Athlétisme : Noa Bibi, roi du sprint de l’océan Indien

by | Sep 3, 2023 | Actualités, Sports

Noa Bibi fait son entrée dans le club fermé des sprinteurs mauriciens ayant réussi à remporter le 100m, 200m et 4×100 lors d’une édition des Jeux des Îles de l’océan Indien. En 2003, aux Jeux des îles de Maurice, Stéphane Buckland avait réalisé cette belle performance. En 2007 et 2011, Fabrice Coiffic avait réussi ce triplé sur deux éditions à Madagascar et Seychelles respectivement.

Sans aucun doute, le sprinteur mauricien Noa Bibi a volé la vedette lors des 11e Jeux des îles, revenant d’une grave blessure pour briller sur la piste malgache. Un régal pour les fans sur les réseaux sociaux et les expatriés mauriciens dans les tribunes qui rêvaient de le voir en action. Les autres performances à souligner sont celles d’Ashley Telvave et de Yovanni Philippe qui ont tous deux remporté les 800 m du sport adapté. Yovani Philippe, qui s’est essayé au 800 m, semble avoir les ressources pour tenir sur cette distance, tant l’écart était impressionnant entre notre médaillé du championnat du monde de para-athlétisme et ses concurrents. De son côté, Ashley Telvave, en patron, a su gérer sa course pour battre les Malgaches.

Marie Perrier a battu les Malgaches avec panache, sur 5000m. « Elles sont parties très vite, tandis que j’ai attendu de voir ce qui se passe. J’ai réalisé à mi-course que je pouvais prendre les commandes et je l’ai fait », confie-t-elle. Les jambes sont fatiguées, affirme la championne, mais elle sera au départ du semi-marathon demain matin pour tenter une nouvelle médaille d’or.

Lors des épreuves de saut en longueur, Liliane Potiron a décroché une place sur le podium, mais pas sur la plus haute marche. Elle a dû se contenter de la médaille en argent. À la hauteur, Dezardin Prosper a survolé la barre à 2m04 pour s’adjuger la médaille d’or, mais ses jambes n’ont pas répondu, quand il a tenté les 2m10, alors que son record personnel est à 2m16. « Ce n’était pas possible aujourd’hui. J’ai les yeux rivés sur les jeux d’Afrique et je me prépare pour une autre belle performance », promet le jeune homme.

 

Au 4x100m, hommes et dames, nos relayeurs sont sur le podium et font mieux que 2019 à Maurice. Orphé Topize, Jonathan Bardotier, Noa Bibi et Joshan Venkatasamy ont réussi à reprendre le titre détenu par Maurice pendant plusieurs éditions. Mayotte termine à la deuxième place devant la Réunion. Bel exploit pour le quatuor mauricien qui replace le pays sur la carte du relais de l’océan Indien, après un passage de témoin raté en 2019 sur leur terre natale.

Orphé Topize un grand espoir

Par ailleurs, avec cette belle victoire sur le 4×100 et sa médaille sur 100m, Orphé Topize, qui n’a pas encore 18 ans, continue de gagner en expérience.

Chez les filles, Maurice a décroché la médaille en argent derrière les redoutables Malgaches, une course que les Mauriciennes ont voulu jouer stratégique. « Nous étions conscients de la difficulté de battre Madagascar, mais pour les autres équipes, il était évident que la médaille d’argent était à notre portée, alors nous avons tout donné », déclare Amélie Anthony.

Les médaillés mauriciens de la journée de vendredi

Oceanne Moirt – Médaille d’argent

Amelie Anthony – Médaille de bronze

200m Hommes

Noa Bibi – Médaille d’or

Jonathan Bardottier – Médaille d’argent

Saut en longueur Dames

Lilliane Potiron – Médaille de bronze

800m Sport Adapté

Ashley Telvave – Médaille d’or

Melissa Prudence – Médaille de bronze

800m Sport Adapté Hommes

Yovanni Philippe – Médaille d’or

5000m Dames

Marie Perrier – Médaille d’or

Katie Mauthoor – Médaille de bronze

Saut en hauteur Hommes

Dezardin Prosper – Médaille d’or

4x100m Hommes

Maurice – Médaille d’or

4x100m Dames

Maurice – Médaille d’argent

 

***

 

Deux karatékas en argent et quatre en bronze

C’est hier qu’ont eu lieu les premières épreuves de karaté au gymnase de Mahamasina. Kreetish Venkataswami (-84 kg) et Aman Ramluchumun (+84 kg) y ont remporté l’argent. Ont récolté le bronze, Pavan Ramluchumun (-75 kg) chez les messieurs et Wing Chun Yee Fee Yiong (-61 kg), Alyssia Valéran (-68 kg) et Hemshika Danoo (+68 kg) chez les dames.

C’est dans un complexe bondé de supporters de plusieurs pays de l’océan Indien que les karatékas ont débuté la compétition. Les premières épreuves concernaient les katas. En battant aux points le Malgache Brandon Rakotomalala, Hans Ramdharrysingh s’est qualifié pour la finale de l’épreuve qui se tiendra demain. Il affrontera le Réunionnais Rock Baronne. Chez les filles, Jade Young – qui n’a pu accéder à la finale en kata – sera en action demain également, mais pour tenter de décrocher le bronze.

 

Chez les combattants, Kreetish Venkataswami a décroché l’argent en finale des moins de 84 kg. Il a été battu sur le score sans appel de 0-8 par le Malgache Fenosoa Patrick Rijaharitiana. Chez les plus de 84 kg, Aman Ramluchumun a fait jeu égal avec le Réunionnais Didier Cadarsi. S’inclinant sur le score très serré de 3-4, il est monté sur la deuxième marche du podium dans sa catégorie. Combatifs lors des éliminatoires, mais ne parvenant pas à se qualifier pour les finales du kumite dans leurs catégories respectives, Pavan Ramluchumun (-75 kg), Wing Chun Yee Fee Yiong (-61 kg), Alyssia Valéran (-68 kg) et Hemshika Danoo (+68 kg) ont dû se contenter du

***

Pétanque – Triplette :

Maurice ramène l’argent

Fabrice Vincent, Parvez Khodabaccus, Ravin Gopaul et Sunil Sumooreeah, composant l’équipe de Maurice 1, ont ramené la médaille d’argent hier en pétanque (triplette).

Un classement final des plus honorables, Maurice ayant créé la surprise dans cette discipline depuis le début des Jeux des îles. En effet, cette formation, en phase qualificative, était venue à bout de Madagascar 2, à la surprise générale, pour ainsi se qualifier pour les demi-finales. Maurice 1 s’est imposée hier face aux Seychelles. Cependant, l’équipe devait s’incliner en finale face à une redoutable formation malgache.

***

Badminton (Finale Simple dames) : 

Médaille d’or pour Kate Foo Kune Ludik

Médaille d’or pour Maurice grâce à Kate Foo Kune Ludik qui bat la maldivienne Fathimath Abdul Razzaq, 21-13, 21-19.

 

***

KICK-BOXING :

Trois médailles d’or pour une première

Annaëlle Coret, entourée de Warren Robertson et de Fabrice Bauluck, a pleinement assumé sa responsabilité de capitaine en décrochant la première médaille d’or

Maurice a réussi son entrée aux Jeux des îles de l’océan Indien en kick-boxing avec trois médailles d’or.

On retiendra les victoires d’Annaëlle Coret (-56 kg), de Warren Robertson (-54 kg) et de Fabrice Bauluck (-57 kg) dans des finales dominées par les Malgaches, qui ont régné en maîtres devant leur public. Même Fabrice Bauluck concède que l’encourageant de la foule l’a aidé à se surpasser.

***

Rugby à 7- Maurice se pare de bronze dans l’épreuve masculine

Le rugby mauricien termine les onzièmes Jeux des îles de l’océan Indien (Jioi) à Madagascar avec une seule médaille de bronze, décrochée par les hommes, hier au stade Makis Andohatapenaka.

Battus par les Réunionnais (14-17) en demi-finales, nos porte-fanions ont réussi un baroud d’honneur en s’imposant devant les Mahorais en finale bronze (14-7).

Ce qui n’est pas le cas pour les filles qui ont perdu leur match en finale bronze face aux Mahoraises (5-20). L’aventure des Mauriciennes dans la compétition s’est arrêtée, en demi-finales suite à leur lourde défaite de 52 à rien face àux ladies Makis de Madagascar en démonstration totale.

Les Malgaches ont d’ailleurs prouvé leur suprématie dans la compétition en s’offrant un beau doublé à domicile. En finales, les dames n’ont fait qu’une bouchée des Réunionnaises sur le score sans appel de 24 à rien alors que les hommes ont pris la mesure des Réunionnais par 17 à 14.

0 Comments

Laisser un Commentaire

Le Napoli et le Barça se neutralisent

Le Napoli et le Barça se neutralisent

Buts : Osimhen (75e) pour les Partenopei // Lewandowski (60e) pour les Blaugrana Stopper l’hémorragie, tel était le leitmotiv du côté napolitain comme du côté barcelonais....

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne