C1-Ce qu’il faut retenir du tirage au sort de la Ligue des champions

by | Sep 1, 2023 | Edito, Sports

Des groupes déséquilibrés, quelques belles affiches et des revanchards : le tirage au sort de la Ligue des champions 2023-2024 pour le reste de l’Europe est là.

Le groupe joué d’avance : groupe A   

Pour son retour en Ligue des champions, on peut dire que Manchester United a de la chance. Et que dire du Bayern Munich. Anglais et Allemands se paieront en effet de beaux trips à Copenhague et Istanbul, pour défier le FCK et Galatasaray. Mais rien n’étant jamais joué d’avance, mieux vaut souhaiter une absence de Mauro Icardi… Comme un retour de Wanda par exemple ?

Le groupe accessible : groupe B

Lens peut-il répéter son parcours de l’année dernière en Ligue. Il fera face à Arsenal qui effectue son grand retour dans cette compétition. Il est clair que le FC Séville et le PSV Eindhoven ne seront pas que des simples spectateurs.

Le groupe où l’on voudra se payer le gros : groupe C

Un favori, un habitué, un revenant et un nouveau. Ce groupe C se compose d’un peu tout, à savoir le Real Madrid, Naples, Braga et l’Union Berlin. Si les Madrilènes visent assurément la première place, les Partenopei tenteront de leur emboîter le pas en balançant Bracariens et Berlinois par-dessus la rambarde. Attention tout de même à la vague de hipsters qui déferlera sur le Stadion an der Alten Försterei pour leur première C1, ça peut faire du bruit.

Le groupe ouvert à tous : groupe D   

Difficile de se projeter, quand les équipes semblent se valoir à plus ou moins même niveau. L’Inter légèrement devant, ce groupe D s’illustre en effet par l’incertitude entourant Benfica, le Red Bull Salzbourg et la Real Sociedad. Des équipes aux collectifs rodés, souvent accrocheuses et dont le tableau ouvert offre une volonté supplémentaire de briller sur la scène continentale. La pression est donc nerazzurra.

Le groupe de Ligue Europa : groupe E   

Le poids de l’histoire ne veut souvent pas dire grand-chose, et difficile de prétendre le contraire à la vue de ce groupe E. Feyenoord, la Lazio et le Celtic, aussi grands soient-ils, ne pèsent pas beaucoup dans cette version 2023 de la plus grande compétition de club et l’Atlético doit s’en frotter les mains. Pour les Colchoneros, seul le choc face aux Romains fera ainsi office de copieux assaisonnement, dans une poule à déguster sans trop de difficultés.

Le groupe du 1+3 : groupe G   

Au moment du tirage au sort, Manchester City s’affichait en tête de liste, grâce à son statut de tenant du titre. Il n’y aura pas besoin de changer de tableau à l’issue de la sixième journée de ce premier tour, que les Skyblues achèveront assurément en leader. Aux côtés du RB Leipzig (à qui la bande de Pep Guardiola a collé un 7-0 l’an dernier en huitièmes), de l’Étoile rouge et des Young Boys, il paraît effectivement compliqué d’imaginer un autre scénario. La seule inconnue étant de deviner le nombre de buts qu’inscrira Erling Haaland.

Le groupe déjà figé : groupe H   

Comme pour la poule précédente, l’affichage de la H donne déjà une indication sur son issue : FC Barcelone, FC Porto, Shakhtar Donetsk, Antwerp, dans cet ordre. Après deux ans au purgatoire de la C3, les Barcelonais tiennent enfin l’occasion de retrouver la phase finale de la Ligue des champions, à moins que les Dragons ne viennent tout gâcher. De son côté, Mark van Bommel insufflera l’énergie nécessaire à ses protégés d’Antwerp, autres novices de l’édition, pour venir semer la zizanie.

Le récapitulatif du tirage :

Groupe A :  Bayern Munich-Manchester United -FC Copenhague-Galatasaray

Groupe B : FC Séville -Arsenal-PSV Eindhoven-RC Lens

Groupe C :  Naples-Real Madrid-Braga-Union Berlin

Groupe D : Benfica-Inter Milan-RB Salzbourg-Real Sociedad

Groupe E : Feyenoord-Atlético Madrid-Lazio-Celtic

Groupe F :  PSG- Borussia Dortmund-AC Milan-Newcastle United

Groupe G : Manchester City -RB Leipzig-Étoile Rouge-Young Boys

Groupe H:  FC Barcelone-FC Porto-Shakhtar Donetsk-Antwerp

 

0 Comments

Laisser un Commentaire

Le Napoli et le Barça se neutralisent

Le Napoli et le Barça se neutralisent

Buts : Osimhen (75e) pour les Partenopei // Lewandowski (60e) pour les Blaugrana Stopper l’hémorragie, tel était le leitmotiv du côté napolitain comme du côté barcelonais....

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne