L’OPR post-Serge Clair reste sérieux, responsable et visionnaire pour Rodrigues

by | Aug 1, 2023 | Actualités, Politique

Le nouveau leader affirme qu’il sera candidat aux prochaines élections régionales

Francisco François fustige la gestion de Johnson Roussety

L’Organisation du Peuple de Rodrigues (OPR) a organisé sa première conférence de presse à l’issue de la transition au sein de son leadership. “L’Organisation du Peuple de Rodrigues (OPR) reste un parti sérieux, responsable et visionnaire pour l’avenir de Rodrigues”-c’est ce qu’a déclaré le député, PPS et également leader de l’OPR, Francisco François lors d’une conférence de presse tenue ce jeudi 27 juillet 2023 à Port-Louis. Cette rencontre avec la presse s’est déroulée en présence de la Minority Leader, Franchette Gaspard Pierre Louis et du secrétaire général de l’OPR, Buisson Léopold.

Francisco François a commenté la situation à Rodrigues, fort du succès de son parti lors d’une récente marche pacifique contre le régime actuel sur l’île. Il a critiqué la gestion du Chef Commissaire actuel, Johnson Roussety, et a évoqué des tensions au sein des partenaires de l’alliance au pouvoir. Il a utilisé la position du député du Mouvement Indépendantiste Rodriguais (MIR), Giscard Tolbize, lors de la motion de blâme de Mme Franchette Gaspard Pierre Louis contre le Chef Commissaire de Rodrigues pour étayer ses propos. Tolbize avait affirmé que le peuple Rodriguais souffrait et que les gens avaient perdu confiance envers le gouvernement régional. Certains regrettent leur choix électoral et soutiennent que le régime en place sur l’île autonome est pire que leurs prédécesseurs.

Selon le leader de l’OPR, l’alliance gouvernementale serait en chute libre à Rodrigues en raison des positions ambiguës de certains commissaires, dont les noms ont été mentionnés. Les relations tendues entre Johnson Roussety et la police, ainsi qu’avec certains hauts cadres de l’administration, ainsi que le dossier Marjo Ltée, auraient un impact négatif sur l’action de cet homme considéré comme l’enfant terrible de l’île. Pour le PPS François, la ligne rouge a été franchie. On pourrait bientôt se retrouver avec un «hung parliament »  estiment les dirigeants de l’OPR. Toute en s’enorgueillant, que leur formation politique est la seule à ne pas avoir besoin de béquilles pour prendre le pouvoir dans l’île autonome.

Francisco François a regretté le manque de justice sociale lié à la cessation du projet de logement social ainsi qu’à une mauvaise planification en matière d’eau. Il a critiqué l’utilisation inappropriée des fonds du Mauritius Investment Corporation (MIC) d’un milliard de roupies. «Nous voulions prendre cet argent pour augmenter la production de l’eau, mais lui, il a utilisé Rs 700 millions pour de nouveaux réseaux de distribution, mais s’il n’y a pas d’eau dans l’île, cela sert à quoi un réseau de distribution?», s’est-il demandé.

«Tous les Rodriguais disent que le pays va mal. Ils disent que Rodrigues a besoin de l’OPR», déclare-t-il en affirmant qu’il y a une série de scandales dans l’île. Avant de dénoncer “”un Festival des terres de l’État…sur fond d’’un sentiment de ras-le-bol. La misère est en hausse. Ce gouvernement a vendu des rêves aux Rodriguais»

De plus, l’OPR évoque une dérive autocratique qui les a obligés à saisir la Cour Suprême pour obtenir le droit de manifester dans les rues de Port Mathurin, surtout après plusieurs tentatives de l’administration visant à faire échec à cette démarche, a expliqué le député Buisson Léopold.

Le PPS François a nié avoir voulu mettre des bâtons dans les roues du gouvernement régional. Il a déclaré que c’était dans le cadre de son travail qu’il était appelé à discuter avec le Premier ministre et les autres membres du cabinet mauricien. En évoquant un froid entre Port-Louis et Port-Mathurin, dû à Johnson Roussety, il a soutenu que l’OPR travaillerait avec n’importe quel gouvernement du jour à Maurice. D’ailleurs, il met au défi Johnson Roussety de venir démontrer comment, en tant que secrétaire parlementaire privé, il s’est ingéré dans le fonctionnement de l’Assemblée régionale de Rodrigues. Il a cependant promis d’être candidat lors des prochaines élections de l’ARR pour diriger l’équipe de son parti.

Pour sa part, Franchette Gaspard Pierre Louis a déploré la conversion de plusieurs bâtiments à des fonctions inappropriés et que le gouvernement régional a dû faire marche arrière dans plusieurs cas à la suite de la pression de l’OPR. «Johnson Roussety nous retrouvera toujours sur son chemin pour défendre les Rodriguais. Ce n’est pas l’OPR qui est révoltée. Ce sont les Rodriguais qui sont révoltés. Il y a beaucoup de frustration dans l’île que ce soit dans le secteur de la santé ou la distribution de l’eau. », a-t-elle affirmé.

L’OPR s’engage dans sa nouvelle vision 2050 en plaçant la jeunesse et le peuple rodriguais au cœur de sa démarche. La ‘rodriganisation’ de l’île, le renforcement et la réussite de l’autonomie, le rétablissement des principes d’équilibre et de justice sociale, le renforcement de l’unité nationale et des principes d’égalité des chances, tout en plaçant l’écologie et le changement climatique au centre du projet pour l’ensemble du peuple.

0 Comments

Laisser un Commentaire

Le Napoli et le Barça se neutralisent

Le Napoli et le Barça se neutralisent

Buts : Osimhen (75e) pour les Partenopei // Lewandowski (60e) pour les Blaugrana Stopper l’hémorragie, tel était le leitmotiv du côté napolitain comme du côté barcelonais....

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne