Formation au sein de la force policière : Une Disciplined Forces Academy d’un coût de Rs 2 milliards bientôt construite

by | Nov 15, 2023 | Actualités, Economie

Rs 81 millions déjà investis pour la formation des policiers

 

L’acquisition de compétences et la formation continueront de jouer un rôle essentiel dans le développement général des officiers de police. Il s’agit d’un processus continu visant à évaluer les compétences individuelles en fonction du travail et à combler les lacunes, que ce soit pour les postes actuels ou futurs. Le gouvernement actuel s’est engagé dans cette voie et a alloué la somme de Rs 81 millions à cette fin depuis 2015.

 

Ces informations ont été fournies par le Premier ministre lors de sa réponse à une interpellation du député de la majorité Kavi Doolub, qui cherchait des détails sur le programme de formation destiné aux officiers de police. Le Premier ministre a souligné que la Mauritius Police Force a une spécificité unique en raison de ses divers rôles et fonctions. Elle est l’une des rares organisations policières au monde responsables à la fois de la sécurité interne et territoriale, englobant l’enquête criminelle, la lutte contre la drogue, le contrôle des frontières, la police routière, la réponse aux catastrophes, les tests de conduite et les poursuites, entre autres.

 

Ainsi, pour remplir sa mission et atteindre ses objectifs, la force policière de Maurice est organisée en différentes unités, notamment :

 

  • Special Mobile Force (SMF);
  • Special Supporting Unit (SSU);
  • National Coast Guard (NCG);
  • Police Helicopter Squadron (PHS);
  • Maritime Air Squadron (MAS);
  • Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU);
  • Central Crime Investigation Department (CCID);
  • Traffic Branch;
  • Emergency Response Service (ERS);
  • Brigade pour la Protection de la Famille (BPF);
  • Police de l’Environnement ; et
  • Passport and Immigration Office (PIO).

 

Le Premier ministre a ajouté que chaque unité de la police a un rôle spécifique et offre des services distincts à la population, ce qui exige une certaine flexibilité et des compétences multiples pour répondre aux besoins de la communauté. En raison de la nature complexe de leurs tâches, les officiers de police sont tenus d’acquérir les connaissances nécessaires qui leurs sont transmises grâce à un programme de formation complet, que ce soit à Maurice ou à l’étranger.

 

Le Premier ministre a expliqué que, en plus de la formation de base standard sur les devoirs de police, les lois, les preuves et l’administration générale, les officiers de police doivent acquérir des compétences spécifiques grâce à diverses formations en situation réelle, à un encadrement et à un mentorat, afin d’être correctement équipés pour offrir un service de qualité dans l’unité spécifique où ils sont affectés. La formation en situation réelle repose sur le principe de « l’apprentissage par la pratique » et se déroule dans un environnement de travail réel sous la supervision d’un responsable, d’un supérieur ou d’un autre employé compétent. Par conséquent, la formation en situation réelle pour les officiers de police est une partie cruciale de leur préparation aux fonctions de maintien de l’ordre et constitue un processus continu pour leur développement professionnel. Elle implique généralement une combinaison d’instructions en classe et d’expérience sur le terrain.

 

De nombreux autres types de formations sont également proposés aux policiers en fonction de leur affectation, notamment pour maintenir leur condition physique, la manipulation des armes, la collecte d’informations sur le terrain, les procédures internes de la force policière, les lois et d’autres questions légales, la rédaction de rapports, entre autres. De 2015 à ce jour, les policiers ont suivi plus de 711 567 cours dans les différentes unités et à l’École de formation de police.

 

Le Premier ministre a révélé que, dans le cadre du plan stratégique de la police pour la période 2022-2025, neuf piliers prioritaires ont été identifiés pour améliorer le niveau de prestation de services tout en renforçant l’efficacité de l’organisation face aux défis policiers dans ce monde de plus en plus numérique. Il a également souligné que la police mauricienne bénéficie de l’aide étrangère de pays tels que Singapour, le Royaume-Uni et la France pour ses programmes de formation.

 

Le Premier ministre a annoncé que l’Inde financera la construction d’une Disciplined Forces Academy pour Maurice, d’un coût de Rs 2 milliards, à partir d’une ligne de crédit. Cette académie sera équipée d’installations de formation modernes destinées à la police et contribuera à relever les défis en matière de sécurité. Il a également noté que l’accord conclu avec l’Inde concernant Agalega prévoit des installations de formation technique pour la force policière.

 

En réponse à des questions supplémentaires, le député Doolub a demandé au Premier ministre de permettre à tous les membres de la force policière de bénéficier des installations d’entretien de leur condition physique, car cette pratique est actuellement réservée aux unités d’élite et d’intervention, notamment la Special Supporting Unit, la Special Mobile Force et le Groupe d’Intervention de la Police Mauricienne. Le Premier ministre a promis d’étudier cette possibilité, avec des exemptions pour les officiers âgés ou ceux ayant des raisons médicales de s’abstenir.

 

Le député du No.12 a également souhaité savoir si la participation à des activités physiques entraînait des récompenses monétaires ou des avantages lors des promotions. Le Premier ministre a répondu que les officiers sont toujours encouragés à se perfectionner. Par exemple, ceux qui obtiennent un BSC en Police Studies bénéficient immédiatement de deux augmentations salariales sur leur salaire de base.

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne