0″Alliance Ptr, MMM, PMSD : cela démontre qu’elle a affaire à un gouvernement fort”, dixit Jagutpal

by | Jul 16, 2023 | Actualités, Politique

Plusieurs volets de l’actualité ont été commentés lors de la conférence de presse du MSM, ce samedi 15 juillet. La députée Sandra Mayotte et le ministre de la Santé Kailesh Jagutpal en ont aussi profité pour mettre les points sur les ‘i’, concernant plusieurs critiques de l’Opposition. Interrogé sur le Ptr, le MMM et le PMSD qui ont concrétisé leur alliance ce samedi, le Dr Jagutpal s’est montré sceptique et a répondu que ces trois partis ont pris trois ans pour pouvoir enfin concrétiser une Alliance. Il s’est alors demandé combien de temps ils mettront pour décider des différents postes clés qui seront attribués au sein du Ptr, MMM et PMSD. Selon lui, cette alliance vient démontrer qu’elle a affaire à un gouvernement fort.

 

 Kailesh Jagutpal n’est pas passé par quatre chemins lorsque la presse, l’a question par rapport à l’Alliance Ptr, MMM et PMSD. Pour lui, il serait bien que cette Alliance soit interrogée sur son programme et qui assumera le poste de Premier ministre. Avant d’ajouter, « Nous laisse zot continuer ale à la dérive. Nous nous continuer faire nous travail et travaille pour la population sous le leadership de Pravind Jugnauth. »

Auparavant, le ministre de la Santé a commenté l’attitude du Dr Farhad Aumeer au Parlement. Il est revenu sur le fait que le député rouge l’a traité de menteur. Expliquant au passage, que l’expulsion du Dr Aumeer est due au fait qu’il n’a pas respecté les Standing Orders et de plus, lorsque le Speaker lui a demandé de retirer son mot, il a refusé et a défié son autorité. « Je laisse la population juger. C’est triste de voir les membres de l’Opposition se comporter de cette façon. »

Kailesh Jagutpal est aussi revenu sur l’achat des équipements pour le secteur cardiologie et a affirmé que tout s’est passé dans la transparence. Il a invité le Dr Aumeer a initié une enquête, si telle est sa volonté. 

La dengue sous contrôle 

Parlant de la dengue, le ministre Jagutpal a indiqué que cela fait presque plus d’un mois, que les premiers cas ont été détectés. A ce jour 121 cas ont été recensés à Maurice et 54 à Rodrigues. 

Actuellement, on dénombre 21 cas actifs à Maurice et 3 à Rodrigues. Ces cas sont plus concentrés à Roches Bois et Baie du Tombeau, précise le ministre Jagutpal. Tout en avançant que différentes autorités mettent la main à la pâte pour l’élimination de cette maladie. Il appelle le public à prendre toutes les précautions nécessaires. De plus, dès ce mercredi un équipement d’auto-dissémination sera placé à Roche-Bois, Ce sont des équipements qui contiennent des pesticides et pourront éliminer la densité des moustiques, a expliqué le ministre de la Santé. 

 

Les mesures budgétaires une réalité d’ici peu 

Profitant de cette rencontre avec la presse, Kailesh Jagutpal a rappelé que le budget du ministère de la Santé est passé de 14.7 à 15.7 milliards de roupies, pour l’année financière 2023/2024. Avant de faire ressortir que son ministère a mis en place un système de feedback pour connaitre l’opinion des patients. Plusieurs centaines de services sont dispensés à travers le pays et nous procédons à une évaluation pour savoir, où il faut emmener des changements, a-t-il précisé. 

Autres annonces faites par le ministre de la Santé, le carnet de santé qui est mis en pratique, pour les personnes âgées et le Human tissus qui deviendra bientôt une réalité. Sans oublier, les traitements gratuits à l’étranger, pour les enfants. 

 

Sandra Mayotte : La sécurité des Mauriciens est primordiale pour le gouvernement 

Pour sa part, la députée Sandra Mayotte, qui a donné le coup d’envoi de cette conférence de presse, a tenu à féliciter les athlètes Noemi Alphonse et Yovanni Phillippe qui ont frappé fort vendredi soir au stade Charlety à Paris.

 

Puis, la députée du No 14, a accentué son intervention sur les accidents de la route. Elle a déploré le fait que depuis quelques temps, le nombre d’accidents ne cesse d’augmenter. Plus de 45 accidents fatals depuis le début de l’année ! Au sein du gouvernement, a-t-elle avancé, nous avons à cœur la vie de chaque Mauricien. La sécurité de la population et surtout celle des seniors, demeure notre priorité, dit-elle. Avant de pointer du doigt le comportement des usagers de la route, qui souvent provoque des accidents. Sandra Mayotte dit noter un certain laisser-aller que ce soit du côté des conducteurs et aussi des piétons.

Avec l’introduction du métro, il y a un autre type d’usagers de la route. Malheureusement, depuis que ce système de transport a été mis en place, on a déjà dénombré trois victimes. Cela alors que toute la population mauricienne, s’est adaptée à ce nouveau moyen de transport, a avancé la députée.

Faire de la politique sur le dos des victimes

Par la même occasion, la députée dit constater malheureusement que le leader de l’Opposition et ses sbires sont venus une fois de plus utiliser les victimes de la route, pour faire de la politique.

Sandra Mayotte a poursuivi en disant, le leader de l’Opposition est d’avis que le ‘hand rail’ sera une solution, mais avez-vu cela dans les pays où il y a le métro ? s’est-elle demandé. Imaginez-vous si nous mettons des rampes, comment les passagers vont faire pour entrer à bord du métro ? Cela causerait une congestion pas possible, indique Sandra Mayotte. Cette dernière rappelle que le ministre Alan Ganoo a fait ressortir que plusieurs études sur la sécurité ont été faites avant de mettre en place le Métro Express. « Car nous avons à cœur, la sécurité de la population, » a précisé Sandra Mayotte avant d’appeler la population à faire preuve de plus de vigilance. 

 

Hors texte

Le programme de méthadone revu 

A l’heure des questions, le ministre Jagutpal a entre autres été interrogé sur le rapport de l’audit qui a fait état des manquements concernant le 

Enhancing The Effectiveness of Interventions related to Drug Demand and Harm Reduction.

Kailesh Jagutpal s’est longuement attardé sur ce sujet. Il a expliqué que la deuxième phase sera bientôt lancée. Concernant les endroits où la distribution de méthadones est faite, le ministère travaille d’ores et déjà sur un plan et des solutions seront trouvées.

Autre point important : la distribution de méthadone sera informatisée. Ainsi, il sera possible de faire un meilleur suivi, explique Kailesh Jagutpal. Ce dernier a aussi été interrogé par la presse, par rapport à  Mᵉ Lockraj Nuckchady qui après trois ans à la tête du Medical Negligence Standing Committee (MNSC), a démissionné en parlant de ‘vested interests’. Le ministre Jagutpal a expliqué que depuis sa nomination, Me Nuckchady s’est penché sur plus de 130 cas de négligences médicales. Ainsi, il tient à le remercier pour son travail. 

Mais s’il a décidé de démissionner, on n’y peut rien.

Pour sa part, Sandra Mayotte a eu à répondre à une question sur Yogita Baboo-Rama. La députée se dit toucher, mais elle ne juge pas et ne condamne. Mais cela nous interpelle et on verra comment les choses vont évoluer, a-t-elle dit. Avant d’ajouter qu’on peut imaginer dans quel état d’esprit se trouve cette femme en ce moment.  Elle a aussi tenu à faire ressortir qu’elle est certaine que le ministre du Travail, Soodesh  Callichurn va venir de l’avant avec des explications. 

0 Comments

Laisser un Commentaire

Le Napoli et le Barça se neutralisent

Le Napoli et le Barça se neutralisent

Buts : Osimhen (75e) pour les Partenopei // Lewandowski (60e) pour les Blaugrana Stopper l’hémorragie, tel était le leitmotiv du côté napolitain comme du côté barcelonais....

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne