Réaction de Pravind Jugnauth …«Nous sommes restés fidèles à notre philosophie que c’est l’économie qui doit être au service de la population et pas l’inverse »

by | Jun 3, 2023 | Actualités, Politique

Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, a commenté le budget 2023/2024, présenté par le grand argentier après le grand oral, dans la soirée de ce vendredi 2 juin 2023. Aux côtés de son ministre des Finances, le Dr Renganaden Padayachy, dans la salle du trône, au Government House, le chef du gouvernement n’a pas manqué de livrer ses appréciations quant à ce quatrième exercise financier de son gouvernement. Rappelant le contexte difficile dans lequel s’est retrouvé le pays, à la suite de la crise sanitaire et la guerre en Ukraine, Pravind Jugnauth a consenti que c’est un véritable effort qu’a fait l’équipe gouvernemental pour proposer un budget qui à la fois reste dans la philosophie du gouvernement concernant le social mais aussi pour favoriser un développement exclusif de l’ile.

Le Premier ministre a d’abord pris le temps de bien expliquer dans quelle mesure, le gouvernement et le ministre des Finances ont élaboré ce budget à caractère sociale qui met surtout l’emphase sur les besoins de la population et du pays. Pravind Jugnauth, a dit comprendre que beaucoup de Mauriciens ont vécu dans l’angoisse et dans l’incertitude, après que le monde ait fait face à de multiples défis, dont la pandémie, les confinements, l’arrêt des activités économiques et l’inflation globale qu’a créé la guerre en Ukraine, qui a éclaté juste après. Le PM a accentué sur le fait qu’aucun livre ou manuel ne faisait état des solutions qui devaient être appliquées. Et que le gouvernement a dû agir, s’adapter et penser sur comment relever l’économie, au milieu de tous ces crises.

Pravind Jugnauth a déclaré que déjà à cette période, le gouvernement avait décidé de tout miser sur la population, notamment pour protéger les Mauriciens, l’emploi et la santé. Cela à travers maintes mesures qui ont été vivement saluées par des organisations mondiales, qui ont reconnu que Maurice a été avant-gardiste. Pour le Premier ministre, le grand oral présenté en ce 2 juin intervient comme un budget de continuité avec la même philosophie. Pour lui, le but reste encore de protéger la population, de mettre en place les cadres nécessaires pour favoriser le développement et de continuer à soutenir le pouvoir d’achat.

Le chef du gouvernement a expliqué que ce budget montre encore une fois que ce gouvernement a vraiment à cœur l’intérêt du pays et de la population. Selon lui, l’alliance Morisien est restée fidèle à la même philosophie que c’est l’économie qui doit être au service de la population et pas l’inverse. Pour Pravind Jugnauth, ce quatrième exercise financier est encore une fois, socialiste, avant-gardiste et qui met le peuple en confiance pour relever les défis. Il a affirmé que le gouvernement n’est pas resté insensible mais qu’il continue de venir de l’avant avec des mesures pour soulager la population.

Pravind Jugnauth s’est attardé sur la grande réforme enclenchée au niveau de la taxe pour mieux soulager les Mauriciens dans leurs pouvoir d’achat. Il a affirmé que c’est la première fois qu’une institution censée ramasser l’argent des contribuables, s’élance dans un exercise pour soulager la population. Il a parlé des nombreuses mesures prises dans ce budget pour soulager les ménages.

Concernant la baisse du prix de l’essence, le PM a déclaré que c’est encore un immense effort qu’a fait le gouvernement. Il a expliqué que le ministère des Finances est venu de l’avant avec cette mesure bien que la STC est toujours déficitaire sur cet item, dépassant même le milliard. D’ailleurs, il a dénoncé la démagogie des membres de l’opposition à ce sujet car, dit-il, ces derniers ont fait comme-ci la baisse aurait dû intervenir depuis longtemps. Or Pravind Jugnauth a affirmé que des décisions doivent aussi être prises de manière responsable dans la gestion des institutions. D’affirmer qu’à chaque fois qu’il y a eu des augmentations du prix de l’essence sur le plan global, à Maurice, la hausse a été moindre en raison des subsides.

Pravind Jugnauth a aussi souligné les initiatives prises pour la protection des travailleurs, l’épanouissement des femmes et des jeunes. Il a affirmé que les enfants et les jeunes ont bénéficié d’une attention particulière, qui était plus que méritée. Pour lui, la Child Allowance de Rs 2 000 pour les nouveaux nées jusqu’à l’âge de trois ans est une mesure historique, que seul ce gouvernement a eu le courage d’emmener. Commentant également l’Independance Scheme, qui offrira aux nouveaux majeurs, une somme de Rs 20 000 afin qu’ils puissent entreprendre un projet de leur choix, il a affirmé que c’est encore une preuve de la bonne volonté du gouvernement pour optimiser le potentiel de la jeunesse, qui ont une place importante dans le cœur du gouvernement.

En ce qu’il s’agit de l’augmentation de allocations destinée aux associations socioculturels, qui est passé de Rs 75 millions en 2014 à Rs 125 millions actuellement, Pravind Jugnauth dira qu’à chaque fois, c’est son gouvernement qui se fait un devoir de maintenir un support conséquent vis-à-vis d’eux. Raison, dit-il, que ces associations s’attèlent à garder et faire respecter des valeurs que la population a besoin pour mieux avancer.

Dans un autre registre, Pravind Jugnauth devait ajouter que ce budget vient donner des moyens additionnels au pays pour consolider la reprise. Il a affirmé que Maurice a connu une reprise rapide malgré les nombreuses crises. De souligner que les chiffres parlent d’eux-mêmes. Selon lui, cela grâce aux mesures audacieuses qui ont été prises par son gouvernement. Il s’est ainsi dit convaincu que ce budget 2023/2024 apportera aussi des résultats quant à l’emploi, pour les entreprises et pour le pouvoir d’achat des Mauriciens.

Le Premier ministre s’est aussi dit satisfait que des initiatives ont encore été prises concernant la sécurité alimentaire et énergétique. Selon lui, cela aidera d’avantage le pays à être plus dépendant et de ce fait, effectuer moins de dépense et encourager le secteur entreprenariat local. Le chef du gouvernement a également fait mention du budget conséquent attribué aux changements climatiques, notamment pour réhabiliter les zones côtières et autres.

Un autre point évoqué par Pravind Jugnauth, le combat contre la drogue qui reste d’actualité, à travers de nouvelles ressources mises à la disposition des autorités. Pour le PM, il est important de s’assurer que ceux qui veillent au bien être et la sécurité de la population travaillent dans les meilleures conditions possibles.

Concernant l’infrastructure, il a dit que le nombre de projet et d’endroits cités lors du grand oral s’avère être qu’un échantillon et a affirmé que toute l’ile bénéficiera de nouvel aménité, installés pour garantir l’épanouissement.

Au sujet des Chagos, il a affirmé que les discussions vont bon train avec les Royaumes Unis et les Etats Unis d’Amérique et que le gouvernement envisage un deuxième voyage prochainement.

Par ailleurs, le chef du gouvernement a souligné que le gouvernement avait un plan dès le début mais qu’il a dû mettre beaucoup d’argent pour rétablir les problèmes causés par les crises. Pour lui, le gouvernement a été le premier à souffrir de l’inflation, précisant que le projet de construction de 12 000 logements a dû être rétréci.

Il a précisé que le pays avait connu un déficit budgétaire de 3,9% en 2020 mais que les provisions tendent à affirmer qu’elle sera de 2,9 prochainement. Selon lui, la confiance est de mise.

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne