La turbine éolienne la plus insolite au monde, d’une efficacité remarquable, soutenue financièrement par Bill Gates

by | Nov 17, 2023 | Science et Tech

Airloom Energy, start-up innovante, défie les coûts élevés de l’énergie éolienne avec une turbine révolutionnaire. Son design, qui réduit les dépenses d’installation et de maintenance, pourrait faciliter l’accès à l’énergie propre. Cette avancée, appuyée par Bill Gates, a le potentiel de stimuler une adoption plus large de l’énergie éolienne.

À l’heure où la transition énergétique s’impose comme un impératif mondial, l’industrie éolienne se trouve à un carrefour technologique. Airloom Energy, une start-up du Wyoming, défie les conventions avec un concept de turbine éolienne qui pourrait redéfinir les paramètres économiques de la production d’énergie éolienne.

Soutenue par des investisseurs de la trempe de Breakthrough Energy Ventures de Bill Gates, cette innovation promet de réduire considérablement les coûts de cette énergie tout en offrant une alternative plus adaptable et moins intrusive dans le paysage et les écosystèmes souffrant lors de (et après) l’implantation d’éoliennes classiques, les oiseaux étant les principales victimes des pales.

Une nouvelle ère pour l’énergie éolienne ?

Cette technologie émergente se distingue par une conception innovante et radicalement différente des turbines traditionnelles, qui nécessitent de grandes tours et des pales imposantes. Sans compter qu’à mesure que ces turbines s’agrandissent, l’attrait pour des pales plus longues se renforce, en raison de leur rendement énergétique accru.

Cependant, cette augmentation de taille entraîne une hausse des dépenses à chaque phase du processus : les coûts des matériaux, de la production, du transport, de la logistique, de l’assemblage et de l’entretien s’intensifient face à la nécessité de gérer des pales plus étendues, des tours plus hautes et des générateurs plus lourds, qui doivent être installés en hauteur et supporter le poids des pales.

L’approche d’Airloom est plus compacte et économique. Des ailes de 10 mètres parcourent une piste ovale, portées par des structures de 25 mètres de haut. La capacité totale du système est de 2,5 MW.

À l’instar des voiliers, captant l’énergie du vent sous presque tous les angles, sauf directement à l’avant ou à l’arrière, ces pales récoltent l’énergie éolienne en parcourant le rail, conçu pour que ses côtés les plus longs capturent efficacement le vent. Aux extrémités plus courtes, les pales pivotent pour continuer leur mouvement, portées par la dynamique du reste de la structure.

Les mécanismes de capture transforment le déplacement linéaire des câbles en énergie mécanique pour actionner les générateurs. Contrairement aux éoliennes classiques, qui tirent leur force principalement des extrémités des pales, la conception d’Airloom permet à l’intégralité de la pale de contribuer à la génération d’énergie sur toute la circonférence de la piste, avec une légère interruption lorsqu’elle change de direction aux points de pivot.

Des coûts réduits, un potentiel décuplé

La structure de ce nouveau système permettrait son déploiement dans des environnements où les turbines classiques ne peuvent pas être installées, ouvrant ainsi le champ à une exploitation éolienne dans des zones auparavant inexploitées. Cette polyvalence pourrait accélérer l’adoption de l’énergie éolienne.

De plus, Airloom Energy affirme que ses fermes éoliennes pourraient être construites pour moins de 25% du coût d’un projet éolien conventionnel, ou avec un coût inférieur de 10% pour les dispositifs comparables. Ces économies substantielles sont étroitement liées aux matériaux et à la facilité de construction, ne nécessitant plus de grandes machines, ni d’usines spécialisées.

Vers un futur énergétique optimisé

Les premiers prototypes d’Airloom, malgré leur échelle réduite, ont démontré un potentiel suffisant pour attirer l’attention et le financement d’investisseurs à la recherche d’innovations durables. Leur confiance repose sur la capacité de cette technologie à bouleverser le marché par sa rentabilité et sa flexibilité.

Ainsi, Airloom Energy, après avoir levé 4 millions de dollars en fonds d’amorçage avec le soutien de Breakthrough Energy Ventures de Bill Gates, s’apprête à démontrer l’efficacité de sa technologie éolienne innovante avec un dispositif de test de 50 kW. Ce prototype est le prélude à une commercialisation à plus grande échelle. La promesse de la start-up est audacieuse : réduire le coût de l’énergie éolienne à environ un tiers du prix actuel par kilowattheure.

Si Airloom parvient à maintenir ses promesses de coûts inférieurs et d’adaptation à divers environnements, y compris offshore, l’impact pourrait s’étendre bien au-delà de la simple accessibilité financière. En facilitant le déploiement de l’énergie éolienne, l’entreprise pourrait jouer un rôle crucial dans l’accélération de la décarbonation de la production énergétique. Cette avancée serait alors un levier puissant pour atteindre les objectifs climatiques internationaux, en augmentant la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique global et en réduisant la dépendance aux énergies fossiles, plus polluantes.

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne