Pravind Jugnauth : “Sa la foule la in dépassé, in defonse filet…PTr ti pou geyn la hont si zot ti pou fer meeting”

by | May 1, 2023 | Actualités, Economie, Politique

Alors que le meeting de Lalians Morisien, à Vacoas, est sur le point de commencer, l’ambiance y est déjà électrique. Les partisans, venus de tous les coins du pays, dansent et jubilent aux sons des tambours et des trompettes. Gonflés à bloc et chauffées par le duo Sandra Mayotte et Subashnee Luchmun-Roy, les sympathisants du MSM présents en grand nombre pour le rassemblement à Vacoas n’en demandaient pas mieux pour ce retour du 1er mai. Les ministres et les autres élus ont été accueillis chaleureusement.  Le leader du MSM a lui eu droit à une haie d’honneur et une véritable ovation. La vraie nation arc-en-ciel avait fait le déplacement à Vacoas pour honorer Pravind Jugnauth et son gouvernement. Présence remarquée de Lady Sarojini Jugnauth qui a été vivement salué par la foule. Les leaders dont Steven Obeegadoo, Alan Ganoo, Ivan Collendavelloo et Pravind Jugnauth étaient en parfaite symbiose avec l’assistance.

Seuls les esprits tordus et mesquins chercheront la petite bête pour discréditer le rassemblement.

C’est pourquoi, lors de son discours, Pravind Jugnauth s’est réjoui de la “foule monstre” qui s’est réunie à cette occasion. “Sa la foule la in dépassé, in defonse filet“, a-t-il lancé. D’emblée, il a demandé à la foule de faire du bruit afin que les «de dinozor Riverwalk la tande lepep ek nou». Par la suite, il a abordé plusieurs sujets, tels que les pensions, la drogue, l’éducation, les taxes municipales et la qualité de vie, et à chaque fois, c’était pour comparer les actions des précédents gouvernements au sien. Dans la foulée, il a demandé à la foule de ne «pa zwa ek dife» en votant pour les autres. Pour ce qui est de la démocratie, le leader du MSM dit constater qu’on abuse des libertés. Il a lancé un appel à la population “d’être plus vigilante vis-à-vis ceux qui veulent allumer la flamme communale dans le pays“. Il a également affirmé n’avoir aucune leçon à prendre des Etats-Unis qui feraient mieux de balayer devant leurs portes.

Dans la situation complexe où se retrouvent les partis de l’opposition actuellement, le challenger principal de l’alliance gouvernementale “c’est le parti Malin”, a-t-il dit de façon sarcastique. Le leader du MSM a surtout fustigé les membres de l’opposition, tout particulièrement Navin Ramgoolam et Paul Bérenger.

« Le PTr est absent. Le parti n’a pu organiser le meeting du 1er-Mai. C’est un parti qui existe depuis la lutte des travailleurs. Pourquoi ? Parski zot pa kapav mobilize zordi. Zot ti pou geyn la hont si zot ti pou fer meeting », estime Pravind Jugnauth. Selon lui, le leadership de Navin Ramgoolam est contesté au sein même du PTr. “Beaucoup disent, comme Yatin Varma, que le leader des rouges est indigne”, a souligné le Premier ministre. Pour ce qui est du MMM, “ce parti est devenu plus faible que jamais“, a-t-il ironisé. Avant d’ajouter que “le MMM ne mérite pas plus de 10 tickets aux prochaines élections“.

Il a également parlé de la sincérité de l’alliance gouvernementale envers la classe travailleuse en ce jour si particulier. Car plus tôt, Soodesh Callichurn, le ministre du Travail, a annoncé que la Commission salariale se penchera bientôt sur la compensation salariale et le salaire minimum. Le ministre a attesté que plusieurs entreprises embauchent actuellement et qu’il est incorrect de parler de chômage.

Alan Ganoo a lui déploré que le MMM qui avait jadis un score électoral de 48% n’a pu sauver ses cautions électorales dans plusieurs circonscriptions en raison de son association avec le PTr et le PMSD. Il a déploré que les mauves ont éffectué un dépôt de gerbes conjoints sur la tombe d’Azor Adélaïde alors qu’on connait le poids de l’histoire entre les deux partis en raison de la mort de ce militant. Il a aussi rappelé que l’Opposition a perdu tous ses cas de contestations électorales en Cour Suprême jusqu’ici.

Steven Obeegadoo a axé son discours sur les réalisations et les bilans du gouvernement tout en déplorant que l’Opposition et le MMM ne fassent que des walkout et du désordres au Parlement. « Vre program militan se ici lor sa platform la avek sa gouvernma la », a lancé le Premier ministre adjoint. Selon le DPM, un « programme militant » doit être axé sur le développement du pays. « Lalit militan napa kapav nek fer lalians ek travayis, lalit militan se laksyon », affirme-t-il.

Idem pour Ivan Collendavelloo qui a situé l’importance de placer le pays avant tout. «Nou konpran sertin nou bann kamarad dan ML ki exprim zot malez, zot mekontantman lor prezans ML a kote dan gouvernman…Mo fer enn lapel, nou bizin travay pou le pays, nou pa la pou rod nou bout nou », a affirmé Ivan Collendavelloo.

L’ex-Deputy Prime Minister affirme que « nou tou ansam dan mem konba ». Ivan Collendavelloo dit travailler ensemble avec les autres dirigeants pour « trouver une formule pour rassembler les militants ».

Le leader du ML est aussi revenu sur le jugement de la Chambre spéciale du Tribunal international du droit de la mer rendu vendredi concernant le litige opposant les Maldives à Maurice. Il a été conclu qu’elle ne procédera pas à la délimitation du plateau continental au-delà de 200 milles marins entre Maurice et les Maldives dans l’océan Indien Selon Ivan Collendavelloo, « tribinal inn rann enn zizman istorik ». Il parle d’une « leçon donnée dans le monde international ainsi qu’à la communauté internationale »

” L’égalité, c’est l’objectif fixé par le gouvernement en ce qui concerne le secteur de l’éducation.” C’est ce qu’a déclaré Leela Devi Dookun-Luchoomun, la vice-Première ministre, ministre de l’Education, l’Enseignement supérieur et Sciences et de Technologies, lors du meeting du 1er mai à Vacaos.

Le gouvernement a pris en charge le coût des études des jeunes sans aucune discrimination, a-t-elle avancé. Elle a énuméré des diverses réformes dans le secteur de l’éducation telles que l’abolition du paiement des examens du SC/HSC par les parents et la gratuité des écoles pré-primaires, entre autres.

C’est sans doute la publication du ministre Vickram Hurdoyal sur Facebook qui témoigne mieux du ressenti des élus de la majorité à l’issue de ce rassemblement : «Mo pena assez mots nu gran fami MSM Circonscription numero 10 ki finn fer le gran deplacement en grand nombre a Vacoas pu nu gran meeting MSM pu ecoute message nu leader Pravind Jugnauth ek ban partenaires l’Alliance Morisien ek montrer zot support envers nu gouvernment.

Entier Moris, nu ban partisans finn mobiliser pu montrer nu la force a Vacoas ek sa montrer a kel point la population derriere nu gouvernment ek zot krwar dans vision ki nu ena pou nu pays.

Rassembler Nou Avanser!

Ensam MSM Circonscription numero 10… Ensam MSM.  Merci!!!

0 Comments

Laisser un Commentaire

Le Napoli et le Barça se neutralisent

Le Napoli et le Barça se neutralisent

Buts : Osimhen (75e) pour les Partenopei // Lewandowski (60e) pour les Blaugrana Stopper l’hémorragie, tel était le leitmotiv du côté napolitain comme du côté barcelonais....

Dernière édition

Le Xournal
Lire en ligne

Xournal Dimans

Le Xournal
Lire en ligne