78ème session de l’Assemblée générale des Nations unies : Mission accomplie pour PKJ !…

by | Sep 25, 2023 | Actualités, Politique

Pravind Jugnauth a accordé un entretien à la Mauritius Broadcasting Corporation à New York pour une déclaration en détails sur sa participation à la 78e session de l’Assemblée générale des Nations unies.  Le Premier ministre est revenu sur son discours devant l’Assemblée générale et a passé en revue ses multiples rencontres avec les dirigeants des autres pays.

Faire entendre la voix de Maurice au plus haut niveau… c’est l’un des objectifs que c’était fixé le Premier ministre, Pravind Jugnauth en déplacement à New York pour la 78ème session de l’Assemblée générale des Nations unies. « 20 jours après le sommet du G20 en Inde, l’Assemblée générale de l’ONU ti enkor enn l’occassion pou nou faire nou la voix tende au plus haut niveau », dit le Premier ministre à la télévision nationale. Ce dernier estime que l’ONU est incontournable dans la formulation des politiques internationales pour apporter plus de progrès, l’équité, la justice et plus de sécurité au monde entier. Il dit noter que la structure de l’organisation nécessite un renouvellement, afin d’être davantage représentatif du monde actuel et par la même occasion se donner les meilleures chances de relever les défis auxquels le monde fait face.

« Kan nou get sitiation aktuel nou trouvé kinou fine arrive enn point sans précédent. Covid-19 fine frazilize lekonomi mondial, bann konflit fine créer boku souffrance à travers le monde ek p aussi  amene enn riptire dan lasenn production ki pe impacté lor approvisionnement ek prix bane komodite.  Ena ossi l’effet changement climatik kipe impakte lemond, surtou bann ti l’etat kuma Moris », décrie le Premier ministre. Pravind Jugnauth invite ainsi les autres pays à s’unir pour combattre cette crise et qu’ils reconnaissent spécifiquement les pays en difficulté surtout les iles quand il s’agit du changement climatique. « Mo ti dire dan sommet G20, li important ki passe a l’aktion et ki accès à  financement li primordiale », soutient Pravind Jugnauth qui ajoute, « li enn fait bane pays ki contribuer moins dan réchauffement laplanet zot premie pou subir bane l’effet changement climatik ».

A Maurice le gouvernement ne reste pas les bras croisés et contribue au moins 2% du PIB dans des actions pour contrer ce problème. Parmi, la réhabilitation des zones côtières, la propagation des mangroves et le flood management program.

Pravind Jugnauth a une nouvelle fois, évoqué la détermination du gouvernement a engagé le retour des Chagossiens sur l’archipel avant d’afficher sa confiance dans les négociations en cour avec le Royaume-Uni pour que cela se réalise dans le respect des lois internationaux. Il a par ailleurs demandé le soutien de la communauté internationale a donné un coup de main dans la mise sur pied du ‘Marine Protected Area’ autour des Chagos.

Il a également lancé un appel au gouvernement français concernant le dossier de l’ile de Tromelin.

Accord BBNJ

Le Premier ministre est également revenu sur sa participation à plusieurs rencontres de haut niveau. Il y avait notamment le sommet sur l’ambition climatique, le sommet sur les objectifs de développements durables et la signature d’un accord sur la protection de la biodiversité marine en haute mer. « Mo fine signe l’accord BBNJ ki pou permette Maurice amene so contribution dans protection biodiversité marine ki au-dela de nou Zone Économique Exclusive. C’est ene grand pas ki pou aussi permette nou bénéficier de banne meilleures pratiques et transfert technologies dans ça domaine la. Mo persuadé ki le traité pou convaincre beaucoup les autres pays et ki li pou ratifier bien rapidement », dit Pravind Jugnauth.

 

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne