Jean Clarino Edouard, neuf ans et trisomique, meurt de multiples blessures

by | Nov 27, 2023 | Faits Divers

Un terrible drame s’est déroulé à Roche-Bois dans l’après-midi du jeudi 23 novembre. En effet, Clarino Edouard, un enfant de neuf ans, a perdu la vie après avoir été percuté par une motocyclette. Le petit garçon marchait le long de la rue Desbouchers, à quelques mètres de sa maison, quand le pire est arrivé. Malgré les tentatives des urgentistes de l’hôpital Jeetoo à Port-Louis, ils n’ont malheureusement pas pu le réanimer et il est décédé aux urgences. Suite à cet incident, un motocycliste de 15 ans a été arrêté par la police. Cet adolescent, qui était sous l’influence de drogue au moment des faits, ne possédait même pas un permis de conduire, comme l’a révélé le rapport d’examen sanguin du suspect. Ce dernier a été verbalisé pour conduite dangereuse sous l’influence de drogue ayant entraîné la mort d’une personne et a été conduit dans un centre de détention pour mineurs.

Roche-Bois, zone de non-droit ?

Il s’agit d’une énième tragédie par accident qui touche cette localité, souvent considérée comme une zone de non-droit par les jeunes qui s’y retrouvent. Début novembre, une fillette du même âge avait également été percutée par un motocycliste sans permis qui faisait des rodéos sur la route, et un nouvel accident similaire s’est produit. Cette fois-ci, la victime est Jean Clarino Edouard, un enfant trisomique. L’enfant avait l’habitude de se balader près de chez lui avant de rentrer et sa mère aurait ignoré son absence, étant occupée avec ses autres enfants. Elle a appris la terrible nouvelle par téléphone.

Collision brutale

Selon les détails fournis par la police, la collision s’est produite vers 13h20 le long de la route Desboucher à Roche-Bois. Jean Clarino Edouard n’a pas pu éviter le scooter noir et rouge de marque Aprilia conduit par un adolescent de 15 ans qui fonçait sur lui. Projeté par l’impact, l’enfant s’est retrouvé sur l’asphalte, dans une mare de sang. Des habitants ont rapidement alerté la police. La victime était encore en vie, mais son pouls était faible. Craignant que l’arrivée des secours prenne trop de temps en raison du trafic, des policiers ont placé l’enfant dans un 4×4 pour le transférer à l’hôpital Jeetoo. Clarino Edouard était accompagné de son père.

Deuxième accident

Avec le gyrophare allumé, signalant aux usagers de la route qu’il y avait urgence, les policiers ont fait de leur mieux pour sauver la victime. Cependant, en cours de route, le 4×4 de la police a percuté une autre moto qui transportait deux personnes. Une mère de 43 ans et sa fille de 15 ans ont été blessées, mais moins gravement que le garçonnet. Les policiers ont alors demandé à leurs collègues de prendre en charge ces deux personnes, car leur priorité était de se rendre à l’hôpital. En attendant, le SAMU est arrivé sur les lieux et a transporté toutes les victimes à l’hôpital Jeetoo.

Clarino Edouard avait également été admis à l’hôpital, mais malgré les efforts déployés, le garçonnet de 9 ans du premier accident a finalement succombé à ses blessures et a été déclaré décédé à l’hôpital Dr Jeetoo à 14h30. L’affaire a été renvoyée à la police pour une autopsie.

Le motocycliste de 15 ans arrêté

Entre-temps, une autre équipe de police a interpellé le pilote du scooter afin d’établir les circonstances de l’accident. Ce dernier, un adolescent de 15 ans, ne possédait ni permis, ni même un Learner, et a expliqué que l’enfant avait traversé la route si soudainement qu’il n’a pas pu l’éviter. La police, cependant, a une autre opinion et soupçonne que le jeune homme roulait rapidement. Son manque d’expérience sur la route aurait contribué à ce drame. Toutefois, étant mineur, la police ne prendra aucune décision quant à son sort sans un avis juridique. Le scooter a été saisi.

La police, soupçonnant le mineur d’être sous l’emprise de substances, a également réalisé un test d’alcoolémie sur celui-ci. Celui-ci s’est révélé négatif, mais un test de dépistage de drogue a été effectué par la suite. Les rapports ont révélé la présence de drogue dans le corps du motocycliste. Ce dernier a été verbalisé ce vendredi pour conduite dangereuse sous l’influence de drogue ayant entraîné la mort d’une personne et reste en détention policière. Il se trouve actuellement dans un centre spécialisé pour mineurs. La police poursuit son enquête afin de déterminer les circonstances exactes de ce nouvel accident fatal.

 

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne