Turquie : la politique étrangère de Recep Tayyip Erdoğan passe par sa relation avec Moscou

by | May 29, 2023 | Monde

Ce dimanche, Recep Tayyip Erdoğan a été officiellement réélu à la tête de la Turquie. Vainqueur face à son rival socio-démocrate Kemal Kılıçdaroğlu, le candidat conservateur a reçu les félicitations de nombreux chefs d’États sachant que la Turquie possède un rôle diplomatique crucial. Après la réélection de Recep Tayyip Erdoğan, plusieurs chefs d’États ont tenu à adresser leurs félicitations, à commencer par le président français Emmanuel Macron, mais aussi Vladimir Poutine. Une bonne entente entre la Turquie et le reste du monde est cruciale puisqu’elle possède un rôle diplomatique déterminant concernant la crise migratoire ou encore la guerre en Ukraine. Le président russe a été d’ailleurs l’un des premiers à prendre la parole après les résultats de l’élection présidentielle, et n’a pas hésité à souligner les efforts de son homologue pour mener une politique étrangère indépendante.

 

 

Erdoğan à plus de 52% au second tour après décompte de 95% des voix

Depuis des années, Ankara et Moscou entretiennent une relation particulière, d’abord maintenue par une rivalité dans le Caucase, en Syrie, en Ukraine et en Libye. Mais les Turcs et les Russes ont fini par apprendre à s’entendre. Recep Tayyip Erdoğan est même devenu un partenaire incontournable de Moscou puisqu’il n’applique pas les sanctions occidentales contre la Russie et a bloqué jusqu’à présent l’adhésion de la Suède à l’OTAN. Depuis le début de la guerre en Ukraine, la Turquie a toujours penché en faveur de la Russie.

 

Dans les prochains mois, le rapprochement déjà amorcé entre Recep Tayyip Erdoğan et Bachar al-Assad passera par Moscou. Pour détacher la Turquie de cette influence russe, Washington devra de son côté faire des concessions en livrant par exemple des avions de combat F-16 et F-35 à Ankara.

 

 

0 Comments

Laisser un Commentaire

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne