Enseignement pré-primaire gratuit dès janvier 2024…Les modalités dévoilées par Leela Devi Dookun-Luchoomun

by | Aug 28, 2023 | Actualités, Economie, Politique

Le pré-scolaire gratuit constitue l’une des mesures phares du budget 2023/2024. Dès la rentrée scolaire en janvier 2024, cette mesure entrera en vigueur. De ce fait, la vice -Première ministre et ministre de l’Education Leela Devi Dookun-Luchoomun, a rencontré des représentants de 130 écoles maternelles, le jeudi 24 août dernier, au World Hindi Secretariat à Phoenix. L’objectif est de présenter les modalités du programme de subvention pour l’enseignement pré primaire gratuit qui entrera en vigueur l’année prochaine.

Dans son discours de circonstance, la ministre de tutelle a souligné que l’éducation et la protection de la petite enfance constituent le fondement du parcours d’apprentissage d’un enfant tout au long de sa vie.  « Ces années sont essentielles pour assurer la préparation à la scolarité et la réussite dans l’apprentissage futur », a-t-elle déclaré.

La vice -Première ministre a rappelé que la vision du gouvernement est de fournir une éducation inclusive, équitable et de qualité à tous les enfants de la République. C’est pour cette raison, selon elle, que le Premier ministre avait annoncé lors des célébrations du 55e anniversaire de l’indépendance de Maurice que l’enseignement préscolaire deviendrait gratuit à partir de janvier 2024. « Le gouvernement pe vine avec ene scheme ki pou permettre l’environnement scolaire vine conducive to learning. Bann zanfan pou epanouir pleinement », dixit-elle.

D’emblée, la ministre de l’Éducation indique que le gouvernement investit massivement dans le secteur de l’éducation de la petite enfance afin de s’assurer que tous les enfants sont immergés dans un environnement d’apprentissage sain et propice. « Cela permettra de s’assurer qu’ils ont un bon départ dans leur parcours éducatif, ce qui leur permettra de déployer leur potentiel et de contribuer à leur bien-être personnel », a-t-elle déclaré.

En outre, Leela Devi Dookun-Luchoomun s’est attardée sur les composantes de cette nouvelle mesure qui entrera en vigueur dès janvier 2024. « La gestion des écoles maternelles, le salaire des employés ainsi que le coût des opérations seront pris en charge par l’Etat », précise-t-elle. Les frais de personnel couvrent les salaires des directeurs, des enseignants, des enseignants adjoints et des ‘School Attendants’ tandis que les frais de fonctionnement comprennent les dépenses liées au matériel pédagogique, à l’équipement de bureau, aux services publics et aux réparations mineures.

Leela Devi Dookun-Luchoomun a également déclaré que la politique du gouvernement est d’aligner le salaire des enseignants sur les recommandations du PRB. Elle a ajouté qu’à partir de 2029, les directeurs devront être titulaires d’un diplôme en Early Chilhood Care. «Tou bane enseignants ki qualifié pou gagne les memes salaires ki bane enseignants ki travail dans pre-primary unit de nos écoles publics. Alignement salariale pou fer d’apres bane recommandations du PRB».

En ce qui concerne les critères d’éligibilité, les écoles qui choisissent d’adhérer au programme doivent être enregistrées auprès de l’Early Childhood Care and Education Authority (ECCEA), avoir un directeur à temps plein et avoir un minimum de 10 enfants âgés de trois ans jusqu’à l’entrée à l’école primaire.

Elle a indiqué que les écoles qui décident d’adhérer au « grant-in-aid Scheme » devraient soumettre le formulaire de demande dûment rempli à l’ECCEA d’ici le 7 septembre 2023. Elle a également souligné que le Scheme est d’une durée de trois ans et que chaque trois ans, il fera l’objet d’un réexamen.

Une décision accueillie très favorablement

Cette décision a été accueillie favorablement par les établissements pré-scolaire. Voici quelques réactions.

Maryline Roussel, directrice de l’école maternelle Le Petit Poucet: « Ce projet a été bien préparé. Désormais, nous avons le choix pour avoir une scolarité vraiment à la hauteur. »

Larisse Pitot, directrice de La Ruche Animée Pre-Primary School : « C’est une très bonne initiative du gouvernement. Tous les managers des écoles maternelles sont satisfaits des explications de la ministre de l’Education, Leela Devi Dookun-Luchoomun. C’est une mesure fort louable.»

Diane Ami, Manager de Wonderland Pre-Primary School : « Je félicite le gouvernement d’être venu de l’avant avec une telle initiative en faveur de tous les enfants de la République. Cette mesure va soulager beaucoup de familles mauriciens. Les employés des écoles maternelles se sentiront plus en sécurité étant donné que le gouvernement couvrira le salaire de tous les employés. »

Caroline Arékion, directrice de l’ECCEA : « Je remercie le Premier ministre Pravind Jugnauth, la ministre de l’Education Leela Devi Dookun-Luchoomun et le gouvernement de proposer une telle mesure pour le secteur préscolaire. Cette mesure va bénéficier non seulement aux tout petits mais à leur famille et à tous les gens qui travaillent dans ce secteur. C’est une injustice que le gouvernement est en train de réparer envers les enseignants qui travaillent dans les écoles maternelles. De plus, comme le gouvernement couvrira les frais d’opération de toutes les écoles maternelles, désormais, c’est l’enfant même dès son jeune âge qui va bénéficier d’une éducation de qualité.»

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne