Conférence de l’ESACD : Le PM souligne l’importance de la coopération régionale pour s’attaquer aux problèmes de drogue

by | Aug 11, 2023 | Actualités

La coopération régionale reste la clé de la réponse efficace aux différents aspects de la question de la drogue, a affirmé ce jeudi 10 août, le Premier ministre, Pravind Kumar Jugnauth.

Il a fait cette déclaration, lors de l’ouverture de la réunion de haut niveau de la Commission de l’Afrique de l’Est et de l’Afrique australe sur les drogues (ESACD), qui se tient à l’hôtel Victoria Beachcomber, à Pointe aux Piments.

Diverses personnalités imminentes, dont le président de l’ESACD et ancien président de l’Afrique du Sud, Kgalema Motlanthe, et le ministre de la Santé et du Bien-être, le Dr Kailesh Kumar Singh Jagutpal, étaient présents à l’événement.

Dans son discours d’ouverture, le Premier ministre Jugnauth a exhorté les pays de la région à déployer des efforts collectifs pour lutter contre le fléau de la drogue et protéger nos jeunes, tout en réitérant sa détermination à agir contre l’abus de drogues, le trafic illicite et à continuer à traiter les victimes de drogues.

Le PM a fait remarquer qu’à un moment où notre région est devenue un point de destination de la drogue avec plus de gens empêtrés dans le cercle vicieux de la consommation de drogue, une approche concertée est nécessaire pour lutter contre la menace de la drogue. Cette conférence, a-t-il souligné, peut apporter une contribution importante à nos efforts collectifs pour relever les nombreux défis liés à la drogue.

Pravind Kumar Jugnauth a rappelé que tout le monde a un intérêt dans la question des drogues illicites tout en avertissant que les stupéfiants détruisent la vie, volent aux jeunes leur avenir, déchirent les familles et rendent les rues moins sûres.

En ce qui concerne l’action gouvernementale concernant le fléau, il a précisé qu’il s’est lancé pour mission de s’attaquer aux problèmes de la drogue en étant dur avec les trafiquants, mais une approche humaine envers les victimes. Selon lui, il est nécessaire d’intensifier les stratégies et les politiques concernant le trafic et la consommation de drogues.

Le chef du gouvernement s’est attardé sur la série de mesures qui ont été prises au niveau du gouvernement pour s’attaquer au problème de la drogue à Maurice. Il s’agit de la mise en place de la Commission d’enquête sur le trafic de drogue en 2015, dont le rapport soumis en 2018 est en cours de mise en œuvre; la mise en place d’un Conseil de haut niveau sur les drogues et le VIH pour superviser et diriger la riposte nationale au trafic et à la consommation de drogues et la mise en œuvre du Plan directeur de lutte antidrogue de Maurice 2019-2023 pour aborder le contrôle des drogues de manière équilibrée, complète et efficace.

En outre, Pravind Jugnauth a souligné que, conformément à la politique de tolérance zéro du gouvernement, la police met en œuvre une série de mesures pour perturber le canal d’approvisionnement en drogue, et la collaboration entre les différents organismes d’application de la loi liés au contrôle des drogues a été renforcée.

D’autres mesures comprennent la fourniture de divers services de santé et sociaux aux personnes qui consomment des drogues, le programme de thérapie de substitution à la méthadone, les services de réadaptation et la mise en place de centres de toxicomanie dans les cinq hôpitaux régionaux.

Le Premier ministre a également informé que de vastes campagnes de sensibilisation sont menées et que le programme de prévention de la consommation de drogues, à savoir le programme Get Connected, est mis en œuvre dans les établissements d’enseignement, tout en annonçant que le programme Rebound pour les élèves âgés de 14 à 25 ans, sera également mis en œuvre prochainement.

Pravind Kumar Jugnauth a indiqué que Maurice est l’un des rares pays à disposer d’un observatoire national des drogues, qui fournit des données clés pour des actions efficaces. Il a également ajouté que Maurice a récemment accueilli une conférence régionale impliquant dix pays de la région de l’océan Indien occidental, dans le but de mettre en place un système régional de surveillance pour l’Observatoire régional des drogues.

Lors de cette rencontre, l’ancien Chef d’État sud-africain, Kgalema Motlanthe, a également pris la parole. Il a lancé un appel pour une meilleure synergie entre les autorités antidrogues de la région et a aussi mis l’accent sur l’importance de la compassion, des sciences et des droits humains dans l’établissement des politiques antidrogues.

Mieux comprendre la Commission des drogues de l’Afrique orientale et australe

La Commission de l’Afrique de l’Est et de l’Afrique australe sur les drogues (ESACD), présidée par l’ancien président de l’Afrique du Sud, M. Kgalema Motlanthe, est un groupe de plaidoyer indépendant qui défend la réforme de la politique antidrogue et le renforcement des capacités en Afrique orientale et australe. L’ESACD a été convoqué en 2019 après une série de réunions multipartites, y compris avec la Commission mondiale sur la politique antidrogue, qui a exprimé le besoin d’une initiative régionale et dirigée par des experts pour répondre aux problèmes de drogue dans la région.

Les objectifs stratégiques de l’ESACD sont de recommander des politiques fondées sur des données probantes qui sont orientées vers la santé et les droits, de mobiliser l’opinion publique et de catalyser le soutien politique pour de nouvelles actions aux niveaux national, régional et international. La Commission espère atteindre ces objectifs grâce à un plan d’action qui sera publié au début de 2024.

Les participants ont discuté au cours de la réunion de haut niveau qui s’est tenue du 10 au 11 août 2023 à Maurice, de la politique et de la législation en matière de drogues dans la région, du trafic maritime de drogues et des stratégies d’application de la loi pour perturber les marchés illicites dans la région; et le rôle que joue la société civile dans les recommandations de politiques antidrogue fondées sur des données probantes en Afrique orientale et australe.

 

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne