112e édition de Notre santé, Notre trésor : Orthoptiste et ophtalmologue, qui peut prescrire quoi ?

by | Nov 27, 2023 | Santé

L’orthoptiste et l’ophtalmologue sont deux professionnels de santé qui travaillent dans le secteur de la vision. Bien que leur domaine d’intervention soit complémentaire, il existe des distinctions entre ces deux professions. Car en effet, la prescription de lunettes et de lentilles n’est plus réservée aux ophtalmologistes. Les compétences des orthoptistes et des opticiens s’élargissent. En nous basant sur un article de Santé Magazine, nous faisons le point dans cette 112e édition de Notre santé, Notre trésor.

 

 

Le rôle de l’ophtalmologue

L’ophtalmologue est le spécialiste de la santé des yeux. Il prend en charge la totalité des problématiques liées à la santé de l’œil, qu’il s’agisse de maladies ou de troubles de la vision. Il est en mesure de diagnostiquer et de traiter des conditions oculaires complexes, telles que le glaucome, les cataractes, les maladies de la rétine et les troubles de la vision associés à des maladies systémiques comme le diabète. L’ophtalmologue est en mesure de prescrire des médicaments, de réaliser des interventions chirurgicales et de fournir des soins oculaires complets à ses patients.

 

Les particularités de l’orthoptiste

A la différence de l’ophtalmologue, l’orthoptiste est un professionnel paramédical du secteur de l’optique, considéré comme le « kiné des yeux ». Son rôle réside principalement dans la réduction des troubles de la vision. Il est spécialisé dans le dépistage, le diagnostic, la rééducation et la réadaptation visuelle. Il est formé pour diagnostiquer et traiter les troubles musculaires de l’œil, tels que les problèmes de convergence, les strabismes et les amblyopies. Cependant, l’orthoptiste travailles en étroite collaboration avec l’ophtalmologue pour fournir des soins complets aux patients.

 

Quelles différences entre l’orthoptiste et l’ophtalmologue ?

L’ophtalmologue et l’orthoptiste se différencient par leur domaine d’intervention et leur formation professionnelle.

L’ophtalmologue, la santé de l’œil, l’orthoptiste, le kiné des yeux

L’orthoptiste n’est pas autorisé à réaliser des opérations chirurgicales ou à prescrire des médicaments. Il peut effectuer des examens de la vision et recommander des traitements pour les troubles musculaires de l’œil, tandis que l’ophtalmologue est en mesure de diagnostiquer et de traiter les maladies oculaires, effectuer des interventions chirurgicales ou encore prescrire des médicaments. Toutefois, les deux professions restent complémentaires pour assurer un suivi global de la vision. A savoir que, depuis le 1er février 2023, les orthoptistes peuvent désormais prescrire des verres et des lentilles de contact aux patients âgés de 16 à 42 ans, à condition qu’ils ne présentent aucuns troubles de réfraction liés à une pathologie ophtalmologique.

 

Des formations professionnelles différentes

Autre distinction entre les deux professions, leur formation professionnelle. Celle de l’orthoptiste est moins longue que celle de l’ophtalmologue. L’orthoptiste doit avoir un diplôme en orthoptie, tandis que les ophtalmologues doivent avoir un diplôme en médecine ainsi qu’une spécialisation en ophtalmologie.

 

En conclusion, bien que leur activité soit similaire, leur domaine d’intervention reste distinct.  L’ophtalmologue est un médecin spécialisé dans les maladies et les troubles de l’œil, tandis que l’orthoptiste est un professionnel paramédical spécialisé dans la rééducation visuelle et la prévention des troubles de la vision.

 

Définition de l’orthoptie

L’orthoptie est une discipline de santé paramédicale spécialisée dans tout ce qui a trait au domaine visuel. La personne qui exerce le métier d’orthoptiste remplit plusieurs missions autour de la fonction visuelle binoculaire :

Dépister ;

Rééduquer ;

Réadapter ;

Explorer ;

Prévenir.

On a pour habitude d’entendre que l’orthoptiste est le “kiné des yeux ». Un ou une orthoptiste est amené à travailler avec des patients de tous les âges, du bébé à la personne âgée.

 

Définition de l’ophtalmologie

L’ophtalmologie est une spécialité médicale exercée par un médecin. C’est la médecine de l’œil. Cette spécialité médico-chirurgicale a pour but de soigner et de traiter les maladies de l’œil et les troubles visuels. Voici quelques exemples de pathologies oculaires prises en charge par un ophtalmo : Les pathologies dites du segment antérieur telles que la conjonctivite, la kératite, la cataracte ;

Les pathologies de la paupière telles que le chalazion, l’orgelet, le ptosis ;

Les pathologies de la rétine : albinisme, dégénérescence maculaire, décollement de la rétine, rétinopathie diabétique, trou maculaire, maladie de Best, etc. ;

Les glaucomes ;

Les troubles de la réfraction : myopie, hypermétropie, astigmatisme, presbytie pour les plus répandues ;

Les troubles de la vision binoculaire et les strabismes ;

Les troubles de la vision des couleurs.

 

Que signifient les termes oculiste et opticien ?

Le terme oculiste n’est ni plus ni moins qu’un synonyme supplémentaire “d’ophtalmologiste ». Il désigne un médecin spécialiste des pathologies oculaires. Le terme oculiste est devenu désuet et n’est guère plus utilisé que par les personnes âgées.

Un opticien est une personne qui vend des lunettes et des lentilles de contact. L’opticien ne fait pas partie des professions médicales ou paramédicales.

Quel est le rôle de l’orthoptiste ?

Les orthoptistes possèdent des compétences uniques en matière de techniques de diagnostic, d’interprétation clinique et de prise en charge des dysfonctionnements de la vision, du mouvement des yeux de l’alignement des yeux et de la binocularité chez les enfants et les adultes.

 

Les différentes missions de l’orthoptiste

De nos jours, la demande de la profession d’orthoptiste a changé et le champ d’application que les orthoptistes sont tenus de couvrir s’élargit dans le domaine ophtalmique pour inclure :

Le dépistage des troubles de la vision ;

Les champs visuels ;

La rétinoscopie/réfractométrie (objective) ;

La réfraction subjective ;

L’évaluation de la basse vision et fourniture d’aides pour maximiser la performance visuelle ;

Les tests électrodiagnostiques de la fonction visuelle et des mouvements oculaires ;

L’évaluation, la thérapie et la réadaptation neuro-orthoptique des troubles visuels résultant d’une cause neurologique (accident vasculaire cérébral, traumatisme, tumeur, etc.) ;

L’assistance aux ophtalmologistes dans le diagnostic et la gestion d’un certain nombre de conditions oculaires telles que le glaucome, la cataracte, la dégénérescence maculaire et la rétinopathie diabétique ;

Les tests de vision professionnels et l’évaluation de la conduite ;

L’assistance aux procédures chirurgicales.

La pratique de l’orthoptie est variée et peut être exercée dans différents lieux, notamment les hôpitaux, les cliniques, les cabinets privés, les centres de santé. Les orthoptistes travaillent en étroite collaboration avec les ophtalmologistes. De plus en plus, les patients passent entre les mains expérimentées d’un orthoptiste pour effectuer tous les examens préalables à la consultation avec l’ophtalmo. Cela permet à ce dernier d’optimiser son temps de consultation et de recevoir plus de patients.

 

Un orthoptiste peut-il prescrire des lunettes ?

Oui, les orthoptistes peuvent prescrire lunettes et lentilles de contact.

Le patient doit être âgé de 16 ans à 42 ans ;

S’il est déjà porteur de lunettes, son dernier bilan doit dater de moins de 5 ans (3 ans pour les lentilles) et avoir été réalisé par un médecin ophtalmologiste.

Faut-il consulter un orthoptiste avant un ophtalmo ?

Non, et c’est d’ailleurs plutôt le contraire qui arrive : l’orthoptiste intervient souvent à la demande de l’ophtalmologiste. Ainsi, suite à un bilan chez un ophtalmologiste, des séances de rééducation visuelle peuvent être prescrites et réalisées dans un cabinet d’orthoptie.

Cependant, comme évoqué un peu plus haut, de plus en plus d’ophtalmologistes travaillent en collaboration avec un ou une orthoptiste. Ces derniers réalisent les bilans préalables à la consultation.

Comment savoir si on a besoin d’un orthoptiste ?

Plusieurs symptômes peuvent vous alerter sur un problème de vision binoculaire comme :

Des maux de tête ;

Une fatigue et des douleurs oculaires ;

Des vertiges et es nausées ;

Troubles ou pertes du champ visuel.

Avant de vous rendre directement chez un orthoptiste, vous pouvez aller consulter votre médecin généraliste pour avoir son avis et éventuellement son diagnostic.

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne