Le Français Victor Lafay arrache la 2e étape devant les favoris

by | Jul 3, 2023 | Sports

Surprise tricolore à Saint-Sébastien ! Le Lyonnais Victor Lafay (Cofidis) a arraché la victoire lors de la 2e étape du Tour de France en coiffant au poteau les favoris, dont le Belge Wout Van Aert (Jumbo-Visma) et le Slovène Tadej Pogačar (UAE-Emirates). Le Français s’est détaché du groupe de tête à un kilomètre de l’arrivée et a résisté au sprint jusque dans les derniers mètres pour empocher la victoire.

En pleine confiance après sa solide première étape de la veille, où il avait accompagné Pogačar et Vingegaard lors de leur duel en altitude dans la côte de Pike avant de finir 6e à Bilbao, Lafay n’a cette fois pas hésité à saisir sa chance. « Quand j’ai fait mon effort, je ne réfléchissais même pas à gagner, juste à faire mon effort au maximum. Je voyais la ligne, je regardais le compteur, 500 mètres, 400 mètres, et j’y ai cru jusqu’au bout, c’est un truc de fou. Hier, j’étais un peu frustré à l’arrivée, j’ai concrétisé aujourd’hui dès la 2e étape, c’est formidable », a-t-il savouré après son succès.

L’année dernière, il avait fallu attendre la 19e étape pour voir Christophe Laporte décrocher le premier et unique succès tricolore. Lafay apporte également la première victoire dans le Tour de France à son équipe Cofidis depuis Sylvain Chavanel en 2008. « C’est une délivrance parce que ça faisait 15 ans qu’on n’avait pas gagné d’étape sur le Tour de France. On est venu à plusieurs reprises flirter avec la victoire. Hier, on a senti que Victor était dans une forme exceptionnelle, c’était le seul capable d’accompagner les deux derniers vainqueurs du Tour de France. Ce matin, je lui ai dit qu’avec des jambes comme ça, il était obligé de gagner une étape. Aujourd’hui, Victor a été époustouflant, il m’a surpris et a surpris une bonne partie de l’équipe », a avoué Cédric Vasseur, le manager général de Cofidis, après la course.

Nouveau duel Pogačar-Vingegaard

De leur côté, les têtes d’affiche Pogačar et Vingegaard se sont expliqués dans le Jaizkibel, la montée mythique du Pays basque, en créant tout d’abord un écart énorme avec le groupe de tête dans leur duel pour les bonifications. Au sommet, plongé dans le brouillard, le Slovène a fait valoir son punch supérieur pour gratter huit secondes de bonifications devant Vingegaard, qui en a pris cinq. Alors qu’il restait encore 16 kilomètres jusqu’à l’arrivée, Pogačar a mené la descente devant son rival qui ne l’a pas relayé.

Mais cela n’a pas suffi à distancer le groupe dont allait ensuite surgir Lafay. « C’était une bonne journée, une étape difficile, avec beaucoup d’attaques à la fin. On s’est senti bien dans le Jaizkibel, l’équipe a fait du très bon travail. À la fin, j’ai essayé mais c’était un peu difficile, Victor Lafay le mérite vraiment », a commenté Pogačar. Le Français a également contrarié la journée du Belge Wout Van Aert, favori pour la victoire avec sa qualité de sprint, et qui a tapé son guidon de rage après avoir franchi la ligne d’arrivée en seconde position.

Au classement général, Victor Lafay grimpe à la 4e place et empoche le maillot vert au terme de cette 2e étape. Avec 65 points, il devance Tadej Pogačar (42 points) et Wout van Aert (36 points). Arrivé au sein du peloton de tête, le Britannique Adam Yates conserve son maillot jaune devant le Slovène avant le départ de la 3e étape, lundi 3 juillet, qui entrera sur le territoire français.

0 Comments

Laisser un Commentaire

Le Napoli et le Barça se neutralisent

Le Napoli et le Barça se neutralisent

Buts : Osimhen (75e) pour les Partenopei // Lewandowski (60e) pour les Blaugrana Stopper l’hémorragie, tel était le leitmotiv du côté napolitain comme du côté barcelonais....

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne