LA CHANTEUSE IRLANDAISE SINÉAD O’CONNOR EST MORTE À 56 ANS

by | Jul 27, 2023 | Actualités, Monde

La chanteuse irlandaise, célèbre pour sa reprise du titre de Prince Nothing Compares 2 U est morte à l’âge de 56 ans, selon ses proches.

“C’est avec une grande tristesse que nous annonçons le décès de notre Sinéad bien aimée”, a indiqué la famille dans une communiqué publié par la chaîne publique RTE. “Sa famille et ses amis sont dévastés.”

Mort de son fils en 2022

La disparition de Sinéad O’Connor survient un an après la mort de son fils, Shane à l’âge de 17 ans, qui avait mis fin à ses jours après s’être échappé de l’hôpital où il était suivi pour tendances suicidaires. À l’époque, l’artiste irlandaise avait elle-même été hospitalisée après avoir laissé entendre sur les réseaux sociaux qu’elle comptait mettre fin à ses jours.

Toujours très affectée par la mort de son fils, Sinéad O’Connor lui avait récemment rendu hommage sur Twitter. “Je vis comme une créature nocturne morte-vivante depuis. Il était l’amour de ma vie, la lumière de mon âme”, écrivait-elle le 17 juillet dernier.

“Je suis vraiment désolé d’apprendre le décès de Sinead O’Connor”, a réagi sur Twitter, désormais renommé “X”, le Premier ministre irlandais Leo Vardkar. “Sa musique était appréciée dans le monde entier et son talent était inégalé et incomparable.”

Prises de position polémiques

Née en 1966 à Dublin le 8 décembre, Sinéad O’Connor avait accédé à la célébrité à la fin des années 1980 avec son premier album The Lion and the Cobra, et sa reprise de la chanson de Prince Nothing Compares 2 U.

Mais Sinéad O’Connor est aussi connue pour avoir provoqué de nombreuses polémiques. L’artiste avait dit avoir été maltraitée par sa mère durant son enfance et avait vivement critiqué l’Eglise catholique, qu’elle accusait de ne pas avoir protégé les enfants victimes d’abus sexuels.

En 1992, elle avait déchiré à la télévision américaine une image du pape Jean Paul II. Elle fit de nouveau scandale en 1999 quand une église irlandaise dissidente l’ordonna “prêtresse”.

Reconnaissable à son crâne rasé, elle avait ensuite peu à peu disparu du devant de la scène, s’essayant toutefois au reggae en 2005 sur son album Throw Down Your Arms après s’être installée un temps en Jamaïque et avoir exploré les croyances rastafari.

Conversation à l’Islam et propos sur les “Blancs”

En 2018, la chanteuse avait également annoncé sur son compte Twitter sa conversion à l’Islam ainsi que son changement de nom pour Shuhada’ Davitt, qui signifie “martyre” en arabe.

La même année, l’artiste irlandaise avait créé la polémique en déclarant qu’elle ne voulait “plus jamais traîner avec les Blancs” parce qu’ils étaient “répugnants” selon elle. Des propos pour lesquels Sinéad O’Connor s’est excusée un an plus tard, expliquant avoir tenu ce discours lorsqu’elle était “en colère et malade”.

“Ces remarques n’étaient pas vraies à cette époque et ne le sont pas aujourd’hui. J’ai été irritée par l’islamophobie dont j’ai été la victime. Je m’excuse du mal que j’ai pu causer. C’était un de ces tweets complètement fous, Dieu le sait”, avait-elle déclaré.

0 Comments

Laisser un Commentaire

Le Napoli et le Barça se neutralisent

Le Napoli et le Barça se neutralisent

Buts : Osimhen (75e) pour les Partenopei // Lewandowski (60e) pour les Blaugrana Stopper l’hémorragie, tel était le leitmotiv du côté napolitain comme du côté barcelonais....

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne