menteuse »

Pour Pravind Jugnauth, le pays possède actuellement une opposition de menteur. « Je ne dis pas que nous sommes satisfaits, parce qu’il y a encore des améliorations à apporter. Mais il ne faut pas faire de démagogie. Ils ont piétiné les travailleurs alors que nous avons beaucoup fait dans un court laps de temps. Et c’est nous qu’elle blâme en tentant de se faire passer pour les gentils. Moi-même je suis choqué » dit-il. Le PM a ajouté que les partis de l’opposition avaient également démarré une campagne pour faire croire que les élections générales de 2019 étaient truquées. « Ils sont partis devant la Cour suprême et ensuite jusqu’au Privy Council. Ils n’ont cessé de jeter de la boue sur nous et notre système électoral, qui existe depuis plusieurs décennies. Mais le temps a fini par montrer qu’ils mentaient ».

Le chef du gouvernement a aussi rappelé, que des membres de l’opposition avaient même réclamé la démission du commissaire électoral, Irfan Rahman, l’accusant d’avoir truqué les élections alors que ce dernier s’est récemment vu octroyer un Lifetime Achievement Award pour son travail et engagement dans la tenue d’élections Free & Faire à Maurice. « Cette distinction est tombée au bon moment pour clouer le bec à ceux qui le critiquaient. D’ailleurs, je le salue », a dit le PM.

Virulente sortie contre Eshan Juman

Le député du PTr, Eshan Juman, a également pris pour son grade, lors de ce régional élargi. Il a reçu les foudres du Premier Ministre, qui l’accuse d’avoir fabriqué des preuves pour critiquer la situation alimentaire dans les hôpitaux et ainsi s’attaquer au ministre de la Santé, le Dr Kailash Jagutpal. « Dan lopital ek zeneralman, pa tou kiksoz ki parfe. Me selma nou rol se travay pou amelior kiksoz ek servis. Ki Eshan Juman pe fer lerla ? Li pe fer enn ta fabrikasion. Al fer video montre ki bwat tomat gate. Sancer nou pe kwi manze gate nou pe donn pasian ». D’ajouter que tout cela n’est que du pur mensonge.

Pravind Jugnauth a déclaré que l’hôpital n’a jamais utilisé des produits périmés pour servir les patients. Il a expliqué que les produits sont achetés en gros pour s’assurer que ceux qui sont hospitalisés ne manquent jamais de repas. Le PM soutient que parfois, certains produits arrivent à expiration et ils sont ainsi, mis de côté dans un entrepôt. « Les officiers n’ont pas le droit de jeter ces boites sans suivre une procédure car il s’agit de l’argent de l’état. Ena enn constat ki bizin fer. Se pou sa ki sa bann produit la in ress laba » a expliqué le chef du gouvernement.

Pravind Jugnauth est également revenu sur les allégations d’achat de bouteilles de vin par le ministère de la Santé. Il a expliqué que ces boissons ont été servies à des médecins étrangers venus à Maurice pour réaliser des interventions chirurgicales, gratuitement.  Il y a un bon nombre de médecins étrangers qui proposent leurs services gratuitement à Maurice. Si nous devions payer pour ces opérations, cela couterait à l’Etat pas moins de Rs 100 millions. Ainsi, en guise de remerciements, nous leur offrons une bouteille de vin ou autre. ‘Kot problem la ?’ », demande le Premier ministre.

« Mo pou tir so manze »

Le chef du gouvernement, a par ailleurs rappelé qu’en 2011, le Dr Navin Ramgoolam avait acheté plus de Rs 1,7 M de boissons alcoolisées aux frais de l’État. De l’autre côté, il a accusé Eshan Juman, qu’il qualifie comme un « batiara » d’avoir essayé, dans le passé, de « corrompre un officier de police ». Il a finalement affirmé que « les masques des partis de l’opposition tomberont un après l’autre ». Pravind Jugnauth s’est dit « pressé » d’être à mardi prochain, notamment lors de la prochaine séance parlementaire « pou tir manze Eshan Juman. Ou pou gete kouma mo pou tir so manze !

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne