Un rein de porc greffé sur un humain fonctionne depuis plus d’un mois…

by | Aug 20, 2023 | Monde

Pour la première fois, un rein de porc transplanté dans un corps humain aux Etats-Unis fonctionne depuis 32 jours. Un record pour cette technique qui pourrait pallier la pénurie de dons d’organes.

La nouvelle transplantation a eu lieu sur un homme de 57 ans en état de mort cérébrale, qui a fait don de son corps à la science.

C’est une nouvelle avancée dans le domaine des greffes. Un rein de porc continue de fonctionner 32 jours après sa transplantation sur un humain en état de mort cérébrale. Il s’agit de la plus longue période sans rejet observée pour ce type d’opération, a annoncé mercredi 16 août une équipe de l’hôpital NYU Langone de New York.

Ces transplantations d’organes d’animaux sur des humains, aussi appelées xénogreffes, sont développées dans l’espoir de répondre à la pénurie chronique de dons d’organes.

Un rein de porc génétiquement modifié

La nouvelle transplantation a eu lieu le 14 juillet, sur un homme de 57 ans en état de mort cérébrale et placé sous respirateur artificiel, après avoir fait don de son corps à la science.

Les reins de cet homme ont été enlevés lors d’une opération, et remplacés par le rein d’un porc génétiquement modifié, afin que l’organe ne soit pas immédiatement rejeté par l’organisme humain.

Ces 32 jours représentent “la plus longue période durant laquelle un rein de porc génétiquement modifié a fonctionné chez un humain”, s’est félicité l’hôpital dans un communiqué, indiquant prévoir de continuer les analyses durant un mois supplémentaire.

Xénogreffes de reins et de coeur

Plusieurs xénogreffes ont été réalisées par cette équipe ces dernières années, dont la première mondiale d’une transplantation d’un rein de porc sur un humain, en septembre 2021.

La première mondiale pour une transplantation de cœur porcin sur un humain vivant avait quant à elle été effectuée par l’hôpital d’une université du Maryland. L’homme était mort deux mois après son opération.

27 000 Français en attente de greffe

Plus de 103 000 Américains sont actuellement sur liste d’attente pour une greffe d’organe, dont près de 88 000 attendent un rein. En France, l’association de patients France Rein comptabilise 27 000 patients en attente de greffe tout organe confondu en 2023. L’agence de biomédecine révélait début 2023 que 3 376 greffes de rein avaient été pratiquées en 2022.

“Il n’y a tout simplement pas assez d’organes disponibles pour tous ceux qui en ont besoin”, a déclaré le Dr. Robert Montgomery, directeur de l’Institut de transplantation de NYU Langone et président du département de chirurgie. “Beaucoup trop de gens meurent à cause du manque d’organes disponibles, je crois fermement que les xénogreffes sont un moyen viable de changer cela.”

0 Comments

Laisser un Commentaire

Le Napoli et le Barça se neutralisent

Le Napoli et le Barça se neutralisent

Buts : Osimhen (75e) pour les Partenopei // Lewandowski (60e) pour les Blaugrana Stopper l’hémorragie, tel était le leitmotiv du côté napolitain comme du côté barcelonais....

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne